20 juillet 2024

Africa Eco Race, étape 10 – 11, au final Cerutti, Paulin et Tomecek s’imposent

Etape 10, Amodjar / Akjoujt, le vent se mêle à la course

Jusqu’à présent, l’AFRICA ECO RACE avait été épargnée par les soucis météo. Hélas, ce vendredi matin, pour la 10ème étape, un vent violant balayait le plateau d’Amodjar provoquant un vent de sable qui a empêché les hélicoptères de l’organisation de décoller. Sans hélico, impossible d’assurer une sécurité optimale et de surveiller la course et donc, la décision a été prise de faire partir les motos, autos et camion en convoi jusqu’au ravitaillement essence d’où a été donné le départ. Du coup, la spéciale de 387 km a été raccourcie de 190 km, amputant le parcours de la partie de dunes prévues en début d’étape.

#105, Juan Pedrero Garcia, Harley Davidson

Dans la catégorie moto, après la pénalité de 6 minutes attribuée hier à Alessandro BOTTURI, autant dire que les bleus avaient un petit moral ce matin. En effet, difficile de reprendre à la régulière ces 6 minutes à Jacopo CERRUTI, le pilote APRILIA, impérial depuis le début du Rallye. Malgré cela, Alessandro BOTTURI a tout donné au guidon de sa YAMAHA 700 Ténéré pour remporter la spéciale avec 00:02:26 sur l’APRILA 660 Tuareg de Jacopo CERUTTI, 2ème du jour. Au général, BOTTURI ne compte plus que 00:04:38 de retard sur CERRUTI.

C’est peu mais aussi beaucoup à la fois puisque demain, il ne restera que 247 km de spéciale pour que BOTTURI essaye de renverser la vapeur. Mais, comme il va ouvrir la piste, autant dire que c’est quasiment mission impossible. D’autant plus que CERRUTI pourra compter sur son co-équipier chez APRILIA, Francesco MONTANARI, auteur d’une remontée fantastique aujourd’hui pour finalement terminer troisième. Celui-ci pourrait venir jouer les trouble-fêtes demain.

#143, Kevin Durand, Honda

Cette fin de rallye réussie plutôt bien aux jeunes loups de la discipline puisque le Français Attilio FERT se classe 4ème au guidon de sa KTM, devant la HONDA de l’Italien Marco Aurelio FONTANA et la KTM du Suisse Alexandre VAUDAN, toujours leader du Challenge Rookie Rider By Acerbis. A présent, avec les problèmes d’alimentation en essence rencontrés aujourd’hui par Giovanni GRITTI, il est également leader des 450 au général.

Dans la Motul Xtreme Rider, Patrice CARRILLON termine à nouveau devant sur cette 11ème étape. Le Français est à présent 13ème au général et compte plus de 2 heures d’avance sur Antoine DETOURBET, son compatriote et dauphin chez les malles motos.

Sur quatre roues, Gautier PAULIN et Remi BOULANGER imposent à nouveau leur APACHE. Les français devancent de 26 secondes le CAN AM des Portugais Ricardo SOUSA et Jorge BRANDAO. A la veille de l’arrivée, cette légende du Motocross mondial, qui participe à son premier Rallye Tout Terrain, possède désormais près de 4 heures d’avance sur le TOYOTA Hilux des Belges Pascal FERYN, 3ème de l’étape. Il restait tout de même prudent lors des interviews à l’arrivée :

« Je tenais vraiment à signer une autre victoire d’étape sur cette AFRICA ECO RACE. En même temps c’est la meilleure façon de consolider notre première place. Mais, attention, tant que le drapeau à damiers n’est pas tombé, tout peut arriver ! Ne nous enflammons pas et attendons demain. »

#256, Carlos Vento, Can Am

Dans la catégorie camion, après leur cabriole d’hier et une bonne partie de la nuit à réparer le SCANIA endommagé après s’être couché dans les dunes, Aad VAN VELSEN, Michel VAN VELSEN et Marco SIEMONS se sont bien rachetés aujourd’hui. Les Hollandais terminent 9ème au scratch et devancent le TATRA de Tomas TOMECEK et le GINAF des Belges Cedric FERYN, Bjorn BURGELMAN et Tom DE LEEUW. Au général, sauf catastrophe, la victoire ne devrait pas échapper à TOMECEK qui possède plus de 2 heures d’avance.

Dans la course Classic, Andres BRABECK-LEMATHE et Laurent MAGAT sont sortis vainqueurs de l’unique Zone de Régularité de cette 10ème étape en n’étant qu’à 10 secondes du temps idéal sur ces 59 km. Au général, les Belges Eric et Tom CLAEYS sont toujours leaders sur leur TOYOTA BJ73 mais demain, il restera deux ZR de 59 km et 150 km. Cette dernière ZR, d’une distance inhabituelle dans la discipline, pourrait bien être le juge de paix de cette première édition sur l’AFRICA ECO RACE.

Comme toujours sur l’AFRICA ECO RACE, cette dernière journée du samedi constituera l’ultime étape comportant un secteur chronométré. L’unique occasion pour certains de performer avant de passer l’arrivée qui sera jugée non loin de Nouakchott après 247 km de spéciale. Il ne restera alors aux finishers qu’une liaison de 255 km pour rallier le bivouac installé près de Saint Louis au Sénégal et retrouver les amis, familles ou partenaires venus spécialement pour l’occasion.

Etape 11, Akjoujt / Saint-Louis, Cerutti, Paulin et Tomecek s’imposent dans leur catégorie à l’Africa Eco Race 2024

Manfred KROISS, avait annoncé hier soir au briefing que cette 11ème spéciale de l’édition 2024 ne serait pas facile, tant au niveau de la navigation que du terrain. Comme souvent, le Directeur Sportif de l’AFRICA ECO RACE avait raison mais les leaders des différentes catégories n’ont pas craqué et ont conservé leurs avantages sur les 247 km du jour.

Dans la catégorie Moto, Pol TARRES ne voulait laisser à personne le soin de s’imposer sur cette ultime spéciale. Le bouillant Andorran a fait parler la poudre au guidon de sa YAMAHA 700 Ténéré en s’adjugeant le scratch 00:07:33 devant la KTM 450 du surprenant pilote français Attilio FERT, auteur d’une fin de rallye de toute beauté. En prenant la troisième place à 2 minutes et surtout en devançant son compatriote Alessandro BOTTURI, l’Italien Jacopo CERRUTI remporte cette 15ème édition de l’AFRICA ECO RACE et offre à APRILIA une première victoire sur un grand rallye Tout Terrain.

#111, Jacopo Cerutti, Aprilia, vainqueur de l’Africa Eco Race 2024

Les deux pilotes officiels YAMAHA Alessandro BOTTURI et Pol TARRES terminent respectivement 2ème et 3ème à 00:06 38 et 00:18:21. Des temps très proches après plus de 4000 kilomètres de spéciale et donc une bataille de chaque instant durant deux semaines sur les pistes. Derrière les trois « Twin », on retrouve la révélation de cette AFRICA ECO RACE sur deux roues, à savoir Alexandre VAUDAN. Au guidon d’une KTM, le Suisse remporte non seulement la catégorie 450 mais également le challenge « Rookie Rider By Acerbis » réservé aux pilotes de moins de 35 ans n’ayant jamais participé à un rallye de plus de 8 jours.

La catégorie plus de 450 revient à l’Italien Giovanni STIGLIANO sur HUSQVARNA, 17ème au général. La première pilote féminine est la Britannique Vanessa RUCK qui place sa KTM en 27ème position du classement moto. Le premier Junior, pilote de moins de 25 ans, est l’italien Marco MENICHINI, 7ème du général sur une HUSQVARNA alors que le premier Vétéran, pilote de plus de 40 ans, n’est autre qu’Alessandro BOTTURI. Un mot enfin sur l’exploit de cette quinzaine africaine puisque Joan PREDRERO a réussi le pari d’amener la HARLEY DAVIDSON 1250 Pan America officielle à Dakar et surtout, en étant classé en 25ème position. Personne n’y croyait et pourtant il l’a fait !

A noter la qualité du plateau moto cette année puisque sur 47 pilotes au départ de Monaco le 30 décembre dernier, 34 seront classés à l’arrivée demain au Lac Rose pour la cérémonie de remise des récompenses.

Chez les autos, Pascal FERYN et Kurt KEYSERS ont mis un point d’honneur à remporter cette dernière spéciale. Avec leur TOYOTA Hilux V8, les Belges devancent de 00:04:24 le SSV CAN AM des Portugais Ricardo SOUSA et Jorge BRANDAO, confortant ainsi leur 2ème place au général et s’offrent la victoire en Auto. Un objectif atteint pour cet équipage qui courrait sur l’ex 4×4 de Jacky LOOMANS, décédé la semaine dernière d’une longue maladie. Une belle façon de rendre hommage à ce pilote belge de talent.

#260, Gautier Paulin, Apache, vainqueur catégorie auto

En 3ème position de cette dernière spéciale, on retrouve Pierre-Louis LOUBET et François BORSOTTO sur leur APACHE. Un dernier baroude d’honneur pour le Champion du Monde WRC2 qui a connu quelques soucis de jeunesse du véhicule. Sans cela, il aurait certainement fait mieux que cette 11ème place finale. Fort heureusement, le deuxième SSV de cette jeune équipe APACHE AUTOMOTIVE n’a connu aucun problème et cette fiabilité, ajoutée à un excellent niveau de performance de cette nouvelle technologie Hybride, a permis à Gautier PAULIN et Remi BOULANGER de s’imposer en Auto, SSV et Camion. Une victoire exceptionnelle pour cette légende du Motocross Français qui participait à sa première course derrière un volant. Une victoire incroyable aussi pour un nouveau SSV construit par une équipe française qui n’avait jamais participé à aucune course. Là encore, personne ne les attendait à pareille fête mais la domination a été totale avec 7 victoires sur 11 étapes, dont 5 pour LOUBET. Au final, l’équipage N°260 remporte l’AFRICA ECO RACE avec 03:45:08 d’avance sur le deuxième et sans avoir écopé de la moindre pénalité. Un sans-faute !

Chez les mastodontes du désert, Tomas TOMECEK l’emporte en finissant 4ème au général. Le Tchèque, seul dans son « vieux » TATRA remporte ainsi sa 5ème victoire sur l’AFRICA ECO RACE. Il devance les Hollandais Aad VAN VELSEN, Michel VAN VESLEN et Marco SIEMONS qui s’imposent aujourd’hui et pointent du coup en 5ème position au général avec leur SCANIA. Le GINAF de Cédric FERYN, Bjorn BURGELMAN et Tom DE LEEUW complètent le podium du jour et de l’épreuve.

#400, Tomas Tomecek, Tatra, vainqueur catégorie camion

Dans la course Classic, Tom et Eric CLAYS remportent l’épreuve au terme des 27 Zones de Régularité et des plus de 1000 km de pistes avec une domination sans partage. Pour ses 70 ans, le pilote belge aura l’honneur de hisser son TOYOTA BJ 73 de 1986 sur le podium afin de recevoir le trophée de cette première AFRICA ECO RACE CLASSIC.

Les classements ici

Dimanche 14 janvier 2024, après une dernière liaison de 248 km vers le mythique Lac Rose et une dernière spéciale sur la plage pour le fun, les lauréats et finishers sont montés un à un sur le podium pour recevoir les trophées et médailles de l’AFRICA ECO RACE 2024.

Communiqué AER

Crédits photos AER