26 mai 2022

F1, Kevin Magnussen revient chez Haas F1 Team

Le danois sera le partenaire de Mick Schumacher.

Haas F1 Team a signé un contrat de plusieurs années avec le pilote danois Kevin Magnussen pour piloter aux côtés de Mick Schumacher lors du championnat du monde de Formule 1 de la FIA en 2022. Magnussen pilotera la VF-22 de l’équipe pour la première fois lors du test officiel de pré-saison au Circuit International de Bahreïn, du 10 au 12 mars, rejoignant Schumacher et le pilote d’essai et de réserve Pietro Fittipaldi.

Magnussen (29 ans), auteur de 119 départs en Formule 1 en carrière – avec un podium lors de ses débuts en 2014, a déjà couru pour Haas F1 Team entre 2017 et 2020, ayant atterri dans l’écurie américaine après des passages chez McLaren et Renault. Le pilote originaire de Roskilde a obtenu la neuvième place dans le championnat des pilotes de Formule 1 avec Haas F1 Team en 2018 – marquant le top 10 dans 11 des 21 courses de la VF-18 – y compris une paire de cinquième place à Bahreïn et en Autriche. Magnussen a accumulé 79 départs au cours de son premier mandat avec l’équipe basée à Kannapolis – sa dernière course de cette période ayant lieu au Grand Prix d’Abu Dhabi en décembre 2020.

Vainqueur du championnat IMSA SportsCar avec Chip Ganassi Racing en 2021, le Danois a ajouté quatre podiums supplémentaires à sa première campagne aux États-Unis. La saison 2021 a également été marquée par des débuts en course aux 24 heures du Mans pour High Class Racing dans la catégorie LMP2 aux côtés de son père Jan Magnussen, et par un départ unique en IndyCar pour Arrow McLaren SP à Road America.

« Je suis ravi d’accueillir à nouveau Kevin Magnussen au sein de l’équipe Haas F1 Team », a commenté Guenther Steiner, directeur d’équipe de Haas F1 Team. « Lorsque nous avons cherché un pilote qui pourrait apporter de la valeur à l’équipe, sans parler de la richesse de son expérience en Formule 1, Kevin a été une décision facile à prendre pour nous. La disponibilité immédiate de Kevin signifie que nous pouvons l’utiliser comme ressource pour les essais de pré-saison aux côtés de Mick Schumacher et Pietro Fittipaldi. Pietro sera le premier cette semaine avec une demi-journée de course lors du test de jeudi – c’est une grande opportunité pour lui, Mick et Kevin s’occupant du reste avant le Grand Prix de Bahreïn ».

Steiner a poursuivi ; « Kevin a été un élément clé de nos précédents succès – notamment lorsque nous avons tous deux réalisé nos meilleurs résultats en Formule 1 en 2018. Il a continué à montrer l’année dernière qu’il est un pilote de course d’élite en ajoutant des victoires et des podiums à son CV. En tant que vétéran présent à la fois dans le garage et dans la salle d’ingénierie, il nous fournira une référence solide pour le développement continu de la VF-22. Nous sommes tous impatients d’accueillir Kevin à nouveau cette semaine à Bahreïn. »

« J’ai évidemment été très surpris mais également très excité de recevoir l’appel de Haas F1 Team », a déclaré Magnussen. « Je regardais dans une autre direction concernant mes engagements pour 2022, mais l’opportunité de revenir concourir en Formule 1, et avec une équipe que je connais extrêmement bien, était tout simplement trop attirante. Je dois vraiment dire merci à Peugeot et à Chip Ganassi Racing pour m’avoir libéré rapidement – ce sont deux grandes organisations.

« Naturellement, je tiens également à remercier Gene Haas et Guenther Steiner de m’avoir donné la chance de reprendre ma carrière en Formule 1. Je sais à quel point ils sont compétitifs et combien ils sont impatients de reprendre la compétition semaine après semaine. Nous avons entretenu une relation solide et notre association positive s’est poursuivie même lorsque je suis parti à la fin de l’année 2020. J’ai été informé autant que possible du développement du VF-22 et du potentiel de l’ensemble. Il y a du travail à faire, mais je suis enthousiaste à l’idée d’en faire partie. Je suis impatient de reprendre le volant d’une Formule 1 à Bahreïn. »

Kevin Magnussen a dès lors été libéré de son contrat par l’écurie Peugeot pour qui il devait rouler en Endurance (WEC) dans la catégorie Hypercar.

 

Haut du site