Première ligne Mercedes à Portimao, Bottas en pole

Posted by

Valtteri Bottas a fait attendre Lewis Hamilton pour sa 100e pole position. Il a devancé son coéquipier par la plus petite des marges pour prendre la pole position pour le Grand Prix du Portugal.

Le Finlandais a donné le rythme sur les pneus tendres après la première manche, devançant Hamilton de 0.007s, Mercedes choisissant d’envoyer les deux voitures sur les mediums, sur lesquels ils semblaient être plus rapides, pour les deuxièmes manches.

Bottas en pole. Pht. Wolfgang Wilhelm

Cependant, le vent s’est levé pour la deuxième manche, et les deux voitures n’ont pas réussi à s’améliorer, ce qui signifie que Bottas sera le troisième poleman différent en autant de courses cette saison, alors que Mercedes a verrouillé sa 71e première ligne avec facilité.

Max Verstappen, a terminé troisième.

Son deuxième passage n’a été suffisant que pour la troisième place, à environ 0,4s des temps des Mercedes, Sergio Perez, est en quatrième position.

Hamilton 2ème. Pht. Wolfgang Wilhelm

Carlos Sainz a été le meilleur du reste en cinquième position, le pilote Ferrari ayant besoin de pneus tendres pour se qualifier pour la Q3 après une erreur sur son run en medium en Q2, mais il a réussi à s’en sortir quand il le fallait, en devançant l’Alpine d’Esteban Ocon de seulement 0.003s.

Lando Norris n’a pas réussi à reproduire son rythme impressionnant lors des deux premiers segments des qualifications, alors qu’il avait atteint le top trois, il a terminé septième en Q3.

Max Verstappen 3ème, mais à 4 dixième tout de même. Pht. Lars Baron/Getty Images

Charles Leclerc a terminé à trois dixièmes de son coéquipier Sainz en huitième position, devant Pierre Gasly, tandis que Sebastian Vettel a mis fin à une série de 15 courses sans atteindre la Q3 en terminant dans le top 10.

Q1 – Ricciardo se fait sortir pour la première fois depuis Japon 2019

Hamilton s’est mis un peu sous pression lorsqu’il est sorti large au virage 1, dans une rafale de vent, et comme il a dépassé les limites de la piste, les commissaires ont supprimé son meilleur temps sur la feuille de temps.

Sergio Perez 4ème.. Pht. Bryn Lennon/Getty Images

Mais le leader du championnat s’est ressaisi et a réalisé un autre tour avec le même ensemble de pneus tendres, ce qui était suffisant pour lui permettre de s’en sortir, son coéquipier Bottas étant le plus rapide de tous.

Son rival, Perez a perdu le train arrière au virage 4, ce qui l’a projeté dans les graviers, mais il a regagné les stands en sachant que son premier temps serait suffisant pour être en Q2.

Carlos Sainz excellent 5ème. Pht. Scuderia Ferrari

Au fur et à mesure de la séance, la piste est devenue de plus en plus rapide, avec Sebastian Vettel qui est passé de la 15e place à une brillante quatrième place, qui est finalement devenue la huitième.

Mais son coéquipier de l’équipe Aston Martin, Lance Stroll, n’a pas eu autant de chance, le Canadien, qui a reçu le seul nouveau pack d’amélioration ce week-end, a été éliminé en 17e position.

Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A521, 6ème.

Daniel Ricciardo a manqué la Q2 en 16e position, terminant la journée plus d’une seconde plus lent que son coéquipier de l’équipe McLaren, Lando Norris.

Esteban Ocon s’est amélioré en fin de parcours avec George Russell qui s’en sort tout juste en P15, alors que Nicholas Latifi, Mick Schumacher et Nikita Mazepin étaient les trois derniers à sortir en Q1.

Les éliminés de la Q1 : Ricciardo, Stroll, Latifi, Schumacher, Mazepin.

Q2 – Russell manque de peu le top 10 alors que Mercedes impressionne.

Mercedes, Red Bull, Ferrari, Alfa Romeo et Russell ont choisi de partir en Q2 avec les mediums, qui semblent être le meilleur pneu pour commencer la course, alors que tous les autres sont en softs.

Lando Norris, McLaren MCL35M, 7ème

Hamilton n’a pas fait la même erreur deux fois, cette fois-ci en faisant un tour de construction suivi d’un tour rapide sans erreur, plongeant dans les 1m17s pour établir confortablement un rythme qui ne serait pas battu.

Après les premiers tours, Russell, Tsunoda, Sainz, Giovinazzi et Raikkonen se sont retrouvés dans la zone d’exclusion, avec Norris impressionnant à nouveau avec une troisième place derrière les deux Mercedes.

Red Bull n’a pas semblé tirer autant de performance des pneus mediums que leurs rivaux germanique, avec Verstappen et Perez seulement en cinquième et sixième position, mais c’était suffisant pour faire la Q3.

Pierre Gasly dans le top 10.. Pht. Bryn Lennon/Getty Images

Vettel est entré dans le top 10 pour la première fois depuis le GP de Grande-Bretagne de l’an dernier, avec le neuvième temps, tandis que Sainz a dû se tourner vers les softs pour passer en septième position, une fraction derrière son coéquipier Leclerc, chaussé de mediums.

Russell a manqué la Q3 pour seulement 0,05s, et partira en 11e position, devant Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) et Fernando Alonso (Alpine), qui était à près d’une seconde de son coéquipier Ocon. Yuki Tsunoda et Kimi Raikkonen n’ont pas été qualifiés non plus.

Eliminés : Russell, Giovinazzi, Alonso, Tsunoda, Raikkonen.

Q3 – Bottas fait le travail et Red Bull ne brille pas.

La majorité du peloton a choisi de faire un tour de préparation pour faire chauffer ses pneus tendres avant de faire un tour de qualif, mais Verstappen n’était pas de ceux-là.

Sebastian Vettel enfin dans le top 10.

Malheureusement, il a perdu le train arrière en haut de la colline au virage 4, ce qui l’a envoyé si large qu’il a dépassé les limites de la piste et ce qui aurait été un bon temps a été supprimé.

Derrière lui, Mercedes n’a pas fait d’erreur, Bottas remportant la première bataille, devançant Hamilton par la plus petite des marges. Ils sont ensuite passés aux pneus mediums, une gomme sur laquelle ils avaient été plus rapides que les tendres ce week-end.

Aucun des deux n’a réussi à s’améliorer, en grande partie parce que le vent s’est levé, ce qui a rendu la conduite sur ce qui est une surface très glissante encore plus difficile, ce qui signifie que Bottas a pris sa première pole depuis le Grand Prix de Sakhir l’année dernière.

George Russell (GBR) Williams Racing FW43B, à la porte de la Q1.

Verstappen et Perez ont mis leur deux Red Bull dans le top quatre pour la deuxième course consécutive, avec Sainz surclassant Leclerc pour la première fois dans une Ferrari avec la cinquième.

« C’est un bon sentiment d’être en pole », a déclaré Bottas, qui a décroché sa 17e pole en carrière. « On a l’impression que ça fait un moment donc c’était bien d’avoir une bonne qualification. C’était un point faible pour moi lors des deux premières courses, faire fonctionner les pneus.

« Mais encore une fois, ce week-end nous avons travaillé dur et c’est bien de voir que ça paye. Ça me met dans une bonne position pour demain. »

« Je suis très satisfait de ma performance en qualification aujourd’hui, a déclaré Pierre Gasly (AlphaTauri), nous semblons trouver ce circuit plus difficile que les précédents, donc passer en Q3 à nouveau était positif. Nous savions en arrivant au Portugal que les caractéristiques de ce circuit seraient plus difficiles pour nous et je pense qu’il est évident depuis notre arrivée que nous avons un peu de mal avec les différentes conditions, en particulier le vent. L’équipe a travaillé dur depuis la FP1 pour changer l’équilibre de la voiture, mais nous ne sommes pas encore complètement satisfaits, donc nous devrons travailler davantage ce soir pour essayer de mieux comprendre. Bien que je ne sois pas encore complètement à l’aise dans la voiture, je suis heureux que nous soyons parvenus à la dernière séance de qualification, car il semble que nos concurrents du milieu de tableau aient fait quelques pas en avant ce week-end, et je pense que nous sommes en mesure de prendre quelques points supplémentaires demain. »

« La troisième place n’est bien sûr pas ce que nous voulions, a dit Max Verstappen (Red Bull) mais ce n’est pas si mal après que j’ai eu un chrono de Q3 supprimé, qui nous aurait en fait mis le plus rapide, même si j’ai perdu du temps avec le snap au virage 4. Nous avons eu du mal avec l’équilibre en Q1 et Q2 à cause de la surface de la piste, et tout le monde court après l’adhérence, mais nous avons atteint un niveau décent en Q3, donc je ne pense pas que nous soyons trop loin. C’était vraiment l’une de ces séances où vous pouviez vous retrouver en P1 ou P3 à l’improviste.  Vous pouviez faire un tour qui était assez bon et ensuite mettre un autre jeu de pneus, et si vous aviez juste un petit tour de sortie et une préparation de pneus différente, avec le manque d’adhérence ici, cela fait une grande différence et c’est difficile à prévoir. Je pense que nous sommes toujours compétitifs et ce sera différent en course demain. Nos longs runs ont été corrects et même si ça va être difficile de suivre avec les niveaux d’adhérence, nous allons d’abord nous concentrer sur un départ propre et ensuite mettre la pression. »

Christian Horner, Red Bull : « La séance de qualification a été difficile aujourd’hui, notamment en raison des conditions très venteuses, mais les deux pilotes ont progressé en Q3 avec les pneus mediums, ce qui nous donne de meilleures options stratégiques pour la course de demain, où nous occupons la deuxième ligne de la grille. Le premier tour de Max en Q3 était assez rapide pour la pole, mais malheureusement son tour a été supprimé pour cause de limites de piste après qu’une rafale de vent au virage 4 ait déstabilisé la voiture, le faisant sortir de quelques millimètres. Le deuxième et dernier tour de Max a ensuite été compromis par le trafic, ce qui lui a valu une troisième place plutôt frustrante. Checo a bien fait pendant ce temps pour se remettre d’une petite frayeur en Q1 après avoir brièvement visité le bac à gravier pour prendre la quatrième place aux côtés de Max. J’espère que les deux voitures pourront faire un bon lancement et un parcours propre dans la course de demain pour rendre la vie difficile aux deux Mercedes devant. »

Les qualifs ici

La grille de départ ici

Tyre sets available for the race

Le Grand Prix du Portugal débute à 15h00 heure locale, soit 1200 UTC. Bottas mène la danse, mais pourra-t-il tenir tête aux deux principaux prétendants au titre, Lewis Hamilton et Max Verstappen, et le convertir en sa première victoire depuis le Grand Prix de Russie de l’année dernière ?

English Information

Valtteri Bottas made Lewis Hamilton wait for his 100th pole position as he pipped his Mercedes team mate by the slimmest of margins to take pole position for the Portuguese Grand Prix.

The Finn set the pace on soft tyres after the first run, pipping Hamilton by 0.007s, with Mercedes opting to send both cars out on the mediums, which they seemed to be quicker on, for the second runs.

However, the wind had picked up for the second runs, and both failed to improve, meaning Bottas will be third different pole sitter in as many races this season, as Mercedes locked out ther 71st front row with ease.

Max Verstappen, who won from the third on the grid last time out, ended up third quickest – having been forced onto the back foot when his best lap was deleted for track limits infringements.

His second run was only good enough for third, around 0.4s off the pace, with his Red Bull team mate Sergio Perez running shotgun in fourth.

Carlos Sainz was best of the rest in fifth, the Ferrari driver needing softs to get through to Q3 after a mistake on his medium run in Q2 but getting it together when it mattered, edging Esteban Ocon’s Alpine by just 0.003s.

Lando Norris failed to replicate his impressive pace in the first two segments of qualifying, when he troubled the top three, ending up seventh for the third straight race – but that was well clear of McLaren team mate Daniel Ricciardo who made a surprise exit in Q1.

Charles Leclerc finished three tenths adrift of team mate Sainz in eighth, ahead of Pierre Gasly, as Sebastian Vettel ended a 15-race streak of failing to reach Q3 by closing out the top 10.

AS IT HAPPENED

Q1 – Ricciardo gets knocked out for the first time since Japan 2019

Hamilton put himself under a little bit of pressure when he ran wide at Turn 1 at a gusty Portimao and as he exceeded track limits, the stewards deleted his timesheet-topping time.

But the championship leader regrouped to clock another lap on the same set of softs which was comfortably good enough to see him through, with team mate Bottas going quickest of all.

His Red Bull rival Perez lost the rear end at Turn 4, which pitched him into the gravel, but he recovered to the pits content in the knowledge his earlier time would be good enough to make Q2.

As the session went on, the track got faster and faster, with Sebastian Vettel leaping up from 15th – on the bubble – to a brilliant fourth, that ultimately become eighth.

But his Aston Martin team mate Lance Stroll didn’t have so much luck, the Canadian – who was given the sole new upgrade package this weekend – getting knocked out in 17th.

That wasn’t the biggest shock, though, with Daniel Ricciardo missing the cut in 16th, ending the day over a second slower than McLaren team mate Lando Norris, who ended up second quickest, for his first Q1 elimination since the 2019 Japanese Grand Prix.

Esteban Ocon improved late on to progress, with George Russell just scraping through in P15, as Nicholas Latifi, Mick Schumacher and Nikita Mazepin were the last three to exit in Q1.

Knocked out: Ricciardo, Stroll, Latifi, Schumacher, Mazepin

Q2 – Russell just misses out on the top 10 as Mercedes impress

Mercedes, Red Bull, Ferrari, Alfa Romeo and Russell opted to head out on the mediums for Q2, which appears to be the best tyre to start the race on, with everyone else on the softs.

Hamilton didn’t make the same mistake twice, this time doing a build lap followed by a mistake-free push lap that was mighty, dipping into the 1m17s to comfortably set a pace that would not be beaten.

After the first runs, Russell, Tsunoda, Sainz, Giovinazzi and Raikkonen found themselves in the drop zone, with Norris impressing again with third behind the two Mercedes.

Red Bull didn’t seem to get as much performance out of the mediums as their silver rivals, with Verstappen and Perez down in fifth and sixth, but it was enough to make Q3.

Vettel made the top 10 for the first time since last year’s British GP, with the ninth quickest time, with Sainz having to turn to the softs to make it through in seventh, a fraction behind his medium-shod team mate Leclerc.

Russell missed out on Q3 by just 0.05s, and will start 11th, ahead of Alfa Romeo’s Antonio Giovinazzi and Alpine’s Fernando Alonso, who was nearly a second adrift of team mate Ocon. Yuki Tsunoda and Kimi Raikkonen also failed to make the cut.

Knocked out : Russell, Giovinazzi, Alonso, Tsunoda, Raikkonen

Q3 – Bottas gets the job done as Red Bull fail to shine

The majority of the field opted to do a preparation lap to get heat into their soft tyres before doing a push lap, but Verstappen was not one of them, the Dutchman opting to crack on.

Unfortunately, he lost the rear end at the top of the hill at Turn 4, which sent him so wide he exceeded track limits and had what would have been a table topping time deleted.

Behind him, Mercedes made no mistake, with Bottas winning the first battle, pipping Hamilton by the smallest of margins. They then switched to medium tyres, a rubber they had been quicker on than the soft this weekend.

Neither managed to improve, thanks in large part because the wind picked up, which made driving on what is a very slippery surface even more challenging, meaning Bottas took his first pole since last year’s Sakhir Grand Prix.

Verstappen and Perez made it two Red Bulls in the top four for the second consecutive race, with Sainz outqualifying Leclerc for the first time in a Ferrari with fifth.

The key quote

“It’s a good feeling to be on pole,” said Bottas, who took his 17th career pole. “It feels like it’s been a while so it was nice to get a good qualifying. It’s been a weak point for me in the first two races, getting the tyres to work.

« But again, this weekend we’ve been working hard and it’s nice to see it paying off. Puts me in a good position for tomorrow.”

Pierre Gasly, AlphaTauri :

“I’m very satisfied with my Qualifying performance today, we seem to find this track more difficult than the last few, so to make it through to Q3 again was positive. We knew coming to Portugal that the characteristics of this circuit would be trickier for us and I think it’s been obvious since we arrived that we’ve struggled slightly with the different conditions, particularly the wind. The team have worked hard since FP1 to change the balance of the car but we’re not completely happy with it yet, so we’ll need to work more tonight to try to understand this more. Whilst I’m not completely comfortable in the car yet, I’m happy we made it through to the final Qualifying session, as it seems that our midfield competitors have made some steps forward this weekend, and I think we’re in a position to take some more points tomorrow.”

MAX VERSTAPPEN, Red Bull :

“Third is of course not what we wanted but it’s not too bad after I had a Q3 lap time deleted, which would actually have put us fastest even though I lost time with the snap at Turn 4. We struggled with the balance in Q1 and Q2 because of the track surface, and everyone is chasing grip, but we got to a decent level in Q3 so I don’t think we are too far off. It was really one of those sessions where you could end up in P1 or P3 out of the blue.  You could do a lap which was pretty good and then put another set of tyres on, and if you had just a little bit of a different out lap and tyre preparation, with the lack of grip around here it makes a big difference and is hard to predict. I think we are still competitive and it will be different in the race tomorrow. Our long runs have been ok and although it’s going to be hard to follow with the grip levels we will first focus on a clean start and then put the pressure on.”MAX VERSTAPPEN, Position : 3ème, 1:18.746 (Essai 3 – P1, 1:18.489)

CHRISTIAN HORNER, Team Principal Red Bull :

“It was a difficult qualifying session today, particularly with the very windy conditions, but both drivers progressed through to Q3 on the medium tyres which gives us better strategy options in tomorrow’s race where we lock out the second row of the grid. Max’s first run in Q3 was quick enough for pole but unfortunately his lap was deleted for track limits after a gust of wind at Turn 4 unsettled the car, causing him to run only millimetres wide. Max’s second and final run was then compromised by traffic so it was a rather frustrating third place for him. Checo did well meanwhile to recover from a little scare in Q1 after he briefly visited the gravel trap to take fourth alongside Max. Hopefully both cars can get a good launch and a clean run in tomorrow’s race to make life difficult for the two Mercedes in front.” 

What’s next ?

The Portuguese Grand Prix kicks off at 1500 local time, which is 1200 UTC. Bottas leads the way but can he hold off the two main title contenders Lewis Hamilton and Max Verstappen and convert it into his first win since last year’s Russian Grand Prix ?