Dakar, étape 2, Sébastien Loeb prend la tête (Raids)

Posted by

Toby Price a profité d’une deuxième spéciale longue de 275 km pour faire parler toute sa vitesse et remporter un succès incontestable à San Miguel de Tucuman. Avec plus de trois minutes d’avance sur son premier poursuivant, voilà le vainqueur 2016 déjà solidement installé en tête du général. Sébastien Loeb a lui imposé sa loi sur la course auto en dominant de bout en bout la 2e étape. Le Français a maîtrisé son plus féroce opposant Nasser Al-Attiyah et s’offre sa première victoire d’étape de l’année ainsi que la tête du rallye.

Sébastien Loeb s’empare du commandement. pt; Red Bull

L’œil dans l’objectif…
Si les concurrents sont désormais dans un pays bien connu du Dakar avec une Argentine visitée pour la 9e fois consécutive et qui comporte encore de nombreux secrets telle que la région du Chaco qui n’avait encore jamais été explorée par le rallye. Les concurrents ont découvert des pistes étroites qui ont soulevé beaucoup de poussière dans un décor proche de la savane africaine où une attention particulière aux nombreux animaux sauvages et aux passages de gué inondés est de mise. La chaleur a de surcroît mis les organismes à rude épreuve pour cette première longue étape du Dakar 2017.

Al Attiyah deuxième. ph. Red Bull

L’Essentiel
Démonstration de force de Tobby Price qui n’aura pas attendu bien longtemps pour apposer sa marque sur l’édition 2017. L’Australien s’impose avec plus de 3 minutes d’avance sur son coéquipier Matthias Walkner et près de quatre minutes sur Paulo Goncalves. Xavier de Soultrait signe lui aussi une solide prestation avec le 4 e temps. Du côté des quads, Pablo Copetti s’est livré à un beau duel à distance avec Nelson Sanabria et est finalement parvenu à prendre l’avantage sur le Paraguayen en fin de spéciale. L’Argentin est le nouveau leader du général sur ses terres. En auto, Sébastien Loeb a lâché les chevaux de sa Peugeot sur un tracé où le Français a pu privilégier la vitesse à la navigation. De quoi repousser Nasser-Al Attiyah, qui ouvrait la piste, à plus d’une minute et lui ravir la tête du général. 3 e et 4 e , Carlos Sainz et Giniel de Villiers sont en embuscade alors que Stéphane Peterhansel a de nouveau cédé de précieuses minutes.

Carlos Sainz troisième au général. pt. Dakar

La perf du jour
Toby Price a fait honneur à sa plaque de numéro 1 en survolant les débats lors de la deuxième étape. L’Australien, premier non-Européen à avoir remporté le Dakar, a sorti la grosse attaque pour repousser son coéquipier Matthias Walkner et la première Honda de Paulo Goncalves dans les cordes. Ses plus sérieux rivaux de 2016, Pablo Quintanilla et Stefan Svitko sont encore plus loin alors que Joan Barreda est lui tout juste parvenu à rentrer dans le Top 10.

Toby Price. pt. Red Bull

Le coup dur du jour
Heureux la veille avec sa superbe 2 e place à l’arrivée de la première étape au volant de son Ford Ranger, Xavier Pons est passé du rêve au cauchemar après seulement quelques dizaines de kilomètres de spéciale. L’Espagnol est sorti de piste et, roue arrachée, n’a eu d’autre choix que d’attendre son assistance pour espérer poursuivre la spéciale. Tous ses espoirs de bien figurer au général se sont envolés sur la route de San Miguel de Tucuman.
La statistique du jour
Grâce à la performance de Sébastien Loeb, Peugeot porte son total de victoires sur le Dakar à 59, soit autant que Volkswagen.
La réaction du jour
Sébastien Loeb : « Ce n’est pas vraiment du pilotage technique, mais c’est aussi la diversité des étapes sur le Dakar, il y a de tout. Notre voiture était très bien sur ce terrain-là, sa vitesse maximale a payé. On est monté aux alentours de 200 km/h aujourd’hui, même si je n’ai pas les yeux rivés sur le compteur. J’espère qu’on continuera sur cette lancée, parce que nous avons roulé sur un bon rythme, sans faire d’erreurs. Je perds tout de même un peu de temps sur la fin parce que j’ai passé 70 km dans la poussière de De Villiers. On prend les commandes du rallye, ça montre que nous sommes dans le bon rythme, au contact avec les autres. »

Stéphane Peterhansel. pt. Rde Bull

Le clin d’œil du jour
150 enfants de la province de Tucuman ont pu vivre une expérience inoubliable en visitant le bivouac de San Miguel de Tucuman. Venus d’écoles publiques, privées, de foyers ou de la fondation Flexer pour enfants malades, tous ont pu approcher au plus près les stars du plus grand rallye du monde.
Classement Auto
Classement Étape 2
1. LOEB Sébastien (FRA) / ELENA Daniel (MC), PEUGEOT 3008DKR, 2 h 06 min 55 sec
2. AL ATTIYAH Nasser (QAT) / BAUMEL Matthieu (FRA), Toyota Hi-Lux, + 01 min 23 sec
3. SAINZ Carlos (ESP) /CRUZ Lucas (ESP), PEUGEOT 3008DKR, + 02 min 18 sec
4. DE VILLIERS Giniel (ZAF) / VON ZITZEWITZ Dirk (ZAF), Toyota Hi-Lux, +02 min 19 sec
5. ROMA Nani (ESP) / HARO Bravo (ESP), Toyota Hi-Lux, + 03 min 22 sec
7. PETERHANSEL Stéphane (FRA) / COTTRET Jean-Paul (FRA), PEUGEOT 3008DKR, +6min 47s
12. DESPRES Cyril (FRA) / David CASTERA (FRA), PEUGEOT 3008DKR, +10min 26s

Classement général provisoire après Étape 2

1. LOEB Sébastien (FRA) / ELENA Daniel (MON), PEUGEOT 3008DKR, 2 h 33 min 31 sec
2. AL ATTIYAH Nasser (QAT) / BAUMEL Matthieu (FRA), Toyota Hi-Lux, + 28 sec
3. SAINZ Carlos (ESP) /CRUZ Lucas (ESP), PEUGEOT 3008 DKR + 1min 56 sec
4. DE VILLIERS Giniel (ZAF) / VON ZITZEWITZ Dirk (ZAF), Toyota Hi-Lux, +02 min 05 sec
5. ROMA Joan (ESP) / HARO Alex (ESP), Toyota Hi-Lux + 02 min 56 sec
7. PETERHANSEL Stéphane (FRA) / COTTRET Jean-Paul (FRA), PEUGEOT 3008DKR, + 7 min 26 sec
11. DESPRES Cyril (FR) / David CASTERA (FRA), PEUGEOT 3008DKR +10 min 45 sec

 

Leave a Reply