22 avril 2024

MotoGP, Aleix Espargaró, en démonstration à domicile, s’impose en Tissot Sprint

Le Catalan a su se débarrasser de Pecco Bagnaia et creuser l’écart tandis que Maverick Viñales offre un double podium à Aprilia

Les acteurs de la catégorie reine étaient de retour en piste ce samedi après-midi à Barcelone pour disputer la Tissot Sprint du Grand Prix Monster Energy de Catalogne, premier affrontement du week-end. Impérial aujourd’hui devant son public, Aleix Espargaró (Aprilia Racing) signe son premier succès en Tissot Sprint, lui qui n’était encore jamais rentré dans le top 3 le samedi après-midi. Francesco Bagnaia (Ducati Lenovo Team) et Maverick Viñales (Aprilia Racing) complètent le podium de cette course.

#41, Aleix Espargaro, Aprilia, P1. pht. Michelin Motorsport

Départ réussi pour Viñales

À l’extinction des feux, c’est pourtant bien le poleman Pecco Bagnaia qui signe le meilleur envol devant Maverick Viñales et Jorge Martín (Prima Pramac Racing), tandis qu’Aleix Espargaró perd deux positions et se retrouve quatrième. Dès le premier tour néanmoins, le natif de Granollers attaque fort et se défait du « Martinator » pour retrouver le podium. Dans la deuxième boucle, Brad Binder (Red Bull KTM Factory Racing), parti neuvième, figure déjà dans le top 5 et se montre pressant sur ses adversaires. Même son de cloche pour Marco Bezzecchi (Mooney VR46 Racing Team), qui entame sa remontée et se débarrasse de Marc Márquez (Repsol Honda Team) pour le gain de la huitième position.

#1, Pecco Bagnaia, Ducati, P2. pht. Michelin Motorsport

Bagnaia sous pression des Aprilia

Particulièrement offensif en ce début de course, Jorge Martín élargit à l’entame du troisième tour et rétrograde au sixième rang. Alors que Pol Espargaró (GASGAS Factory Racing Tech3) se fait piéger au virage 5, son frère prend le meilleur sur Maverick Viñales et part en chasse du leader Pecco Bagnaia. À huit boucles du terme, la jonction est faite entre les deux hommes et le Catalan prépare tranquillement son offensive. Troisième, Maverick Viñales hausse lui aussi rythme et réduit l’écart qui le sépare du duo de tête, emmenant dans sa roue Brad Binder et Miguel Oliveira (CryptoDATA RNF MotoGP Team).

#12,Maverick Viñales, Aprilia, P3. pht. Michelin Motorsport

Espargaró et les autres

À la mi-course, Aleix Espargaró prend l’avantage sur Pecco Bagnaia au bout de la ligne droite de départ-arrivée et creuse immédiatement un écart définitif. Impuissant, le Champion du Monde tente de résister au retour de la seconde Aprilia d’usine et y parvient de justesse sur la ligne, s’offrant une belle deuxième place. Auteur d’une formidable course avec un excellent départ, Maverick Viñales termine troisième de cette Tissot Sprint.

La suite du top 10

#89, Jorge Martin, Ducati ne touche pas le coude mais, l’épaule ! pht. Gold & Goose

Brad Binder conclut sa folle remontée en quatrième position devant Jorge Martín, qui consolide sa deuxième place au général. Miguel Oliveira franchit la ligne à la sixième place devant Johann Zarco (Prima Pramac Racing), dont l’envol compliqué a largement entaché les espoirs de top 3. Marco Bezzecchi est huitième devant Enea Bastianini (Ducati Lenovo Team) ainsi qu’Alex Márquez (Gresini Racing MotoGP), qui échoue à la porte des points. Course compliquée pour Fabio Quartararo (Monster Energy Yamaha MotoGP), seulement 18e à Barcelone.

Le Tissot Sprint ici

Le départ de la course MotoGP sera donné dimanche à 14h00 à Barcelone.

Communiqué Moto GP