IndyCar, O’Ward réalise la pole à Barber et bat le record de la piste

Posted by

Le pilote mexicain O’Ward était considéré comme une jeune étoile montante du NTT INDYCAR SERIES après avoir terminé quatrième au classement de la série en 2020, et il a ouvert la saison 2021 samedi en remportant le NTT P1 Award pour la pole position du Honda Indy Grand Prix of Alabama présenté par AmFirst au Barber Motorsports Park.

O’Ward, Chevrolet Arrow McLaren SP #5

O’Ward a mené le Firestone Fast Six avec un tour en 1 minute, 5,8479 secondes au volant de la Chevrolet Arrow McLaren SP n°5. C’est la deuxième pole de sa carrière, la première ayant eu lieu en juillet dernier pour la deuxième course à Road America. Il tentera de remporter sa première victoire INDYCAR lors de la course de 90 tours, qui sera retransmise en direct à partir de 15 heures (ET) dimanche sur NBC et le réseau radio INDYCAR.

O’Ward, Chevrolet Arrow McLaren

« J’ai l’impression d’avoir gagné ma place dans ce sport et de pouvoir me battre pour des podiums et des victoires », a déclaré O’Ward. « Nous avons travaillé très dur pendant l’intersaison et nous sommes en train de cliquer. Tout le monde dans l’équipe travaille bien ensemble, et je savais exactement ce dont j’avais besoin pour obtenir du temps sur les rouges (pneus alternatifs Firestone), en particulier. Nous devions juste maintenir le rythme sur les noirs (pneus primaires Firestone) parce que je pensais que nous étions assez forts.

« Nous l’avons fait, et nous partons en pole. Cela fait du bien. Ces gars-là le méritent. Nous avons une course à gagner demain. »

Alexander Rossi

Alexander Rossi, vainqueur de l’édition 2016 de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge, partira en première ligne avec O’Ward après son meilleur tour en 1:05.9177 sur la Honda NAPA AUTO PARTS/AutoNation n°27. Alex Palou a commencé son mandat avec Chip Ganassi Racing en se qualifiant troisième – le meilleur pilote Ganassi – en 1:06.0538 sur la Honda SEGI.TV n°10.

Alex Palou, Chip Ganassi Racing, troisième

Will Power, vainqueur de l’Indy 500 2018 et champion 2014, partira en quatrième position avec un temps de 1:06.1186 sur la Chevrolet Verizon 5G Team Penske n°12. Scott Dixon, six fois champion en titre et vainqueur de l’Indianapolis 500 en 2008, était cinquième en 1:06.3976 sur la Honda PNC Bank Grow Up Great n°9, tandis que Marcus Ericsson était le troisième pilote Ganassi dans le Firestone Fast Six en se qualifiant sixième en 1:06.4102 sur la Honda Huski Chocolate Chip Ganassi Racing n°8.

Romain Grosjean a été le rookie le mieux qualifié, septième, le jour de son 35e anniversaire

Le vétéran de la Formule 1 Romain Grosjean a été le rookie le mieux qualifié, septième, le jour de son 35e anniversaire. Son temps de 1:05.7643 dans le deuxième tour de qualification a manqué de peu une place dans le Firestone Fast Six sur la Honda Nurtec ODT n°51.

Simon Pagenaud seulement 15è.

Les autres rookies qualifiés étaient le triple champion australien de V8 Supercars Scott McLaughlin, 12e sur la Chevrolet n°3 de PPG Team Penske, et le septuple champion de NASCAR Cup Series Jimmie Johnson, 21e sur la Honda n°48 de Carvana Chip Ganassi Racing.

Sébastien Bourdais 16è.

O’Ward a été encore plus rapide lors du deuxième tour de qualification que lors du Firestone Fast Six, puisqu’il a réalisé un tour record en 1:05.5019 pour mener son groupe. Un nouveau revêtement du circuit de 17 virages et de 2,3 miles depuis la dernière participation de la série au circuit pittoresque en 2019, ainsi que le développement continu de la voiture NTT INDYCAR SERIES et des pneus Firestone, ont aidé de nombreux pilotes à oblitérer le précédent record de 1:06,6001 établi par Sébastien Bourdais lors des qualifications en 2016.

Rossi et Palou ont laissé présager leurs solides performances dans le Fast Six Firestone lors des essais. Palou a été le plus rapide lors de la première séance d’essais, tandis que Rossi a rythmé la deuxième séance d’essais.

Qualifying HighLights

Les qualifs ici

Le départ dera donné à 11 h 30 (ET) dimanche avec une séance de réchauffement de 30 minutes (en direct sur Peacock).

Pht. – Video : IndyCar

English Information

O’Ward Roars to NTT P1 Award at Barber as Field Crushes Track Record

Mexican driver O’Ward was pegged as a rising young star of the NTT INDYCAR SERIES after finishing fourth in the series standings in 2020, and he opened the 2021 season Saturday by winning the NTT P1 Award for the pole position for the Honda Indy Grand Prix of Alabama presented by AmFirst at Barber Motorsports Park.

O’Ward led the Firestone Fast Six with a lap of 1 minute, 5.8479 seconds in the No. 5 Arrow McLaren SP Chevrolet. It was the second pole of his career, with the first coming last July for the second race at Road America. He will attempt to earn his first INDYCAR victory in the 90-lap race, with live coverage starting at 3 p.m. (ET) Sunday on NBC and the INDYCAR Radio Network.

« I feel like I have earned by spot in the sport to challenge for podiums and wins,” O’Ward said. “Man, we’ve been working so hard in the offseason, and we’re clicking. Everyone in the team is working well together, and I knew exactly what I needed to get the time out of the reds (Firestone alternate tires), especially. We just had to maintain pace on blacks (Firestone primary tires) because I thought we were pretty strong.

“We did that, and we’re starting on pole. It feels good. These guys deserve it. We’ve got a race to win tomorrow.”

2016 Indianapolis 500 presented by Gainbridge winner Alexander Rossi will start on the front row with O’Ward after his top lap of 1:05.9177 in the No. 27 NAPA AUTO PARTS/AutoNation Honda. Alex Palou started his tenure with Chip Ganassi Racing by qualifying third – the top Ganassi driver – at 1:06.0538 in the No. 10 SEGI.TV Honda.

2018 Indy 500 winner and 2014 series champion Will Power will start fourth at 1:06.1186 in the No. 12 Verizon 5G Team Penske Chevrolet. Reigning and six-time series champion and 2008 Indianapolis 500 winner Scott Dixon was fifth at 1:06.3976 in the No. 9 PNC Bank Grow Up Great Honda, while Marcus Ericsson was the third Ganassi driver in the Firestone Fast Six by qualifying sixth at 1:06.4102 in the No. 8 Huski Chocolate Chip Ganassi Racing Honda.

Formula One veteran Romain Grosjean was the top-qualifying rookie, seventh, on his 35th birthday. His time of 1:05.7643 in the second round of qualifying fell just short of earning a spot in the Firestone Fast Six in the No. 51 Nurtec ODT Honda.

Other rookie qualifiers were three-time Australian V8 Supercars champion Scott McLaughlin, 12th in the No. 3 PPG Team Penske Chevrolet, and seven-time NASCAR Cup Series champion Jimmie Johnson, 21st in the No. 48 Carvana Chip Ganassi Racing Honda.

O’Ward was even quicker during the second round of qualifying than during the Firestone Fast Six, as he ripped off a track-record lap of 1:05.5019 to lead his group. A repave of the 17-turn, 2.3-mile circuit since the series last competed at the picturesque circuit in 2019, along with continued development of the NTT INDYCAR SERIES car and Firestone tires, helped numerous drivers obliterate the previous record of 1:06.6001 set by Sebastien Bourdais in qualifying in 2016.

Rossi and Palou foreshadowed their strong performances in the Firestone Fast Six during practice. Palou was quickest in the first practice, while Rossi paced the second practice.

Track action starts at 11:30 a.m. (ET) Sunday with a 30-minute warm-up session (live on Peacock).