NTT IndyCar, un tour de piste époustouflant permet à Herta de réaliser la pole à Nashville (video)

Posted by

Les bouches étaient ouvertes et les têtes étaient grattées dans la voie des stands après que Colton Herta ait remporté le prix NTT P1 (La pole) samedi lors du Grand Prix Big Machine Music City dans les rues de Nashville, Tennessee.

#26, Colton Herta, P1.

Herta a également remporté le Trophée de la pole Bryan Clauson pour sa deuxième pole de la saison au volant de la Honda Gainbridge #26, menant le peloton de près de six dixièmes de seconde avec son meilleur tour en 1’13’’6835 secondes. Herta a mené les deux séances d’entraînement sur le circuit de 11 virages et de 2,17 milles avant de se qualifier.

Pole époustouflante pour Colton Herta

Herta, originaire de Californie, a préparé le terrain pour son tour rapide dans le Firestone Fast Six lors du premier segment des qualifications, lorsqu’il n’a pas utilisé un jeu de pneus Firestone alternatifs « rouges » pour accéder au deuxième segment avec le deuxième meilleur temps de son groupe, juste derrière Scott Dixon. Cela a permis à Herta de conserver un jeu supplémentaire de pneus alternatifs pour le Firestone Fast Six, et il les a utilisés avec un effet dévastateur.

« C’était un bon tour, mais ce que nous avons fait en Q1 nous a vraiment aidé, avec la possibilité de transférer sur les pneus noirs, » a déclaré Herta. « C’était la chose la plus importante. Être rapide sur les noirs a rendu le reste du parcours beaucoup plus facile. Bon travail de tout le monde.

« La voiture est fantastique, comme vous pouvez voir ce que nous avons été capables de faire sur les tours de pneus noirs (pneus primaires) par rapport à tout le monde. Nous étions vraiment dans une ligue à part. C’était incroyable. Une bonne voiture à emmener dans la course demain, aussi. Jolie et stable. »

Herta a obtenu sa sixième pole position en carrière dans le NTT INDYCAR SERIES et sa deuxième cette saison. Et cette statistique devrait donner des frissons à ses rivaux : Herta a converti ses trois derniers prix NTT P1 en victoires, dont une victoire le 25 avril au Firestone Grand Prix de St. Petersburg.

#9, Scott Dixon, P2.

Dixon, six fois champion en titre, s’est qualifié en deuxième position en 1’14’’2327 sur la Honda PNC Bank Grow Up Great #9, rejoignant Herta sur la première ligne. C’est un retour en force pour Dixon, qui a admis avoir été un peu effrayé en début de qualification après avoir fait deux tête-à-queue lors des essais matinaux sur le difficile circuit urbain.

« C’est un peu comme si vous étiez derrière la tête », a déclaré Dixon. « Lors des deux premiers tours de qualification, je prenais un peu de précaution et je m’assurais que nous convertissions. Je savais que la PNC Bank n°9 était super rapide.

« Nous savions que Herta allait être rapide (dans le Fast Six) parce qu’il était le seul à avoir des pneus neufs. Mais il a été rapide tout le week-end, donc il l’a bien mérité. Donc, félicitations à leur groupe, et nous verrons ce qui se passera demain. Partir en première ligne est fantastique ».

#10, Alex Palou en tête du Championnat, P3.

L’écart de 0’’5492 seconde entre Herta et Dixon est le plus important entre les deux premiers qualifiés d’une course sur route ou sur circuit de rue de la NTT INDYCAR SERIES cette saison, dépassant facilement la marge de 0‘’3206 entre le vainqueur de la pole Josef Newgarden et Herta pour la deuxième course à Belle Isle à Detroit.

#27, Alexander Rossi’ P4.

Le leader de la série, Alex Palou, s’est qualifié en troisième position en 1’14’’6316 à Nashville sur la Honda NTT DATA #10, mais il partira en neuvième position en raison d’une pénalité de six places sur la grille de départ pour un changement de moteur non approuvé après les essais du mois dernier. Alexander Rossi, vainqueur de l’édition 2016 de l’Indianapolis 500 présentée par Gainbridge, s’est qualifié en quatrième position en 1’14’’6646. Il est l’une des deux voitures d’Andretti Autosport à figurer dans le top 4 de ce week-end de reprise pour l’équipe.

#7, Felix Rosenqvist, P5.

Felix Rosenqvist a également poursuivi un bon week-end en se qualifiant en cinquième position en 1’15’’0045 sur la Chevrolet Arrow McLaren SP #7, tandis que le rookie Romain Grosjean a complété le top six en 1’15’’3980 sur la Honda Nurtec ODT #51.

#51, Romain Grosjean, P6.

La nature complexe de ce nouveau circuit, qui comprend deux traversées de la rivière Cumberland par tour sur le pont commémoratif des vétérans de la guerre de Corée, obligera presque toutes les équipes à réfléchir à diverses stratégies et choix de pneus ce soir. Dixon, cependant, a déjà simplifié son approche de la course.

« Aller vite, prendre des risques », a dit Dixon.

C’est probablement aussi le mantra du candidat au championnat Pato O’Ward, qui est deuxième au classement du championnat, à 39 points de Palou. Il s’est qualifié en neuvième position sur la Chevrolet Arrow McLaren SP #5.

#22, Simon Pagenaud, P8.

Les deux premiers segments des qualifications ont donné lieu à de nombreux rebondissements.

Le double champion de la série, Newgarden, originaire de Nashville, semblait en passe d’accéder au Firestone Fast Six lorsqu’il a heurté le mur du virage 11 avec sa Chevrolet Hitachi Team Penske #2 à quelques instants de la fin du deuxième segment.

#2, Josef Newgarden accidenté, seulement P12.

L’accident a causé de lourds dommages à l’avant droit et des dommages modérés au côté droit et à l’arrière droit de la voiture de Newgarden, et il a perdu son meilleur tour en raison d’un jaune local qui a affecté un autre concurrent et a abandonné le Fast Six, élevant Grosjean dans le Fast Six. Newgarden partira en 12e position.

« J’essayais juste de combler le déficit d’hier et d’aujourd’hui », a déclaré Newgarden. « Je suis très motivé pour demain. J’aurais aimé que nous soyons un peu plus haut. J’ai essayé d’être plus performant et je me suis fait dépasser. Vous ne pouvez pas faire un accident et ne pas être pénalisé. C’est ma faute. C’est comme ça que ça marche. »

#14, Sébastien Bourdais, P16.

Les pilotes du premier groupe du premier segment ont été obligés de se dépêcher pour faire un tour de qualification après que Jimmie Johnson ait lourdement chuté dans le virage 10 avec la Carvana Honda #48. Les 12 autres pilotes du groupe n’avaient que trois minutes et 20 secondes pour effectuer un tour de qualification.

Les qualifs ici

Communiqué NTT IndyCar

Pht – video : NTT IndyCar

English Information

Jaw-Dropping Lap Delivers NTT P1 Award to Herta in Nashville

Mouths were agape and heads were being scratched on pit lane after Colton Herta won the NTT P1 Award on Saturday for the Big Machine Music City Grand Prix on the streets of Nashville, Tennessee.

Herta also earned the Bryan Clauson Pole Trophy for his second pole of the season in the No. 26 Gainbridge Honda, pacing the field by nearly six-tenths of a second with his top lap of 1 minute, 13.6835 seconds. Herta led both practices on the 11-turn, 2.17-mile street circuit before qualifying.

California native Herta set the table for his sizzling lap in the Firestone Fast Six during the first segment of qualifying, when he didn’t use a set of the Firestone alternate “red” tires to advance into the second segment with the second-quickest time in his group, just behind Scott Dixon. That allowed Herta to save an extra set of alternate tires for the Firestone Fast Six, and he used them to devastating effect.

“It was a good lap, but what we did in Q1 really helped us there, with being able to transfer on the black tires,” Herta said. “That was the biggest thing. Being fast on the blacks made it just a lot easier for the rest of the way. Great job by everybody.

“The car is fantastic, as you can see what we were able to do on the black (primary tire) laps compared to everybody. We were really in a league of our own. It felt amazing. Good car to take into the race tomorrow, too. Nice and stable.”

Herta earned his sixth career NTT INDYCAR SERIES pole and second this season. And this statistic should send chills down his rivals’ spines: Herta has converted his last three NTT P1 Awards into victories, including a win April 25 in the Firestone Grand Prix of St. Petersburg.

Six-time and defending series champion Dixon qualified second at 1:14.2327 in the No. 9 PNC Bank Grow Up Great Honda, joining Herta on the front row. That was a solid comeback for Dixon, who admitted he was a bit spooked early in qualifying after spinning twice in the morning practice on the challenging street circuit.

 

“It kind of sits in the back of your head,” Dixon said. “In the first two rounds of qualifying, I was taking it a little bit cautious and made sure we converted. I knew the PNC Bank No. 9 was super fast.

“We knew Herta was going to be fast (in the Fast Six) because he was the only guy with new tires. But he’s been quick all weekend, so he definitely deserved that. So, kudos to their group, and we’ll see how tomorrow plays out. Starting on the front row is fantastic.”

The gap of .5492 of a second between Herta and Dixon was the largest between the top two qualifiers in an NTT INDYCAR SERIES road or street course race this season, easily besting the margin of .3206 between pole winner Josef Newgarden and Herta for the second race at Belle Isle in Detroit.

Series leader Alex Palou qualified third at 1:14.6316 at Nashville in the No. 10 NTT DATA Honda, but he will start ninth due to a six-spot starting grid penalty for an unapproved engine change after testing last month. 2016 Indianapolis 500 presented by Gainbridge winner Alexander Rossi qualified fourth at 1:14.6646 as one of two Andretti Autosport cars in the top four in a resurgent weekend for the team.

Felix Rosenqvist also continued a strong weekend by qualifying fifth at 1:15.0045 in the No. 7 Arrow McLaren SP Chevrolet, while rookie Romain Grosjean rounded out the top six in qualifying at 1:15.3980 in the No. 51 Nurtec ODT Honda.

The complex nature of this new circuit, which includes two crossings of the Cumberland River per lap over the Korean War Veterans Memorial Bridge, will force nearly every team into pondering various strategies and tire choices this evening. Dixon, though, already has simplified his approach to the race.

“Go fast, take chances,” Dixon said.

That also probably may be the mantra for championship contender Pato O’Ward, who is second in the series standings, 39 points behind Palou. He qualified ninth in the No. 5 Arrow McLaren SP Chevrolet.

The first two segments of qualifying featured plenty of drama.

Two-time series champion Newgarden, a Nashville native and resident, appeared to be poised to advance to the Firestone Fast Six when he clouted the Turn 11 wall with his No. 2 Hitachi Team Penske Chevrolet with moments left in the second segment.

The wreck caused heavy damage to the right front and moderate damage to the right side and right rear of Newgarden’s car, and he lost his quickest lap due to causing a local yellow that affected another competitor and dropped out of the Fast Six, elevating Grosjean into the Fast Six. Newgarden will start 12th.

“I was just trying to make up the deficit from yesterday and today,” Newgarden said. “Pretty pumped for tomorrow. Just wish we were a little higher up. Trying to claw some performance there and just overpushed. You can’t wreck and not get penalized. That’s on me. That’s how it works.”

Drivers in the first group of the first segment were forced to hustle to put in a qualifying lap after Jimmie Johnson crashed heavily in Turn 10 in the No. 48 Carvana Honda. The other 12 drivers in the group had just three minutes, 20 seconds to put in a qualifying lap.

A 30-minute warmup at 1 p.m. (ET) Sunday (live, Peacock) will precede the race.