3 décembre 2022

NTT IndyCar, Newgarden offre la 600e victoire à l’équipe Penske lors de la photo-finish au Texas.

Ce n’est pas souvent qu’un pilote reçoit une prime en espèces dans la Victory Lane, mais ce n’était pas une victoire ordinaire pour Josef Newgarden et le Team Penske dimanche au Texas Motor Speedway.

#2, Josef Newgarden, P1.

Newgarden a propulsé sa Chevrolet n°2 de l’équipe Penske PPG devant la Chevrolet n°3 de l’équipe Penske XPEL de son coéquipier Scott McLaughlin à l’extérieur du virage 4 dans le dernier tour et a remporté une course de vitesse jusqu’au drapeau à damier, s’accrochant à la victoire par 0’’0669 seconde dans la première course ovale de la saison NTT INDYCAR SERIES.

Cette victoire était la 600e de l’équipe Penske, toutes disciplines confondues, et le propriétaire de l’équipe, Roger Penske, était ravi de déposer six billets de 100 dollars sur la paume de Newgarden dans la victory Lane, en guise de bonus spécial. Newgarden n’a mené que trois des 248 tours, tandis qu’un McLaughlin dominant a mené 186 tours sur l’ovale de 1,5 mile à forte inclinaison.

Start of Race

« Incroyable », a déclaré Newgarden. « Je pense que Scott a mené 95 % des tours. Je déteste faire ça à un coéquipier, mais j’y allais, tout comme lui.

« J’étais en vrac, je conduisais la voiture de travers dans les virages 3 et 4. J’essayais d’obtenir une victoire. Je suis tellement content pour tout le monde. Dernier tour, dernier virage – c’est ce qui compte au Texas. »

#3, Scott McLaughlin, P2.

Marcus Ericsson a terminé troisième sur la Honda n°8 de Huski Chocolate Chip Ganassi Racing, à 1’’3537 seconde de Newgarden. C’est la meilleure performance d’Ericsson sur un ovale.

Will Power a terminé quatrième sur la Chevrolet Verizon Team Penske n°12, les pilotes Penske ayant obtenu trois des quatre premières places de la course. L’équipe Penske a également remporté les deux courses de la saison, McLaughlin, leader des points, ayant triomphé le 27 février au Grand Prix Firestone de Saint-Pétersbourg présenté par RP Funding.

#8, Marcus Ericsson, P3.

Scott Dixon, six fois champion de la série et cinq fois vainqueur au Texas, a terminé cinquième sur la Honda PNC Bank Chip Ganassi Racing n°9.

#12, Will Power, P4.

Jimmie Johnson, sept fois champion de la NASCAR Cup Series, a facilement atteint son meilleur résultat en carrière en se classant sixième de sa première course sur ovale de la NTT INDYCAR SERIES après être parti 18e sur la Honda n°48 de Carvana Chip Ganassi Racing. Le meilleur résultat précédent de Johnson était une 17e place l’année dernière en tant que rookie, alors qu’il ne courait que sur des circuits routiers et citadins.

#9, Scott Dixon, P5.

« J’espérais me qualifier dans le top 10 et faire la course dans le top 10 », a déclaré Johnson. « J’ai un peu manqué la qualification, mais une fois que nous avons atteint la moitié de la course, je pouvais vraiment sentir et ressentir la voiture. C’est devenu une seconde nature, et c’est parti. Nous savions qu’une course sur ovale nous aiderait, et aujourd’hui, nous sommes entrés dans la compétition. »

McLaughlin, parti en deuxième position à côté du poleman Felix Rosenqvist, a pris la tête de la course au tour 206 lorsque le rookie Callum Ilott a quitté la tête de la course après avoir essayé de faire durer le carburant bien au-delà des cycles de ravitaillement normaux dans sa Chevrolet Juncos Hollinger Racing n° 77. McLaughlin s’est mis en position d’hériter de la tête un tour plus tôt en dépassant la Chevrolet SONAX n°21 de Rinus VeeKay pour la seconde place dans le virage 1.

#48, Jimmie Johnson, P6.

Newgarden, parti septième, a pris la deuxième place et est revenu à 0’’462 seconde de McLaughlin à 25 tours de l’arrivée. McLaughlin a porté son avance à 0’’914 seconde à cinq tours de la fin, les deux pilotes se frayant un chemin dans le trafic.

#10, Alex Palou, P7.

McLaughlin, originaire de Nouvelle-Zélande, a essayé de gérer l’écart entre sa voiture et les voitures plus lentes devant Ilott et son collègue David Malukas, alors que les derniers tours s’égrenaient, et Newgarden a bondi. L’écart entre les deux premiers était de 0’’315 seconde au drapeau blanc.

#60, Simom Pagenaud, P8.

Alors que McLaughlin ralentissait légèrement avec la voiture de Malukas en tête, Newgarden a gagné une demi-voie dans les virages 3 et 4 et s’est placé à l’extérieur et à égalité avec McLaughlin à la sortie du virage 4. Ce coup de fouet à la manière d’une fronde dans le dernier virage a donné à Newgarden l’élan dont il avait besoin pour remporter la course jusqu’à la ligne d’arrivée.

« J’étais furieux dans la voiture parce que nous avions tout ce trafic et qu’il ne m’aidait pas, et puis juste au moment où j’avais besoin qu’il m’aide, il m’a aidé », a déclaré Newgarden. « Littéralement le dernier virage, le dernier tour, le trafic m’a aidé. »

McLaughlin : « La deuxième place est une excellente chose, mais malheureusement, nous avons fait un petit écart et nous avons perdu à la fin. Si vous devez perdre contre quelqu’un, c’est contre votre coéquipier que vous voulez perdre. Je suis dégoûté de ne pas avoir pu le faire pour XPEL et Chevy. Mais à la fin de la journée, nous sommes là, et j’ai appris beaucoup de choses dans la course qui vont nous aider à aller en mai au Speedway.

« Mais je suis dégoûté. Ça fait toujours mal. C’est comme ça. Mais je suis assez fier de la façon dont nous courons. Ma voiture n’était probablement pas aussi bonne dans le trafic qu’elle ne l’a été pendant toute la course. Je savais que j’étais en train de pousser. Une fois qu’il (Newgarden) est arrivé à l’extérieur, je ne pouvais pas dépasser la ligne. J’étais coincé. J’ai pensé à aller à l’extérieur sur Malukas, mais j’avais peur de pousser dans la barrière. Vous êtes damné si vous le faites, damné si vous ne le faites pas. »

Newgarden a réalise une moyenne de 165,467 mph (266,293 km/h) dans une course ralentie par quatre avertissements pendant 52 tours.

Grâce à sa victoire, Newgarden, double champion de la NTT INDYCAR SERIES, a également pris une longueur d’avance sur le PeopleReady Force for Good Challenge. Le défi proposé par le géant du recrutement industriel consiste en une prime d’un million de dollars qui sera attribuée au premier pilote de la NTT INDYCAR SERIES qui remportera la victoire sur les trois styles de circuits uniques – circuits en ville, circuits routiers et ovales – cette saison. La récompense, si elle est gagnée, sera divisée, avec 500 000 $ partagés par le pilote et son équipe et 500 000 $ offerts à l’organisme de bienfaisance choisi.

Josef Newgarden

PeopleReady offre un montant supplémentaire de 10 000 $ au gagnant de chaque course de la saison, qui sera également partagé avec l’organisme de bienfaisance choisi. Newgarden partage son prix de la course d’aujourd’hui avec SeriousFun Childrens Network et Wags & Walks Nashville.

#28, Romain Grosjean contraint a l’abandon

Classements course ici

Championnat ici

Le prochain rendez-vous avec le NTT IndyCar sera à Long Beach le 10 avril prochain

Communique NTT IndyCar

crédits photos – NTT IndyCar

 

 

Haut du site