19 mai 2024

Montagne : Bourgeon, Schatz et Gudet composent le tiercé gagnant à Bagnols-Sabran

Sport

Tous les ingrédients étaient réunis pour que la journée de dimanche se déroulent dans les meilleures conditions. Le soleil était de la partie, les températures idéales et le public avait répondu présent avec une affluence record pour cette 52e édition de la Course de Côte de Bagnols-Sabran.

Les essais avaient permis de voir se dessiner un duel entre Revolt et Nova-Proto. Et dimanche le combat s’est poursuivi. Mais à trois reprises c’est Fabien Bourgeon qui sera le plus rapide. Vainqueur de la dernière manche de la saison 2022 à Limonest, Fabien débute cette saison 2023 en récidivant puisqu’au volant de sa Revolt 3P0 c’est lui qui inscrit son nom au palmarès de cette 52e édition.

#15, Fabien Bourgeon, Revolt 3PO, P1

Geoffrey Schatz, qui n’avait pas eu l’occasion de s’exprimer en course depuis sa sortie de route à Vuillafans en juillet dernier, s’est parfaitement rassuré sur le comportement de sa Nova Proto NP-01. Il termine deuxième de cette épreuve et devance Cindy Gudet qui avec son Proto Revolt 2P0 accède une nouvelle fois au podium et remporte une victoire dans la classe E2-SC/2.

Marc Pernot semble avoir bien assimilé le maniement de sa nouvelle Nova-Proto NP-01 avec laquelle il se positionne à la quatrième place. Il devance Cédric Lansard, vainqueur avec sa Norma M20 FC de la classe E2-SC/3b réservée aux turbos bridés. En plaçant son Osella PA2000 au sixième rang, Fabien Frantz termine deuxième de la classe E2-SC/2 devant une autre Osella PA2000, celle de Canio Marchione. Au neuvième rang, on retrouve le jeune Mattéo Fel-Astorg qui impose son Osella PA21 en tête de la classe E2-SC/1.

#14, Geoffrey Schatz, Nova Proto NP-01, P2

Septième au scratch, Thomas Clausi remporte le groupe DE avec sa Tatuus Formula Master. Le Varois devance la Dallara F308 de Ludovic Cholley, vainqueur de la classe DE/5S, et la Dallara F306 de Nicolas Verdier. Du côté des F3, derrière Cholley et Verdier on retrouve Didier Brun, Anthony Oya et Patrick Cholley. Sébastien Jacqmin termine pour sa part deuxième des DE/8 avec sa Tatuus Formula Master. Marie Cammares-Pereira s’impose de son côté dans la classe DE/4 avec sa Tatuus Formula C4.

En terminant dixième, Dimitri Pereira signe une victoire en CN/2 avec sa Norma en devançant Eric Bonjean et Olivier Berreur… La classe CM revient à Jérôme Jacquot qui impose son Speed Car GTR. Il devance Maxime Dojat qui a connu ce jour quelques soucis techniques avec son TracKing. Au troisième rang on retrouve le BRC de Tom Diebold suivi du Silver Car de Frédéric Breysse et des TracKing de Frédéric Assenault, Julien Adoir et Jean-Marc Tissot.

#4, Cindy Gudet, Revolt 2PO, P3

Du côté des Formule Renault, Anthony Neveu sort vainqueur de cette confrontation gardoise en devançant les expérimentés Didier Chaumont et Thierry Bertin.

Cindy Gudet repart de Sabran avec la Coupe des Dames en Sport en devançant Marie Cammares-Pereira, Delphine Cursoux et Mylénia Machado. La Coupe du Meilleur Jeune revient à Mattéo Fel-Astorg qui devance Maxime Dojat, Jonathan Bariol et Mylénia Machado.

Classement 1. F. Bourgeon (Revolt 3P0) 2’45’’266 – 2.  G. Schatz (Nova Proto NP-01) à 2’’176 – 3. C. Gudet (Revolt 2P0) à 6’’283 – 4. M. Pernot (Nova-Proto NP-01) à 7’’140 – 5. C. Lansard (Norma M20 FC) à 13’’921 – 6. F. Frantz (Osella PA2000) à 14’’385 – 7. T. Clausi (Tatuus Formula Master) à 16’’706 – 8. L. Cholley (Dallara F308) à 17’’668 – 9. M. Fel-Astorg (Osella PA21) à 17’’915 – 10. D. Pereira (Norma M20 FC) à 18’’821.

Geoffrey Schatz, P2 – Fabien Bourgeon, P1 – Cindy Gudet, P3

Production

La première de la saison pour Nicolas Werver

La lutte pour la victoire du côté du Production a donné lieu à un combat épique à coup de dixièmes de secondes. Auteur du meilleur temps lors de la première montée de course, Nicolas Werver se voyait devancé par Yannick Poinsignon à l’issue de la deuxième ascension. Mais la Porsche 997 GT3 R de l’Alsacien conservait le commandement devant la BMW M3 E92 du Vosgien.

#114, Nicolas Werver, P1

Tout se jouait donc sur l’ultime confrontation du jour où Nicolas Werver signait la meilleure performance du week-end, pour remporter un succès en terre gardoise. Yannick Poinsignon termine au final à une seconde cinq du vainqueur.

En difficulté après un début d’incendie sur sa Porsche 991 R Turbo lors des essais, Ronald Garcès a pu revenir au combat et accroche au final la troisième place alors qu’il découvrait sur cette manche d’ouverture de la saison le maniement de sa nouvelle monture.

Ils étaient peu nombreux samedi soir à parier sur les chances de voir David Meillon poursuivre son week-end. Lors des essais, sa Lamborghini avait terminé sa course sur le toit suite à une sortie de route. Il aura fallu un travail acharné du Krafft Racing et une belle volonté de David qui dimanche matin s’installait à nouveau derrière le volant. Le pilote de la belle italienne repartait au combat sans forcer outre mesure la cadence mais en parvenant toutefois à placer son Huracan ST Evo au quatrième rang.

#102, Yannick Poinsignon, P2

A domicile, Jérémy Avellaneda réalise une excellente performance en plaçant sa Mitjet Supertourisme au cinquième rang et en s’imposant en GTTS/3. Sixième du GTTS, Philippe Marion ferme la porte du top 10 avec sa Porsche 911 Cup et devance dans son groupe la Porsche 991 GT3 de Jean-Marc Gandolfo. Le classement est complété par Thierry Tierce qui positionne sa Cupra Léon MK3 à la deuxième place du GTTS/3.

Dans la classe GTTS/1, Stéphane Villain signe un succès à domicile en plaçant sa Mitjet devant celles d’Aurore Louison et de Jean-Michel Godet qui termine à seulement 119 millièmes d’Aurore.

Du côté du groupe A, la lutte fut tout aussi acharnée entre pilotes de Léon Supercopa. Au final, Jérémy Debels devance de 56 millièmes une autre Supercopa MK3, celle de Nicolas Granier. C’est une Léon MK2 qui complète le podium, celle de Frédéric Toubert. On retrouve à sa suite la MK3 d’Alain Perraud. En proie à des problèmes de turbo sur sa Léon, Francis Dosières n’a pas été en mesure de défendre ses chances.

#101, Ronald Garces, P3

Mickael Bonnevie et François Fayet ont engagé un duel dans la classe A/3 où finalement le premier cité impose sa Clio 3 Cup devant la Clio 2 Cup de son adversaire. Jean-Luc Miramont signe un succès en A/4 au volant de sa Peugeot 308 Cup.

En difficulté samedi avec une Simca CG Turbo en perte de puissance, Christophe Poinsignon a retrouvé ce dimanche une auto plus conforme à sa convenance. Huitième, le Vosgien remporte le groupe FC, 185 millièmes devant la Scora Type 2 de Joël Cazalens. Michaël Perez place sa Renault 8 Gordini au troisième rang.

Du côté du GT Sport, Eric Michon repart de Bagnols-Sabran avec la coupe du vainqueur de la catégorie. Un trophée glané au volant de sa Ferrari F430… Sébastien Lemaire réalise une nouvelle fois un excellent week-end qui se solde par une victoire en groupe N. Il devance Alexandre Garnier qui a dû batailler après avoir hypothéqué ses chances suite à une touchette lors de la deuxième montée. Les BMW M3 monopolisent le podium avec au troisième rang celle de la Championne de France Production en titre, Morane Cat-Mackowiak. Kevin Jarousse place sa Renault Mégane R.S. au quatrième rang, alors que Alexandre Neulat signe un succès en N/3 en plaçant sa Honda Civic devant la Renault Clio de Cédric Durand. C’est une autre Honda Civic que l’on retrouve au sommet de la hiérarchie du N/2, celle de Julien Nouveau.

Engagé en F2000/2 avec sa Peugeot 206, Sébastien Delors remporte le groupe en devançant la Peugeot 205 GTI de Gilbert Payneau. Le podium est complété par la Citroën AX GTI de Félix Volpellière.

La Coupe des Dames dans la Série Production revient à Morane Cat-Mackowiak qui devance Elodie Lafosse et Aurore Louison. Après l’abandon d’Enzo Lombardi, c’est Clément Linguet qui termine en tête des moins de 25 ans.

Classement : 1. N. Werver (Porsche 997 GT3 R) 3’12’’897 – 2. Y. Poinsignon (BMW M3 E92) à 1’’505 – 3. R. Garcès (Porsche 991 R Turbo) à 3’’320 – 4. D. Meillon (Lamborghini Huracan ST Evo.) à 9’’199 – 5. J. Avellaneda (Mitjet Supertourisme) à 11’’805 – 6. J. Debels (Supercopa MK3) à 11’’904 – 7. N. Granier (Supercopa MK3) à 11’’960 – 8. C. Poinsignon (Simca CG Turbo) à 13’’963 – 9. J. Cazalens (Scora Type 2) à 14’’148 – 10. P. Marion (Porsche 911 GT3 Cup) à 18’’588.

Prochaine épreuve :

2 – COL SAINT PIERRE

2ère manche du Championnat de France et 1ère manche du Championnat d’Europe 2023, les 14, 15 et 16 avril à Saint Jean du Gard (Gard), 49ème édition, 15ème édition VHC, organisée par l’ASA d’Alès.

Rappel du calendrier
Rappel calendrier

Communiqué CFM Challenge

Crédits photos, Nicolas Millet