26 mai 2022

F1, le Champion du Monde, Max Verstappen établit une référence pour prendre la tête lors de la dernière journée des essais de pré-saison 2022

Le champion en titre Max Verstappen a pris la tête de la feuille de temps lors de la dernière journée des essais de pré-saison à Bahreïn, samedi.

#1, Max Verstappen, Oracle Red Bull Racing RB18, P1. pht. Mark Thompson/Getty Images

Les chronos ont dégringolé au coucher du soleil à Sakhir, le classement du matin étant en constante évolution. Un drapeau rouge en fin de course, provoqué par l’arrêt de Valtteri Bottas, a laissé 20 minutes pour une dernière attaque chronométrée, au cours de laquelle Verstappen a fait un tour complet dans le dernier virage avant d’établir le meilleur tour et d’améliorer son chrono en 1’31’’720s, confortablement le plus rapide vu sur les trois jours à Bahreïn.

#16,Charles Leclerc, P2.pht. Scuderia Ferrari

L’ancien leader Charles Leclerc (Ferrari) est deuxième, à 0’’695s, et Fernando Alonso (Alpine) est troisième, après avoir réalisé son meilleur tour dans les dernières minutes.

George Russell (Mercedes) a donc été rétrogradé en P4 – son coéquipier Lewis Hamilton 17e 78 tours dans la matinée.

#14, Fernando Alonso, Alpine, excellent 3e

A 40 minutes de la fin, Bottas s’est hissé en P5 avant de s’arrêter au virage 8 lors de son tour de ralentissement, déclenchant le deuxième drapeau rouge de la journée. Le Finlandais a couronné une journée prometteuse pour l’équipe qui a vu Zhou Guanyu (P11) commencer avec 82 tours avant le déjeuner.

George Russell, Mercedes, P4.

Yuki Tsunoda (P6), (AlphaTauri), est allé roue à roue avec Russell dans la soirée – après que leurs coéquipiers respectifs Pierre Gasly (P12) et Hamilton aient créé un précédent dans la matinée.

#77, Valtteri Bottas, Alfa Romeo, P5

Schumacher a déclenché le premier drapeau rouge de la journée, très brièvement, en effectuant un tête-à-queue à la sortie du dernier virage après deux heures (39 tours) de roulage dans l’après-midi. Il était en P8 lorsque le drapeau à damier a été agité, mais il aura deux heures supplémentaires de course dans la nuit, Haas rattrapant le temps perdu jeudi matin.

#22, Yuki Tsunoda, Scuderia AlphaTauri AT03, P6. pht. Lars Baron/Getty Images

Lando Norris s’est hissé en P9 très tard, et avec plus de 80 tours au compteur, il a réalisé son meilleur kilométrage des trois jours – en l’absence de Daniel Ricciardo, écarté par le Covid-19.

Sebastian Vettel, (Aston Martin), a connu une soirée de course productive, avec plus de 80 tours parcourus en route vers la P10.

#11, Sergio Perez, Oracle Red Bull Racing RB18, P7

En P13 (derrière Gasly) se trouvait le pilote Ferrari du matin, Carlos Sainz, dont le total de 68 tours l’a amené à proclamer que la Scuderia avait « terminé » son programme d’essais de manière satisfaisante.

#47, Mick Schumacher, Haas VF-22, après la fin officielle des essais, il réalise le 2e temps, dans cette session de rattrapage du temps perdu. pht. Carl Bingham / LAT Images

Quatorzième, Alex Albon n’a fait que 18 tours de Sakhir dans la voiture samedi après-midi, Williams remettant le pilote du matin Nicholas Latifi (15e) dans le cockpit pour porter son total à 124 tours.

Avec Lance Stroll (Aston Martin) 16e et Hamilton 17e, Kevin Magnussen (Haas) complète le classement après avoir commencé la journée avec une heure d’avance – l’équipe rattrapant les tours manqués, Schumacher devant faire des tours dans la nuit de samedi à dimanche.

 

Bahreïn accueille la première manche du championnat du monde de Formule 1 2022 la semaine prochaine, où les efforts des équipes pour préparer leur nouvelles machines se concrétiseront. Qui sera le plus rapide – et qui sera le plus lent – lorsque les lumières s’éteindront le 20 mars ?

Le Champion du Monde, Max Verstappen, pht. Lars Baron/Getty Images

Commentant sa dernière journée d’essais au volant de la RB18, Max Verstappen a déclaré : « L’objectif principal aujourd’hui était de tester les pneus que nous allons utiliser la semaine prochaine. La voiture s’est bien comportée et nous avons terminé le programme que nous avions prévu, donc c’est toujours positif. Personne ne donne des haricots complets ou ne se rend aux spécifications de qualification lors des tests, nous ne pouvons donc pas trop lire dans les écrans de chronométrage. Les nouvelles pièces que nous avons testées aujourd’hui ont bien fonctionné, ce que nous espérons toujours.

Pierre Gasly #10

pht. Lars Baron/Getty Images

« C’est bon de retrouver le beau temps ici à Bahreïn. Nous avons eu un test assez fluide de notre côté, nous avons réalisé tout le programme que nous avions prévu pour les trois jours ici. Nous avions beaucoup de points d’interrogation en venant ici et nous avons déjà réussi à obtenir quelques réponses. Je pense que nous devons encore nous asseoir pendant quelques jours et examiner toutes les données que nous avons recueillies, pour essayer de reconstituer le puzzle, afin d’obtenir la meilleure voiture possible pour le week-end prochain. Évidemment, c’est une nouvelle voiture, donc il y a beaucoup de choses à apprendre, je dirais qu’il y a encore des domaines que nous devons améliorer pour la saison, mais cela fait partie du jeu lorsque vous avez un changement aussi important en F1. Nous avons une idée approximative de notre position dans le milieu de terrain, mais nous ne savons pas encore où nous serons avant la semaine prochaine. C’était génial de se battre avec Lewis aujourd’hui, nous nous sommes dépassés plusieurs fois. La voiture suivante a été améliorée par rapport à la précédente, c’est donc un gros point positif pour la saison à venir.

Hamilton, pessimiste, place Mercedes derrière Ferrari et Red Bull…

Ce qui a fait dire à Carlos Sainz :

pht. Scuderia Ferrari

« Ils font ça depuis cinq ou six ans déjà. C’est typique de Mercedes de mettre les autres au-dessus d’eux après les essais hivernaux et puis ils arrivent à la première course et écrasent la concurrence. Je ne comprends pas comment chaque année tout le monde continue à tomber dans le même piège alors que personne ne sait les programmes menés par telle ou telle équipe. Chaque saison c’est la même histoire, mais le plus important pour nous c’est de ne pas avoir eu de problèmes de fiabilité. Nous sommes prêts pour le début de saison. »

C’est pas faux !

Communiqué la F1

Crédits photos : Pirelli and Teams

 

Haut du site