Mercedes remporte le GP de Russie, Bottas vainqueur, Hamilton pénalisé

Posted by

Le Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté sa deuxième victoire de la saison au Grand Prix de Russie, sur le circuit de Sotchi.

Pourtant Lewis Hamilton avait facilement signé sa 96ème pole position de sa carrière la veille, au volant de son invincible Mercedes. Mais il a écopé de deux fois cinq secondes de pénalité après avoir réalisé une simulation de départ lors du tour de mise en grille dans une zone où cela n’était pas permis, et pour s’être arrêté sur la piste en dehors de la zone de départ, bien avant le coup d’envoi de la course.

Bottas, excepté la pénalisation de son chef, est sans concurrence, les Mercedes esseulées sur la planète F1. LAT Images

Le britannique, parti en pneus tendres, a purgé sa pénalité à la fin de son seizième tour et est donc resté immobilisé dans la voie des stands pendant dix secondes avant son premier changement de gommes. Il est remonté en piste en onzième position, en pneus durs.

L’Anglais n’a pas compris cette sanction.

« Je dois revenir en arrière, voir ce que dit le règlement et comprendre ce que j’ai mal fait », lâchait-il au micro de Sky Sports avant d’en remettre une couche.

Et quand on lui demande si ces sanctions étaient trop sévères, Lewis Hamilton ne s’est pas retenu : « Bien évidemment et il fallait s’y attendre. Ils (les commissaires de course) essaient de m’arrêter»… Sans commentaires !!!

« Ils essaient de m’arrêter» (sic) dit Hamilton, on ne sait pas si c’est du comique de premier ou second degrés ??? pht. LAT Images

Le départ avait auparavant été marqué par deux abandons, ceux de l’Espagnol Carlos Sainz (McLaren), qui a commis une erreur en percutant le mur après être sorti des limites de la piste, et du Canadien Lance Stroll (Racing Point), percuté à l’arrière gauche par la Ferrari du Monégasque Charles Leclerc.

Max Verstappen, Aston Martin Red Bull Racing RB16. Pht. Dan Mullan/Getty Images

Après être remonté sans trop de difficultés jusqu’en troisième position, Lewis Hamilton n’a pas été en mesure d’aller inquiéter Max Verstappen, solidement installé à la deuxième place. Le Néerlandais n’a lui-même jamais pu inquiéter Valtteri Bottas, mais qui peut inquiéter une Mercedes en condition normale, sans incident de course ? Le finlandais n’avait plus gagné depuis le Grand Prix d’Autriche, le tout premier de cette saison 2020.

Sergio Perez, Racing Point RP20

Derrière, profitant d’une meilleure stratégie que Renault, Sergio Pérez récupéra la 4e place qu’il occupait sur la grille.

Daniel Ricciardo, Renault R.S.20, a encore tiré les marrons du feu. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Ocon, lui,  butait sur Sebastian Vettel, Renault lui donna ordre de laisser passer Ricciardo pour que l’Australien tente sa chance. Sauf que Ricciardo bloqua ses roues en doublant Ocon et vira trop large au virage 2, sans contourner les fameux plots censés ralentir les pilotes fautifs. Résultat : 5 secondes de pénalité pour l’australien, qui termina tout de même 5e car son avance sur Charles Leclerc était suffisante.

Charles Leclerc, Ferrari SF1000, 6e.. Pht. Zak Mauger/LAT Images

Malgré une Ferrari 2020 un peu patraque, le Monégasque continue d’effectuer des petits miracles pour décrocher de gros points. Leclerc devance Ocon, finalement 7e.

Le régional de l’étape Daniil Kvyat fit plaisir aux quelques 30 000 fans présents à Sotchi avec une solide 8e place, un rang devant son coéquipier Pierre Gasly, vaillant mais pas aidé par sa propre stratégie.

Alexander Albon, Aston Martin Red Bull Racing RB16. Pht. Dan Mullan/Getty Images

Pénalisé de 5 places sur la grille en raison d’un changement de boîte de vitesses, Alexander Albon remonte pour arracher le dernier point en jeu; malgré une pénalité de 5 secondes également.

Start of race. Pht. Andy Hone /LAT Images

Le triomphe de Bottas, son 9e en carrière, est total puisque le Finlandais accroche également le bonus du meilleur tour en course.

Bottas réalise aussi le meilleur tour en course.. Pht. Zak Mauger/LAT Images

Au classement du Championnat du Monde, Lewis Hamilton (205 points) conserve 44 longueurs d’avance sur Valtteri Bottas (161 points). Max Verstappen accuse lui 33 unités de retard sur le vainqueur du jour (128 points).

Le podium. Pht. Mark Sutton/LAT Images

La course ici

Meilleurs tours ici

Classement du Championnat pilotes ici

Classement constructeurs ici

Les Pit Stops
Les meilleurs tours dans les différentes catégories de gomme