Africa Eco Race, la première étape mauritanienne annulée

Posted by

Après un départ très matinal depuis Dakhla, l’intégralité de la caravane de l’AFRICA ECO RACE avait passé la frontière mauritanienne à 10h00 ce lundi 7 janvier 2019. Un passage express facilité par les accords entre l’organisation et l’administration des douanes mauritanienne puisque désormais, les visas sont émis individuellement au bivouac de Chami par des agents dépêchés sur place.

Par conséquent, tous les concurrents moto, auto et camion étaient regroupés et prêts à partir à proximité du départ situé à une dizaine de kilomètres de la frontière.

Tout était donc sur les rails pour que puisse démarrer cette première spéciale mauritanienne longue de 177 km dont l’arrivée était prévue jusqu’au bivouac.

Jean-Louis SCHLESSER annonce la suppression de l’étape 6

Hélas, c’était sans compter sur une absence de visibilité à Dakhla qui a cloué au sol les trois hélicoptères qui servent à diriger et à sécuriser la course. Du coup, à 13h30, au moment du départ de la première moto, les hélicos n’étaient pas sur place, ni même René METGE pour superviser la course. Par conséquent, la décision d’annuler la spéciale a été prise. C’est donc en liaison libre par la route que les concurrents ont rejoint le bivouac de Chami.

Au repos

« L’annulation d’une spéciale est extrêmement rare sur l’AFRICA ECO RACE mais il n’y avait aucune autre solution puisque nous n’étions pas en capacité d’assurer la sécurité de la course qui est pour nous la priorité ! » a déclaré Jean-Louis SCHLESSER, présent au départ du secteur sélectif pour annoncer lui-même la nouvelle aux concurrents.

Au repos forcé ?

Demain, la course devrait reprendre ses droits. Au programme, une boucle de 481 km autour de Chami. Une étape 100% sable, avec plusieurs franchissements de cordons de dunes, qui ne sera pas de tout repos, d’autant plus qu’il s’agira de la première des deux spéciales qui composent l’étape marathon baptisée « 500 Miles » ! Cela signifie que les participants devront ménager leurs montures puisque les véhicules iront en parc fermé en arrivant au bivouac, sans bénéficier d’assistance.

Pht. Rossignol / Cunha / AER

Les Highlights, video AER

Présentation, Etape 7

CHAMI / GARE DU NORD : 500,99 km

Liaison: Chami / Gare du Nord : 20,01 km

Spéciale : Gare du Nord / Chami : 480,98 km

Arrivée au Bivouac

 

Cette première vraie spéciale mauritanienne sera également la première des deux traditionnelles étapes en boucles que comportera l’AFRICA ECO RACE® 2019. Si l’on ajoute à cela le fait que l’assistance sur les véhicules en sortant du secteur sélectif est interdite, cela signifie que les mécaniciens seront clairement en congés. Ce ne sera pas le cas pour les concurrents car ce parcours, déjà effectué en 2018 mais dans le sens inverse, ne sera pas de tout repos. D’ailleurs les participants entreront rapidement dans le vif du sujet puisque les 30 premiers kilomètres seront composés d’herbes à chameaux pas toujours très agréables pour les mécaniques et les hommes. Ensuite les premiers franchissements de belles dunes arriveront rapidement. Il faudra surveiller les pressions des pneumatiques et bien respecter le road-book sous peine de se mettre en difficulté. Dans un même temps, il faudra ménager sa monture puisqu’à l’issue de 480 kilomètres du jour, après l’arrivée jugée à la « Gare du Nord », les véhicules entreront directement en parc fermé pour y passer la nuit, sans aucune assistance mécanique.

Etape 7
Etape 7