23 avril 2024

MotoGP, Bagnaia signe la pole au Texas !

Dans un ultime effort, le pilote Ducati est allé pulvériser le record de la piste. Alex Rins et Luca Marini complètent la première ligne

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P1. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia imperturbable

Les acteurs du MotoGP reprenaient ce matin la piste au COTA pour disputer les qualifications du Grand Prix Red Bull des Amériques. Dans une session intense marquée par de nombreuses chutes et des jeux d’aspiration, c’est finalement Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) qui décroche la tant convoitée pole position grâce à un tour record en 2’01 »892. Le transalpin a su boucler ce chrono éclair dans les ultimes secondes de la séance et relègue un formidable Alex Rins (LCR Honda Castrol) à la deuxième place, tandis que Luca Marini (Mooney VR46 Racing Team) complète la première ligne.

#42, Alex Rins, Honda, P2. pht. Michelin Motorsport

Bezzecchi limite la casse

Derrière, on retrouvera Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP), qui n’a cessé de prendre la roue de Pecco Bagnaia, ce qui n’a pas plu au Champion du Monde et son équipe.

#10, Luca Marini, Ducati, P3. pht. Michelin Motorsport

Le pilote Gresini partira à la faute en fin de séance mais signe une belle quatrième place pour les deux courses du week-end devant le leader du Championnat du Monde Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), passé par les repêchages.

#73, Alex Marquez, Ducati, P4. pht. Michelin Motorsport

Les Français visaient plus haut

Aleix Espargaró (Aprilia Racing) se rassure avec le sixième temps de la Q2 devant un Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP) qui espérait sans doute mieux.

#20, Fabio Quartararo, Yamaha, P7. pht. Michelin Motorsport

Le Français a prouvé à Portimão et Termas qu’il avait le rythme en course pour effectuer de belles remontées, ce qu’il tentera de réitérer au Texas. Maverick Viñales (Aprilia Racing) s’élancera quant à lui de la huitième position devant l’autre rescapé de la Q1, Johann Zarco (Prima Pramac Racing). Tombé à deux reprises dans cette séance tout comme Jorge Martín (Prima Pramac Racing), Jack Miller (Red Bull KTM Factory Racing) complète le top 10.

Q1 ici

Q2 ici

Communiqué MotoGP

crédits photos Michelin Motorsport