WRC, première victoire de Sébastien Ogier en Corse (Rallyes)

Posted by

Sébastien Ogier se rapproche d’un quatrième titre de Champion du Monde des rallyes consécutif, après une victoire incontestable lors du Che Guevara Energy Drink Tour de Corse.

Sebastien Ogier (FRA) performs during  FIA World Rally Championship 2016 France in Ajaccio , France on October 1, 2016
Sébastien Ogier a dominé le Rallye de Corse. pt-Red Bull

Le Français a remporté la dixième manche du Championnat du Monde au volant de sa Volkswagen Polo R WRC, à domicile, avec une avance de 46’’4. Il n’aura besoin que de 16 points en Espagne pour être le quatrième pilote à remporter un quatrième titre mondial.
Thierry Neuville est resté son challenger jusqu’au bout, le Belge se classant deuxième avec sa Hyundai i20 WRC, devant une autre Volkswagen Polo R WRC, celle d’Andreas Mikkelsen, devancé de 23’’6, après 390,92 kilomètres disputés sur un asphalte bosselé et sinueux.
Ogier a montré son autorité sur le plateau du WRC en prenant les rênes dès le début, remportant les quatre spéciales disputées vendredi. Il a su conserver son niveau de pilotage, tout en sachant se montrer prudent, notamment quand les routes sont devenues humides. C’est sa quatrième victoire cette saison et elle pourrait le mener vers un quatrième titre mondial.

wrc-corse-p-20161002-01986_news-b
Thierry Neuville (Hyundai) termine sur le podium. pt-Red Bull

« Ce que je voulais vraiment, c’était gagner ce rallye », explique Ogier, dont la dernière victoire française en WRC remontait au Rallye de France – Alsace 2013. « C’est ma première victoire en Corse, sur une épreuve tellement mythique. On a montré un super rythme le premier jour, avant de bien géré le reste de l’épreuve. Ça commence à sentir bon au Championnat pour nous. »
Neuville a occupé la deuxième place depuis la moitié de la première étape, même s’il a parfois eu des problèmes de maniabilité de sa Hyundai i20 WRC. Mikkelsen était chaud pour remonter davantage mais, une fois ses soucis de différentiel réglé, Neuville a pu prendre le large pour conserver sa deuxième place.

wrc-corse-p-20161001-01986_news-b
Ostberg (Ford) 4e. pt-Red Bull

Mikkelsen est un des nombreux pilotes à avoir connu des soucis de surchauffe de pneus au cours du week-end, tout comme au niveau des freins. Mais il a su conserver sa place pour monter sur le podium, pour la première fois depuis sa victoire en Pologne, au mois de juin.
Latvala, qui a gagné en Corse en 2015, a terminé à une frustrante quatrième place. Il a connu des problèmes de freins lors des deux premières étapes. Ce n’est que quand sa Polo R WRC a évolué pour la dernière journée qu’il s’est senti davantage à l’aise dans les spéciales.

wrc-corse-20160111210
Lefevbre (Citroën) 5e. pt-Citroën Racing

Craig Breen, pour son premier rallye asphalte au volant d’une World Rally Car en Championnat du Monde, a délivré une excellente performance. Il s’est classé cinquième au volant de sa DS 3 WRC, devant Hayden Paddon. Le Néo-Zélandais, encore peu habitué à l’asphalte, s’est dit déçu de sa performance et promet de repartir au travail pour faire mieux.

wrc-corse-p-20161002-01998_news-b
Sébastien Ogier -Julien Ingrassia (VW) dominateurs en Corse. pt-Red Bull

 

Classement Rallye de Corse-France ici

 

Leave a Reply