Abou Dhabi, Hamilton finit l’année par une victoire, une sempiternelle de Mercedes

Posted by

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), déjà titré depuis un mois, a remporté à Abu Dhabi son onzième et dernier Grand Prix de la saison 2019 du Championnat du Monde de Formule 1. C’est le 84 ème succès de sa carrière.

Hamilton. Pht. LAT Images

Lewis Hamilton, qui n’a jamais été inquiété après être parti de la pole position, il a devancé Max Verstappen (Red Bull), deuxième à 16.768 secondes, Charles Leclerc (Ferrari), troisième à 43.435 secondes, le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes), quatrième, et l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), cinquième.

« Je me sens jeune en voyant le podium du jour. J’avais 13 secondes d’avance sur Max au bout de 13 tours. Notre rythme sur les longs relais était efficace. L’équipe m’a beaucoup aidé et j’ai pu bien préserver mes pneus », a déclaré Hamilton…

« Je suis fier et extrêmement reconnaissant envers mon équipe et tout le monde de Mercedes. Ils ne cessent de repousser les limites. Qui aurait pu croire qu’on finirait la saison aussi fort. Le championnat avait beau être bouclé, on a gardé la tête dans le guidon, continuer de voir si nous pouvions trouver des moyens de s’améliorer, d’améliorer cette auto incroyable. Cette Mercedes est une œuvre d’art. »

Max Verstappen. Pht. Charles Coates/Getty Images/Red Bull Content Pool

En difficulté lors des premiers tours, Max Verstappen a rapidement été dépassé par Charles Leclerc. Sebastian Vettel, quatrième sur la grille, a également tenté sa chance, mais sans succès.

Charles Leclerc. pht. Ferrari

Plus à l’aise avec les gommes dures, Max Verstappen a récupéré la deuxième place au 32ème tour, après un dépassement très viril sur Charles Leclerc.

Le quadruple Champion du Monde Sebastian Vettel a lui perdu tout espoir de podium lors de son premier changement de pneus, au cours duquel il a perdu de précieuses secondes. Après un second passage par la voie des stands, l’Allemand a terminé à une modeste cinquième place après avoir dépassé en toute fin de course le Thaïlandais Alex Albon (Red Bull), sixième et toujours aussi régulier.

Le départ. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Parti depuis la dernière place sur la grille de départ a cause d’une grosse pénalité après avoir changé de moteur à deux reprises, Valtteri Bottas (Mercedes), qui avait signé le deuxième temps des qualifications samedi, est remonté jusqu’à la quatrième place après avoir retardé au maximum son changement de gommes obligatoire. Une démonstration de domination de Mercedes.

Podium. Pht. Zak Mauger/LAT Images

Lewis Hamilton, qui n’a pas abandonné une seule fois cette année, est donc sacré Champion du Monde avec 413 points, soit 87 unités de plus que son coéquipier Valtteri Bottas (326 points). Max Verstappen termine troisième (278 points), devant Charles Leclerc (264 points) et Sebastian Vettel (240 points).

Sergio Pérez (Racing Point) a marqué les points de la 7e place en précédant Lando Norris (Mclran) qui a effectué une stratégie agressive en effectuant un très long premier relais. Daniil Kvyat (Toro Rosso) a suivi au 9e rang devant Carlos Sainz Jr (McLaren) dont le point marqué lui permet de prendre la 6e place au championnat face à Pierre Gasly (Toro Rosso).

Carlos Sainz Jr., McLaren MCL34. Pht. Steven Tee/LAT Images

Les Renault de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont échoué à la porte du top 10, mais la marque française conserve sa 5e place au championnat Constructeurs.

Hamilton fête sa victoire et son titre. Pht. Paul Ripke

Kimi Räikkönen (Alfa Romeo) a fini 13e devant les Has de Kevin Magnussen et Romain Grosjean. Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) a fini au 16e rang après s’être accroché avec Robert Kubica (Williams) qui a fini dernier derrière son coéquipier George Russell et Pierre Gasly. Le Français a vu sa course détruite après avoir été accroché au départ. Lance Stroll (Racing Point) est le seul à avoir abandonné en rentrant au garage.

Les Pit Stops

Lewis Hamilton pourrait battre le record de victoires de Michael Schumacher l’an prochain en remportant plus de 7 succès.

La photo de famille de fin d’année. Pht. Joe Portlock/LAT Images

Le GP ici

Les meilleurs tours ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici

La saison 2020, qui devrait à nouveau voir les trois écuries de pointe se battre pour les victoires et les titres, débutera le 15 mars prochain en Australie.