Sébastien Ogier a testé la RB7 sur le Red Bull Ring en Autriche (F1) (video)

Posted by

Toujours partenaire de Red Bull après son passage au sein du Team M-Sport de Malcolm Wilson, Sébastien Ogier a eu l’aubaine de se glisser dans le baquet d’une F1, sur le Red Bull Ring de Spielberg.

Sebastien Ogier and David Coulthard in Spielberg

Comme Sébastien Loeb il y a quelques années, le quadruple champion du monde des rallyes a sauté dans la Red Bull RB7 le temps d’un roulage, l’ex-pilote Volkswagen a eu la faculté de piloter la RB7 championne du monde en 2011 aux mains de Sebastian Vettel. Ogier était suivi par David Coulthard ancien pilote Red Bull et avait d’abord pris ses repères avec une Formule Renault 3.5.


« Aujourd’hui, un rêve est devenu réalité », confessait Sébastien Ogier au terme de cent kilomètres en piste. « C’était fantastique et tellement différent de tout ce que j’ai pu piloter auparavant. J’ai pris énormément de plaisir. La voiture est incroyablement rapide, mais on se sent très vite à l’aise au volant. »
Le Français trouvait rapidement ses repères, au point de jouer avec les réglages ! « Je n’ai joué qu’avec l’antipatinage », relativisait-il. « Je l’ai progressivement enlevé pour finir la journée sans. C’était intéressant de ressentir toute la nervosité de la voiture et à quel point il faut caresser l’accélérateur. C’était très amusant ! »

« C’est un monde différent en Formule Un, indiquait le Français avant son roulage. Je suis plus excité que nerveux mais, bien sûr, ce sera la première fois que je vais aller aussi vite sur une piste. C’était une opportunité à ne pas manquer. Je suis âgé de 33 ans. Enfant, Ayrton Senna était mon idole et, bien sûr, j’ai rêvé d’avoir la chance d’essayer un jour ce type de voiture. Pour qu’un pilote de course s’amuse, il faut être rapide, et la Formule 1 est la voiture la plus rapide que vous puissiez conduire. Bien sûr, chaque pilote de course veut ressentir cela un jour. »


« Il y a quelques défis pour Sébastien d’arriver et conduire une voiture de Grand Prix pour la première fois, déclarait Coulthard. En rallye, vous avez l’habitude de beaucoup plus d’espace dans le cockpit, alors qu’avec une monoplace de Formule 1, elle est beaucoup plus compacte et l’environnement est « hostile ». Physiquement, vos sens sont attaqués beaucoup plus lorsque vous atteignez 4.5 G. »

Video Red Bull Media House