WTCC, Argentine, première victoire pour Yann Ehrlacher, Michelizs en C2 (GT-Tourisme)

Posted by

Course d’Ouverture, première victoire pour Yann Ehrlacher
Yann Ehrlacher a décroché sa première victoire en FIA World Touring Car Championship lors de la manche argentine, après que le vainqueur sur la piste, Tom Chilton, ait reçu une pénalité.
Ehrlacher partait de la pole position pour la première fois de sa carrière et a gardé la tête au départ sur le circuit de 4,7 kilomètres de Termas de Río Hondo. Mais Chilton (Sébastien Loeb Racing), qui partait aux côtés d’Ehrlacher à la faveur de la grille inversée, a heurté le pilote RC Motorsport dans le premier tour pour prendre la tête.

Yann EHRLACHER s’impose pour la première fois de sa jeune carrière. Photo Francois Flamand / DPPI /WTCC

Chilton a creusé un écart pour s’assurer la victoire, jusqu’à ce qu’il reçoive une pénalité de cinq secondes consécutive à son dépassement. Ehrlacher s’est brillamment défendu devant un peloton de voitures pour terminer deuxième et hériter de la victoire.
« C’est incroyable, je ne peux pas y croire ! » a déclaré Ehrlacher. « J’ai eu un petit contact avec Tom au début, ensuite j’ai juste beaucoup attaqué car tout le monde poussait fort derrière moi. Une victoire est une victoire. Je la prends ! »
La pénalité infligée à Chilton l’a fait chuter au quatrième rang derrière son coéquipier du Sébastien Loeb Racing, Mehdi Bennani, et le héros local Esteban Guerrieri au volant de sa Campos Racing Chevrolet RML Cruze TC1. Le leader du championnat, Tiago Monteiro, a manqué la quatrième place pour 0.1s suite à la pénalité de Chilton, et a pris la cinquième place au volant de sa Castrol Honda World Touring Car Team Civic.

Bennani 2e en C1. Photo Francois Flamand / DPPI /WTCC

Le Polestar Cyan Racing a vécu une course cauchemardesque. Les trois Volvo S60 roulaient initialement en cinquième, sixième et septième positions. Mais la course de Nicky Catsburg s’est arrêtée suite à une crevaison, tandis que l’Argentin Néstor Girolami a vu sa Volvo s’immobiliser en piste. Cela a laissé Thed Björk, qui occupe la deuxième place du championnat, être le meilleur représentant des S60 avec la sixième place.
Autre habitué aux premières places, Norbert Michelisz a lui aussi vécu une déception. Le pilote Castrol Honda World Touring Car Team, qui a remporté la course précédente du WTCC à Vila Real, a crevé dans le premier tour après un contact avec son coéquipier Monteiro.
Yann Ehrlacher (vainqueur de la Course d’Ouverture) : « C’est un excellent sentiment et je ne peux pas y croire. C’était une course difficile. J’ai reçu un petit contact de Tom au début, donc j’ai perdu une place. J’attaquais beaucoup car Mehdi poussait derrière moi. Gagner parce que Tom [Chilton] a été pénalisé n’est pas une vraie course, mais c’est une victoire, donc je la prends. »

Yann EHRLACHER Lada Vesta team RC Motorsport. Photo Francois Flamand / DPPI / WTCC

Le quadruple Champion WTCC Yvan Muller n’est pas surpris que son neveu, Yann Ehrlacher, se soit imposé en FIA World Touring Car Championship. Il a révélé qu’il s’attendait à voir le pilote de 21 ans monter sur la plus haute marche du podium.
Muller, présent sur le Circuit de Termas de Río Hondo en tant que conseiller du Polestar Cyan Racing, a déclaré : « Je le connais depuis longtemps, je le prépare depuis longtemps, donc je ne suis pas surpris [qu’il gagne]. Je sais qu’il est capable d’être devant, de gérer le stress d’avoir une voiture derrière comme dans la Course 2 avec Rob [Huff]. Il est prêt, depuis un petit moment, et il le montre maintenant car il en est capable. »
Spectateur en bord de piste en Argentine, Muller a déclaré que la victoire d’Ehrlacher en Amérique du Sud ne serait pas sa dernière. « La première est toujours la plus difficile à gagner, pour être honnête. Maintenant qu’il en a gagné une, il peut continuer à gagner. Je suis très heureux pour lui, mais je ne peux pas dire que je suis impressionné car je savais qu’il était capable de piloter toute la course sans faire d’erreur. »

Yvan Muller n’est pas surpris de la victoire de son neveu.Photo Alexandre Guillaumot / DPPI / WTCC

 

Course principale, Michelisz gagne, crève-cœur pour Catsburg
Norbert Michelisz a décroché avec réussite sa deuxième victoire consécutive dans une Course Principale du FIA World Touring Car Championship, après l’abandon de Nicky Catsburg, qui menait confortablement avant d’endurer sa deuxième crevaison de la journée.

MICHELISZ Honda Civic team Castrol Honda WTC s’impose devant Monteiro en course principale. Photo Francois Flamand / DPPI / WTCC

Catsburg (Polestar Cyan Racing) a converti sa Pole Position DHL en début de course en menant devant le duo de Castrol Honda World Touring Car Team composé de Michelisz et Tiago Monteiro. Le Néerlandais Catsburg semblait assuré d’une victoire jusqu’au septième des 13 tours de course, quand il a soudainement ralenti suite à une crevaison à l’avant-gauche. C’est une incroyable désillusion pour le pilote, qui avait aussi abandonné dans la Course d’Ouverture du jour suite à une crevaison survenue sur sa S60 dans le même virage.

Björk 3e de la C2. Photo Francois Flamand / DPPI : WTCC

Cela a permis à Michelisz de prendre la tête jusqu’au drapeau à damier, devant le leader du championnat Monteiro et la Volvo de Thed Björk. Monteiro était soulagé de conforter son avance de points après s’être fait une grosse frayeur dans le tour de sortie pour rejoindre la grille, quand il est sorti dans le bac à gravier mais a réussi à ramener sa Civic.
« J’ai été un peu chanceux avec la crevaison de Nicky », a déclaré Michelisz, qui avait aussi remporté la précédente Course Principale du WTCC à Vila Real. « Après ça, il s’agissait juste de contrôler le rythme. La voiture était géniale et c’était possible d’attaquer. C’est juste incroyable. »
« Même si je suis un peu déçu du week-end après ma crevaison à l’avant-gauche dans la Course d’Ouverture. Ce sont des points importants qui sont perdus pour le championnat. »
Le héros local Esteban Guerrieri a décroché la quatrième place avec sa Campos Racing Chevrolet, devant Medhi Bennani (Sébastien Loeb Racing), qui a résisté à l’Argentin Néstor Girolami après une bagarre spectaculaire.
Tom Chilton, qui a perdu la victoire dans la Course d’Ouverture en raison d’une pénalité, a terminé septième en dépit de dégâts subis au départ après un contact avec Guerrieri. Le vainqueur de la Course d’Ouverture, Yann Ehrlacher, a réalisé une nouvelle course solide en tenant en respect l’ancien Champion du monde WTCC Rob Huff, qui termine huitième.
Norbert Michelisz (vainqueur de la Course Principale) : « J’étais déçu après la Course d’Ouverture où je n’ai pris aucun point, et je savais que je devais attaquer. Je voulais vraiment doubler Nicky au départ mais il a pris un envol parfait et je n’ai pas pu le rattraper. Ensuite, j’ai essayé d’attaquer, jusqu’à sa crevaison. Je n’ai jamais vraiment été en position de le dépasser. Je suis désolé pour lui, mais heureux pour nous. C’est une deuxième victoire consécutive dans la Course Principale pour moi et ce sont de très bons points pour le championnat. »
Le prochain rendez-vous du WTCC sera le 13 au 15 octobre en Chine, sur le Shanghai International Circuit.

Classement course d’ouverture ici

Classement course principale ici