14 avril 2024

Leclerc mène les Red Bulls dans le premier Sprint Shootout de l’histoire, malgré une sortie en SQ3 en Azerbaïdjan

Charles Leclerc a remporté le premier Sprint Shootout de l’histoire et s’est assuré la pole position pour le Sprint de samedi après-midi, devant les Red Bull de Sergio Perez et Max Verstappen.

Dans une conclusion spectaculaire de la qualification pour le Sprint, Leclerc a heurté les barrières – mais il avait déjà établi la référence de 1m 41,697s pour obtenir la pole du Sprint. Perez a progressé mais n’a pu faire mieux que deuxième pour le Shootout, tandis que Verstappen a lutté pour l’adhérence et a pris la P3 pour le Sprint.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P1. pht. Scuderia Ferrari

Le pneu medium était obligatoire pour la première et la deuxième séance de qualification – SQ1 et SQ2 – tandis que les équipes devaient monter un nouveau train de softs pour la SQ3.

Dans la SQ3, George Russell a réussi à se hisser à la quatrième place pour Mercedes, mais Carlos Sainz a été compromis par l’accident de son coéquipier et a complété le top 5 devant Lewis Hamilton en sixième position.

Alex Albon était septième pour Williams, devant les Aston Martin de Fernando Alonso (P8) et de Lance Stroll (P9), tous deux victimes de problèmes liés au système DRS depuis les qualifications de vendredi. Lando Norris complète le top 10, après avoir participé à la SQ3 sans avoir bénéficié d’un nouveau train de pneus souples.

Dans la SQ2, les pilotes avaient 10 minutes pour faire leurs temps et c’est Verstappen qui a mené les Ferrari. Dans le deuxième segment du Shootout, Oscar Piastri de McLaren a été éliminé en P11 devant Nico Hulkenberg (Haas) en P12. Esteban Ocon prend la P13 pour Alpine et Magnussen reste 14e. Logan Sargeant s’est qualifié provisoirement en P15 pour le Sprint, mais le pilote Williams a chuté dans la SQ1.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P2. pht. Red Bull

Les 12 minutes de la SQ1 ont vu Leclerc, qui a décroché la pole position pour le Grand Prix de dimanche lors de la séance de qualification de vendredi, prendre la tête du classement devant Verstappen – tandis que Sargeant a chuté au virage 15 pour mettre fin prématurément à la séance. La chute de Sargeant a entraîné l’élimination des deux Alfa Romeo – Zhou Guanyu s’est qualifié en 16e position provisoire et Valtteri Bottas en 17e position – ainsi que celle d’un Yuki Tsunoda furieux.

Pierre Gasly n’a pas pu réaliser un bon temps et a terminé 19ème tandis que Nyck de Vries, qui a chuté en Q1 vendredi, s’est qualifié provisoirement P20 pour le Sprint après avoir commis une erreur dans le virage 3 de la QS1.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P3. pht. Red Bull

Le Sprint de 17h30 (heure locale), dans lequel Leclerc (Ferrari) mènera les Red Bulls au départ, promet d’être encore plus excitant.

CE QUI S’EST PASSÉ

SQ1 – Leclerc ouvre la voie avant que Sargeant ne se fracasse contre le mur

C’est un véritable voyage dans l’inconnu qui s’amorce avec le tout premier Sprint Shootout, qui établira la grille de départ du Sprint plus tard dans la journée de samedi. Les gommes moyennes étaient obligatoires pour le premier segment de 12 minutes des qualifications.

#63, George Russell, Mercedes, P4. pht. Pirelli

Les premiers tours en SQ1 ont vu le poleman du Grand Prix Charles Leclerc revenir en haut de la feuille de temps avec un chrono de 1m 43.372s – 0.191s devant Max Verstappen et près d’une seconde plus rapide que Lance Stroll d’Aston Martin. Dans la zone d’abandon préliminaire, Nico Hulkenberg, Pierre Gasly, Nyck de Vries – qui a chuté lors des qualifications de vendredi et est sorti du virage 3 dans la SQ1 – et ensuite les Alfa Romeo étaient assis dans la zone d’abandon préliminaire.

La séance a été parsemée de drapeaux jaunes au début, mais elle s’est terminée sous les rouges lorsque Logan Sargeant, peut-être surpris par une Ferrari devant lui, a écrasé sa Williams dans les barrières à la sortie du virage 15. Leclerc a donc terminé en tête avec un tour de 1m 42,820s, Max Verstappen deuxième pour Red Bull à 0,468s et Lewis Hamilton troisième pour Mercedes avec une marge de 0,741s.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P5. pht. Pirelli

Le drapeau rouge a laissé Zhou Guanyu, d’Alfa Romeo, 16e et à trois dixièmes de la sécurité, tandis que son coéquipier Valtteri Bottas s’est qualifié 17e provisoirement pour le Sprint. Yuki Tsunoda, d’AlphaTauri, était furieux de devoir se contenter de la P18 après s’être qualifié huitième pour la course de dimanche, tandis que Pierre Gasly, d’Alpine, était à deux secondes de la sécurité, en P19, n’ayant pas réussi à faire un tour de piste représentatif. De Vries est resté dernier dans l’autre AlphaTauri après une sortie de route au virage 3 en début de séance.

Carlos Sainz a terminé quatrième au classement général devant George Russell de Mercedes et Fernando Alonso d’Aston Martin en P6, tandis que Sergio Perez s’est plaint d’un manque d’adhérence et a terminé septième dans la SQ1. Lance Stroll s’est retrouvé huitième devant Lando Norris et Alex Albon, tandis que Sargeant, le coéquipier d’Albon, a terminé 11e – mais n’a pas pu sortir pour la QS2.

#44, Lewis Hamilton, Mercedes, P6. pht. Mercedes

Kevin Magnussen a terminé 12e pour Haas, Oscar Piastri a sorti le drapeau jaune dans le secteur 1 avec une sortie de route au virage 3, mais a continué pour se classer P13 et Esteban Ocon a pris la P14 pour Alpine. Nico Hulkenberg a été le dernier des pilotes à passer la SQ2 en P15 pour Haas, 0.334s devant Zhou.

Eliminés : Zhou, Bottas, Tsunoda, Gasly, De Vries

SQ2 – Verstappen revient alors qu’Aston Martin a de nouveau des problèmes avec le DRS

Cette séance de 10 minutes éliminait cinq autres pilotes et, une fois de plus, les composés médiums étaient obligatoires. Les pilotes se sont précipités pour établir des chronos et c’est Verstappen qui a pris la tête de la feuille des temps après les premiers tours, avec 1m 42,417s – 0,395s devant Leclerc et 0,508s devant son coéquipier Perez. Pendant ce temps, Norris, Albon, Piastri et Hulkenberg – qui s’est bloqué au virage 7 – risquaient d’être éliminés à quatre minutes de la fin.

#23, Alex Albon, Williams, P7. pht. Pirelli

Verstappen n’a pas tenté d’améliorer son point de référence mais a conservé la première place alors que Leclerc a progressé pour revenir à un dixième du champion en titre. Sainz s’est hissé en P3 malgré une sortie de route au virage 15, tandis que Perez a terminé quatrième en ayant renoncé à améliorer son premier tour.

Alonso a complété le top 5 en SQ1 et a donné à son coéquipier Stroll un bon coup de remorque pour la P8 dans un ingénieux travail d’équipe – mais il était clair que les deux souffraient de problèmes de DRS comme une gueule de bois des qualifications de vendredi. Entre les Aston Martin et les Mercedes, Hamilton devance Russell. Albon a pris la neuvième place pour Williams et Norris a pris la 10e place.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P8

L’amélioration tardive de Stroll permet à Piastri de sortir en P11. Hulkenberg prend la 12e place, Ocon sort en P13 pour Alpine, et l’autre Haas de Magnussen se retrouve en 14e position, à près de deux secondes du rythme. L’accident de Sargeant en SQ1 l’a exclu de la SQ2 et l’a placé provisoirement en P15 pour le Sprint.

Les éliminés : Piastri, Hulkenberg, Ocon, Magnussen, Sargeant

SQ3 – Leclerc s’empare de la pole position provisoire pour le Sprint, avant de heurter le mur

Ce Shootout frénétique et dramatique se terminait avec huit minutes – les pilotes chaussant cette fois des pneus tendres – pour établir le top 10 de la grille de départ du Sprint du samedi soir, et c’est Leclerc qui établissait l’ordre du jour une fois de plus – sans remorquage – avec un temps de 1m 41.697s.

#18, Lance Stroll, Aston Martin, P9

A deux minutes de la fin, alors qu’il n’a droit qu’à un seul tour de piste, Perez, qui a bénéficié d’un remorquage, est à 0.179s en P2, tandis que Verstappen est troisième à 0.443s, après avoir commis une erreur dans le secteur 2. Leclerc s’améliorerait-il – ou serait-il usurpé ?

Le Monégasque a ajouté un nouveau rebondissement à ce scénario captivant en heurtant les barrières au virage 5, faisant sortir les jaunes – mais Verstappen et Perez n’ont pas été affectés. Perez s’est amélioré, mais seulement assez pour se qualifier en deuxième position, à 0,147 seconde du rythme. Verstappen n’a pas non plus réussi à battre le temps de Leclerc et a terminé à 0,290 seconde de la tête.

#4, Lando Norris, McLaren, P10. pht. Pirelli

Russell a créé la surprise en se classant P4, le dernier temps de Sainz ayant été compromis par l’accident de son coéquipier, laissant l’Espagnol cinquième et Hamilton, coéquipier de Rusell, sixième. Albon a terminé septième devant Alonso et Stroll, les Aston Martin étant gênées par un manque de DRS – et, sans un nouveau train de pneus tendres, Norris s’est assis sur la séance pour prendre la P10 sur la grille de départ du premier Sprint de 2023.

Sprint Shootout ici

Citation clé :

« L’arrière a surchauffé au deuxième tour, j’ai essayé de pousser un peu plus pour gagner du temps car j’étais derrière mon premier meilleur chrono et je l’ai perdu dans le virage 5. Au final, ça n’a pas de conséquence sur la qualification », a déclaré Leclerc, auteur de la pole position du Sprint.

« Je ne sais pas ce qu’il en est de Carlos derrière moi, c’est dommage s’il était en train d’améliorer. Mais je suis content du premier tour, très content du premier tour et il faut maintenant le confirmer en course.

« Je ferai tout pour cela [le Sprint]. Nous sommes ici pour cela à la fin. Ferrari doit être au top et je ferai absolument tout pour gagner.

Quelle est la suite ?

Les pilotes vont maintenant faire une pause avant de s’aligner sur la grille de départ de la course Sprint de 100 kilomètres à 17h30, heure locale. Rendez-vous sur le RACE HUB pour savoir comment suivre l’action.

Communiqué la F1