NTT IndyCar, Newgarden s’impose au Bommarito Automotive Group 500, O’Ward en tête du championnat (video)

Posted by

Josef Newgarden a remporté sa deuxième victoire de la saison en remportant le Bommarito Automotive Group 500 présenté par Axalta et Valvoline samedi au World Wide Technology Raceway dans une course qui a battu le NTT Deck de championnat INDYCAR SERIES.

Josef Newgarden, P1.

Newgarden a conduit sa Chevrolet Penske Team Sonsio #2 à la victoire à 0’’5397 de seconde sur la McLaren SP #5 Arrow de Pato O’Ward. O’Ward n’est pas entré dans Victory Lane, mais il a pris la tête du championnat avec 10 points d’avance sur Alex Palou, qui s’est classé 20e après avoir été éliminé dans un accident impliquant trois voitures au début de la course.

Pato O’Ward, P2. Il prend la tête du Championnat

Newgarden, double champion de la série, est passé de la quatrième place à la troisième, 22 points derrière O’Ward, avec sa troisième victoire en carrière sur cet ovale de 1,25 mile et sa 20e victoire en carrière. Il a atteint une moyenne de 135,245 mph (217,655 km/h), menant 138 des 260 tours de la dernière course ovale de la saison.

Will Power, P3.

« Je ne pouvais pas demander beaucoup plus », a déclaré Newgarden. « Tout le monde a fait un excellent travail. Je suis ravi. Nous devons continuer. Nous savons que cela va être une montée, mais cela va être un long chemin à partir de ce soir.

« Toute victoire est importante. J’aurais aimé en avoir quelques-uns de plus à ce stade et être dans une position différente, mais nous devons toujours nous battre avec où nous en sommes et avec ce que nous avons entre nos mains. »

Start of Race

Il reste trois courses dans la saison, toutes sur des parcours routiers et urbains les week-ends consécutifs de septembre sur la côte ouest. Le prochain événement est le Grand Prix de Portland le dimanche 12 septembre au Portland (Oregon) International Raceway.

Scott McLaughlin, P4.

O’Ward a été agressif d’une manière intelligente pour éviter les incidents qui ont déclenché six périodes de neutralisation, dont cinq dans les 65 premiers tours. Il a terminé huitième parmi les cinq premiers en 13 courses cette année.

« Ce fut une journée avec des points très solide pour nous », a déclaré O’Ward. « Je pense que nous avons maximisé ce que nous aurions pu tirer de notre voiture et de notre course. »

Will Power, lauréat du NTT P1 Award, a terminé troisième de la Verizon 5G Team Penske Chevrolet #12, et Scott McLaughlin a donné à l’équipe Penske trois des quatre premières places en se classant quatrième dans la #3 DEX Imaging Team Penske Chevrolet.

Sébastien Bourdais a terminé cinquième, égalant un record de la saison, dans la Chevrolet ROKiT/AJ Foyt Racing #14. Le vétéran de la Formule 1 Romain Grosjean a terminé 14e lors de ses débuts en course ovale avec la Honda Nurtec ODT #51, réalisant 259 des 260 tours.

Sébastien Bourdais, P5.

Newgarden a définitivement pris la tête au tour 203 lorsque Bourdais, avec une stratégie de carburant différente des autres voitures de tête, est entré dans les stands pour son dernier arrêt. Newgarden a maintenu un écart de sept dixièmes à une seconde sur O’Ward après le redémarrage au tour 210.

O’Ward s’est rapproché d’une demi-seconde dans les cinq derniers tours, mais a manqué de temps pour défier Newgarden pour la victoire.

Le visage de la course de championnat a radicalement changé au tour 65 lors d’un redémarrage, lorsque Dixon, Palou et Rinus VeeKay, six fois champions en titre de la série, ont été impliqués dans un accident au virage 1.

 Ryan Hunter-Reay, P7.

La Chevrolet Sonax / Autogeek #21 de VeeKay a heurté l’arrière de la Honda #9 PNC Bank Grow Up Great Honda de Dixon au sommet du virage 1 dans un imbroglio pendant le redémarrage, envoyant les deux voitures en vrille dans la barrière SAFER. La voiture de VeeKay a récupéré la Honda #10 de la Légion américaine de Palou contre le mur, éliminant Palou en 20e et VeeKay en 21e.

Palou avait grimpé à la 10e place après avoir commencé 21e en raison d’une pénalité de neuf places sur la grille en raison d’un changement de moteur non approuvé après le Grand Prix Big Machine Spiked Coolers samedi dernier à Indianapolis Motor Speedway.

 Alex Palou a perdu la tête du Championnat

« Je pensais que j’étais à l’extérieur, et tout à coup j’ai été touché », a déclaré Palou. «J’avais beaucoup de place avec Scott, et Scott avait beaucoup de place avec le gars devant, et nous venons de nous faire toucher. Il n’y avait pas de place là-bas. Je ne sais pas où il (VeeKay) voulait aller.

« C’était difficile d’atteindre le top 10. Nous voulions juste avoir une course propre, nous voulions juste marquer des points, et je pensais que nous avions une bonne voiture de course. Nous ne pouvions rien faire aujourd’hui. C’est juste dommage que ça se soit joué comme ça. »

VeeKay a déclaré: «Je suis vraiment désolé pour Alex et Scott. J’ai eu un très bon redémarrage à l’intérieur d’Alex et derrière Scott. J’entame le virage 1, et je me concentrais vraiment sur Scott, juste pour rester derrière lui, et ça s’est en quelque sorte empilé. J’ai essayé de ralentir, mais nous sommes dans les spécifications ovales, et je pense que juste avant de frapper Scott, je bloque les freins avant. Malheureusement, tout le monde sait comment c’est arrivé. Toute la nuit, les gens ont vérifié, ce qui pour tout le monde est assez ennuyeux. »

Simon Pagenaud, P8.

L’équipage Chip Ganassi Racing de Dixon a réparé sa voiture et il est revenu à la course pour tenter de gagner des points. Dixon a abandonné en fin de course à la 19e place, à 160 tours de retard. Il a chuté à la quatrième place du classement, 43 points derrière O’Ward.

C’était la première fois que Dixon ne parvenait pas à terminer une course depuis cet événement en août 2019, mettant fin à une séquence de 28 courses consécutives à l’arrivée.

 Romain Grosjean pour sa première course sur ovale termine P14.

Marcus Ericsson a terminé neuvième dans la Honda Huski Chocolate Chip Ganassi Racing #8 pour rester cinquième au classement et garder ses espoirs de championnat, 60 points derrière le leader O’Ward.

Pato O’Ward a pris la tête du Championnat

La saison difficile d’Andretti Autosport s’est poursuivie avec plus de malheurs. Colton Herta est entré dans les stands en tête au tour 186, mais l’arbre de transmission s’est cassé dans sa Honda Gainbridge #26 alors qu’il sortait des stands, mettant fin à sa course. Il a été crédité de la 18e place après avoir mené 101 tours, juste derrière Newgarden.

Alexander Rossi, vainqueur de l’Indianapolis 500 présenté par Gainbridge en 2016, a couru dans le top 5 pendant une partie de la course et semblait être une menace pour Newgarden lorsqu’il a heurté la barrière SAFER dans le virage 2 lors de son tour de sortie après son dernier arrêt aux stands au tour 201. Rossi s’est classé 17e sur la Honda NAPA AUTO PARTS/AutoNation #27.

Pato O’Ward P2, Josef Newgarden P1, Will Power P3.

Course ici

Championnat ici

Communiqué NTT IndyCar

Crédits photos NTT IndyCar

video – NTT IndyCar YouTube

English Information

Newgarden Wins in Penske Power Play at WWTR,  O’Ward Grabs Points Lead

Josef Newgarden earned his second victory of the season by winning the Bommarito Automotive Group 500 presented by Axalta and Valvoline on Saturday night at World Wide Technology Raceway in a race that shuffled the NTT INDYCAR SERIES championship deck.

Newgarden drove his No. 2 Sonsio Team Penske Chevrolet to victory by 0.5397 of a second over Pato O’Ward’s No. 5 Arrow McLaren SP. O’Ward didn’t enter Victory Lane, but he also was a big winner of the night by taking the championship lead by 10 points over Alex Palou, who placed 20th after being eliminated in a three-car accident early in the race.

Two-time series champion Newgarden leaped from fourth to third – 22 points behind O’Ward – with his third career victory on this 1.25-mile oval and his 20th overall career win. He averaged 135.245 mph, leading 138 of 260 laps in the final oval race of the season.

“I couldn’t ask for much more,” Newgarden said. “Everyone did a great job. I’m thrilled. We’ve got to keep going. We know this is going to be a climb, but this goes a long way tonight.

“Any win is important for the year. Wish we had a couple more to this point and were in a different position, but we’ve always got to fight with where we’re at and what we’ve got in our hands.”

There are three races remaining in the season, all on road and street courses on consecutive weekends in September on the West Coast. The next event is the Grand Prix of Portland on Sunday, Sept. 12 at Portland (Oregon) International Raceway.

O’Ward used smart aggression all night to avoid incidents that triggered six caution periods, including five in the first 65 laps. He scored his eighth top-five finish in 13 races this year.

“It was a very solid points day for us,” O’Ward said. “I think we maximized what we could have gotten out of our car and our race.”

NTT P1 Award winner Will Power finished third in the No. 12 Verizon 5G Team Penske Chevrolet, and Scott McLaughlin gave Team Penske three of the top four finishing positions by placing fourth in the No. 3 DEX Imaging Team Penske Chevrolet.

Sebastien Bourdais finished fifth, tying a season best, in the No. 14 ROKiT/AJ Foyt Racing Chevrolet. Formula One veteran Romain Grosjean finished 14th in his oval racing debut in the No. 51 Nurtec ODT Honda, completing 259 of 260 laps.

Newgarden took the lead for good under caution on Lap 203 when Bourdais, on a different fuel strategy from other lead cars, entered the pits for his final stop. Newgarden maintained a gap anywhere from seven-tenths to one second over O’Ward after the restart on Lap 210.

O’Ward closed to within a half-second in the closing five laps but ran out of time to challenge Newgarden for victory.

The complexion of the championship race changed dramatically on Lap 65 during a restart, when six-time and reigning series champion Dixon, Palou and Rinus VeeKay were involved in a crash in Turn 1.

VeeKay’s No. 21 Sonax/Autogeek Chevrolet hit the rear of Dixon’s No. 9 PNC Bank Grow Up Great Honda at the apex of Turn 1 in a thicket of traffic during the restart, sending both cars into a spin into the SAFER Barrier. VeeKay’s car collected Palou’s No. 10 The American Legion Honda en route to the wall, eliminating Palou in 20th and VeeKay in 21st.

Palou had climbed into 10th place after starting 21st due to a nine-spot grid position penalty because of an unapproved engine change after the Big Machine Spiked Coolers Grand Prix last Saturday at Indianapolis Motor Speedway.

“I thought I was on the outside, and suddenly I got hit,” Palou said. “I had plenty of room with Scott, and Scott had plenty of room with the guy in front, and we just got hit. There was no space there. I don’t know where he (VeeKay) wanted to go.

“It was hard to get up to the top 10. We just wanted to have a clean race, we just wanted to get some points, and I thought we had a good race car. Nothing we could do today. It’s just a shame it played out like that.”

Said VeeKay: “I’m very sorry for Alex and Scott. I had a really good restart on the inside of Alex and behind Scott. I get into Turn 1, and I was really focusing on Scott, just to stay behind him, and it just kind of stacked up. I tried to slow down, but we’re in oval spec, and I think just before I hit Scott, I’m even locking up the fronts. Unfortunately, everybody knows how it happened. All night, people have been checking up, which for everyone is pretty annoying.”

Dixon’s Chip Ganassi Racing crew repaired his car, and he returned to the race to try to gain points. Dixon dropped out late in the race in 19th place, 160 laps down. He dropped to fourth in the standings, 43 points behind O’Ward.

It was the first time Dixon failed to finish a race since this event in August 2019, ending a streak of 28 consecutive races running at the finish.

Marcus Ericsson finished ninth in the No. 8 Huski Chocolate Chip Ganassi Racing Honda to stay fifth in the standings and keep his championship hopes flickering, 60 points behind leader O’Ward.

Andretti Autosport’s tough season continued with more heartbreaking misfortune. Colton Herta entered the pits in the lead on Lap 186, but the driveshaft broke in his No. 26 Gainbridge Honda as he exited the pits, ending his night. He was credited with 18th place after leading 101 laps, second only to Newgarden.

2016 Indianapolis 500 presented by Gainbridge winner Alexander Rossi was running in the top five for part of the race and appeared to be a threat to Newgarden when he hit the SAFER Barrier in Turn 2 on his out lap after his final pit stop on Lap 201. Rossi placed 17th in the No. 27 NAPA AUTO PARTS/AutoNation Honda.