Première victoire de Sergio Perrez à Sakhir, Russell malchanceux

Posted by

Sergio Perez sera aura tout connu lors du Grand Prix de Sakhir à Bahreïn où il a remporté la première course de Formule 1 de sa carrière près de dix ans après son arrivée dans la discipline. Le Mexicain de l’écurie Racing Point, qui ne le garde pas la saison prochaine, était reparti 18ème et bon dernier après un accrochage avec Leclerc dès le deuxième virage après le départ.

Le mexicain a hérité de la première place grâce au cafouillage (une première !!!) de Mercedes dans les stands, les Champions du Monde ont mélangé les gommes de George Russell et de Valtteri Bottas, et les deux hommes ont terminé aux huitième et neuvième places alors que le doublé leur semblait promis.

Start of Race. Pht. LAT Images

Le Britannique, qui a réalisé une course parfaite et semblait bien parti pour s’imposer, a inscrit ses premiers points en F1 à l’occasion de son 37ème Grand Prix.

Esteban Ocon (FRA) Renault F1 Team RS20. Premier podium pour le français.

Comme une semaine auparavant, le départ a été très chaud, George Russell s’est emparé de la première place aux dépens de son coéquipier Valtteri Bottas, alors que derrière eux, Charles Leclerc (Ferrari) a manqué son freinage et touché la Racing Point de Sergio Perez. Max Verstappen (Red Bull) a réussi a éviter les deux monoplaces, mais il a perdu toute adhérence et est allé percuter le mur de pneus… tout comme Charles Leclerc.

Charles Leclerc trés déçu, après avoir réalisé un exploit aux qualifications. Ferrari Press Office

Après l’intervention de la safety car, George Russell a aisément conservé l’avantage sur Valtteri Bottas, qui s’est retrouvé en bagarre avec la McLaren de Carlos Sainz, le Finlandais a réussi à rester deuxième.

Lance Stroll, Racing Point RP20, sur le podium

Le crash de Jack Aitken, le remplaçant de… George Russell chez Williams, a tout chamboulé. Sous voiture de sécurité, George Russell et Valtteri Bottas sont rentrés aux stands, et Mercedes a été l’auteur d’un incroyable imbroglio. George Russell a été chaussé des mauvaises gommes et est à nouveau rentré un tour plus tard, alors que Valtteri Bottas est lui resté immobilisé pendant de très longues secondes… Après ces mésaventures, Sergio Perez (Racing Point) s’est retrouvé en tête devant Esteban Ocon (Renault), Lance Stroll (Racing Point) et les Mercedes de Valtteri Bottas et George Russell, dans cet ordre !

Au restart, George Russell a rapidement dépassé Valtteri Bottas, bien à la traîne par rapport à son coéquipier ce week-end, puis Lance Stroll et Esteban Ocon. Alors qu’il allait attaquer Sergio Perez pour le gain de la première place, George Russell a été victime d’une crevaison, et a été obligé une fois de plus de rentrer pour la quatrième fois aux stands pour changer de pneus ! Du jamais vu chez Mercedes où tout est réglé comme du papier à musique, où tout est contrôlé dans le moindre détail… Bizarre non ?

George Russell a perdu la course dans les stands, par la faute à… Pht. LAT Images

Sergio Perez a ensuite parfaitement géré sa fin de course et ses gommes pour aller décrocher sa première victoire en 190 départs en F1.

« Je suis vraiment sans voix, c’est plus qu’un rêve. A déclaré Sergio Perrez. Il m’a fallu dix ans pour vivre ce moment. C’est incroyable. Je ne sais pas vraiment quoi dire. Après le premier tour, je me suis dit que c’était fini, que tout était fini. Puis je me suis dit qu’il fallait y aller, remonter le plus possible et donner le meilleur. L’année n’a pas été facile, mais après tant de travail, on peut dire que l’on mérite de gagner une fois. On a eu la force de rouler une fantastique course aujourd’hui », Sergio Perez, qui a également salué la troisième place de son équipier chez Racing Point, le Canadien Lance Stroll.

Lors de la sortie de la safety car au 64ème des 87 tours, le Mexicain a expliqué avoir commis une grosse erreur en bloquant son pneu avant gauche ce qui lui a coûté « beaucoup de vibrations ». Après sa sortie des stands, « j’ai dit à mon équipe ensuite que sans les vibrations c’est comme si je conduisais une limousine. »

Sergio Perez n’a à l’heure actuelle pas encore de volant en F1 pour la saison prochaine. « En tout cas, je suis en paix avec moi-même. Pour le reste, tout n’est pas entre mes mains. Mais je vais continuer à me battre, et si je ne suis pas sur la grille l’année prochaine, ce sera pour l’année suivante ».

Sergio Perez, Racing Point, 1st position, celebrates on arrival in Parc Ferme

Avant le dernier Grand Prix de la saison dimanche prochain à Abu Dhabi, Sergio Perez est passé quatrième au classement mondial des pilotes avec 125 unités.

The podium (L to R): Esteban Ocon (FRA) Renault F1 Team, second; Sergio Perez (MEX) Racing Point F1 Team, race winner; Lance Stroll (CDN) Racing Point F1 Team, third; Andy Stevenson (GBR) Racing Point F1 Team Manager.

Quand à Russell il se dit dépité après être passé si près de la victoire

« C’est un mélange d’émotions. Voir la victoire m’échapper une fois était très décevant… On est revenu avec de beaux dépassements. J’étais rapide, je remontais sur Checo (Sergio Pérez) et puis une crevaison. Je n’arrivais pas le croire. La sensation à l’intérieur de la voiture était horrible », regrettait George Russell.

George Russell dépité. Il a réalisé le meilleur tour en course devant Bottas avec près de 2 secondes d’avance ! Pht. LAT Images

S’il tire tant bien que mal du positif après ce Grand Prix, le Britannique n’a pas pu cacher sa déception après une telle déconvenue. « Je suis quand même fier du travail accompli. Cela aurait été incroyable de gagner mais la course a été ainsi. Je peux pas être heureux, tellement de choses me passent par la tête, je ne sais pas quoi répondre… »

George Russell, « a l’étoffe d’un grand Champion » a déclaré Ross Branw

Russell pourra se contenter de l’analyse de Ross Brawn.

« George Russell a l’étoffe d’un champion du monde »

Ross Brawn, directeur Motor Sports de Liberty Media, estime que George Russell a prouvé en l’espace d’une course qu’il avait les qualités requises pour viser un jour le titre mondial.

« George devrait être très positif concernant son week-end, malgré le résultat final décevant, estime Ross Brawn, directeur Motor Sports de Liberty Media. Il a livré une performance exceptionnelle dans des circonstances assez difficiles.

J’ai toujours pensé qu’il était un bon pilote de Grand Prix. George a démontré qu’il avait ce petit plus, et une étoile est née. Il ne fait plus aucun doute qu’il possède l’étoffe d’un champion du monde de F1. Il n’a commis aucune erreur dans une situation difficile et tous les problèmes sont venus de l’équipe, pas de lui. »

Fernando Alonso (ESP) très présent chez Renault F1 Team
Les Pit Stops du GP
Les meilleurs tours dans les différentes catégories de pneus

Classement GP ici

Les meilleurs tours ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici

Lewis Hamilton devrait être remis à temps de sa contamination au coronavirus pour participer au dernier Grand Prix de la saison dimanche prochain à Abu Dhabi aux Emirats Arabes Unis ?

« Si les prévisions des médecins sont correctes, il pourra passer un test négatif jeudi ou vendredi », a déclaré Toto Wolff, le patron sportif de Mercedes.

Wait and see…