Hamilton, avec l’invincible Mercedes, en pole au GP de Toscane

Posted by

Lewis Hamilton (Mercedes) partira en pole position au Grand Prix de Toscane en Italie à l’issue des qualifications sur le circuit de Mugello.

Son équipier Valtteri Bottas s’élancera à ses côtés en première ligne, mais il échoue à 59 petits millièmes et n’a pas pu améliorer lors de son ultime tentative, perturbée par un drapeau jaune brandi à la suite d’une sortie de piste d’Esteban Ocon et de sa Renault.

« J’ai été gêné (par le drapeau jaune en fin de Q3), a déclaré le finlandais, J’en avais encore sous le pied. Mon premier tour était correct mais j’avais hâte d’aller chasser le chrono mais je n’en ai pas eu l’occasion. C’est décevant parce que j’étais dans le rythme depuis le début du week-end. ». Comme depuis le début de la saison, Valtteri Bottas est quasiment le seul homme capable de battre Lewis Hamilton, forcement ils ont une Mercedes, sinon les « autres » doivent compter sur la chance, comme au dernier GP par exemple, pour pouvoir briller…

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG Petronas F1. Pht. Glenn Dunbar/LAT Images

La deuxième ligne sera composée des Red Bull de Max Verstappen, troisième, et Alexander Albon, quatrième. Max avait entretenu l’espoir de se mêler à la lutte pour la pole position en Q1 et Q2, mais en vain car les Mercedes sont quasiment imbattables, il doit se contenter du 3e rang, à 0’365 tout de même de la pole.

Max Verstappen, Aston Martin Red Bull Racing RB16. Pht. Miguel Medina – Pool/Getty Images

Alexander Albon of Thailand, Aston Martin Red Bull Racing RB16. Pht. Jenifer Lorenzini – Pool/Getty Images

Du côté de Ferrari, qui roule dans des monoplaces bordeaux pour le 1000e Grand Prix de son histoire, Charles Leclerc partira en troisième ligne avec une cinquième place, alors que Sebastian Vettel, éliminé en Q2, s’élancera en 14e position sur la grille de départ, y aurait-il de la démotivation dans l’air du côté de l’Allemand ?

Charles Leclerc sauve l’honneur, FERRARI 1000 F1. Scuderia Ferrari Press Office

Le Monégasque arrache donc le 5e chrono, devant les pilotes Racing Point, Sergio Pérez et Lance Stroll. L’ordre sera toutefois inversé sur la grille de départ, car le Mexicain a écopé d’une pénalité pour avoir accroché Kimi Räikkönen en Essais Libres 2.

Le casque spécial couleur du 1000e GP de son histoire de la Scuderia de Charles Leclerc. Scuderia Ferrari Press Office

Daniel Ricciardo hisse sa Renault R.S.20 au 8e rang, tandis que Carlos Sainz (McLaren) et Esteban Ocon, qui n’a pas pu boucler le moindre tour en Q3, complètent le Top 10.

Belle performance de Daniel Ricciardo, Renault F1 Team RS20.

Lando Norris, se classe 11e sur la grille. Le pilote McLaren devance l’AlphaTauri de Daniil Kvyat, parti à la faute lors de son dernier tour lancé en Q2.

Belle performance de Kimi Räikkönen, 13e à bord de son Alfa Romeo, tandis que Sebastian Vettel (Ferrari) signe une nouvelle prestation anonyme avec le 14e temps, devant Romain Grosjean content d’accéder à la Q2 avec la Haas.

Héros des français le week-end dernier après sa victoire au Grand Prix d’Italie, Pierre Gasly doit s’arrêter en Q1 pour 53 petits millièmes. « C’est une séance de qualifications très décevante après de très bons essais. Nous avons fait un pas en arrière. Nous avons commis quelques erreurs que nous n’avions jamais fait cette saison ». Des erreurs qui « se paient cher quand vous battez dans le milieu de grille » où les écarts sont souvent « très faibles ».

Pierre Gasly, Scuderia AlphaTauri AT01 Honda, très déçu. Pht. Bryn Lennon/Getty Images

Quant aux difficultés rencontrées en qualifications, le Normand pense avoir une petite idée. « Nous avons fait quelques modifications après les essais libres 3 et ils ne sont pas allés dans notre sens malheureusement. Nous avons perdu en adhérence notamment. Nous sommes en train de voir pour comprendre le problème ».

Le pilote AlphaTauri a exprimé sa frustration en lâchant un gros « Putain » à la radio., il est accompagné par Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), les pilotes Williams Georges Russell et Nicholas Latifi, et Kevin Magnussen (Haas).

Les qualifs ici

Le départ du Grand Prix de Toscane, 9e des 17 Grand Prix de la saison, sera donné dimanche à 15h10 heure locale, 20h10 heure d’Asie.