19 mai 2024

Max Verstappen décroche la pole dans les qualifications du sprint de Miami devant Leclerc et Perez

Max Verstappen partira de la pole position pour le Sprint de Miami après avoir pris la première place lors des qualifications du Sprint de vendredi, alors que le défi de McLaren semblait s’être évanoui.

Chaque pilote ayant opté pour un seul tour de piste en SQ3, Verstappen a été le plus rapide de tous avec un tour de 1m 27.641s. Le pilote Red Bull sera rejoint sur la première ligne par Leclerc, qui a terminé la séance à 0,108s de Verstappen.

Sergio Perez a pris la troisième place, tandis que Daniel Ricciardo a réalisé une performance impressionnante en réalisant le quatrième temps de la RB, devant Carlos Sainz de Ferrari, cinquième.

#1, Max Verstappen, Red Bull, P1 (1’27’641 »). pht. Getty images

Alors que McLaren s’était montrée prometteuse plus tôt dans la séance, le rythme n’a pas semblé se maintenir dans la QS3 sur le pneu tendre. Oscar Piastri s’est classé P6 tandis que Lando Norris s’élancera depuis la P9, avec les Aston Martin de Lance Stroll et Fernando Alonso entre les deux en P7 et P8. Nico Hulkenberg, quant à lui, complète le top 10 de la Haas.

La déception est double pour Mercedes puisque les deux pilotes sortent en SQ2. George Russell s’alignera en P11 tandis que Lewis Hamilton le rejoindra sur la sixième ligne en P12, le septuple champion du monde ayant également été noté pour une infraction dans la voie des stands.

Esteban Ocon a été le leader de l’Alpine en 13e position, devant Kevin Magnussen de Haas en 14e position. Quant à Yuki Tsunoda (RB), il a terminé la séance en 15e position, après avoir été une nouvelle fois disqualifié par son coéquipier Ricciardo.

#16, Charles Leclerc, Ferrari, P2 (1’27 »749). pht. Ferrari

Le pilote Alpine s’élancera depuis la 16e place, devant Zhou Guanyu (Kick Sauber) et Valtteri Bottas, respectivement en 17e et 18e positions.

La séance a également été difficile pour Williams. Le pilote local Logan Sargeant a été déçu de quitter la course en 19e position, tandis que son coéquipier Alex Albon a terminé la séance en 20e position, son temps au tour ayant été supprimé, ce qui l’a fait chuter d’une position initiale de 16e.

CE QUI S’EST PASSÉ

SQ1 – Norris mène la danse tandis que Piastri et Bottas frôlent la catastrophe

Avec seulement une heure d’essais derrière eux – et une heure interrompue de surcroît, Leclerc ayant sorti le drapeau rouge très tôt après un tête-à-queue coûteux – les pilotes sont retournés à l’action plus tard dans la journée de vendredi pour les qualifications Sprint, la séance déterminant la grille de départ de la deuxième course Sprint de l’année.

Leclerc a été le premier à s’élancer sur l’autodrome international de Miami lorsque la séance SQ1 a débuté à 16h30 heure locale, apparemment désireux de compenser sa course très limitée plus tôt dans la journée en raison du tête-à-queue susmentionné.

#11, Sergio Perez, Red Bull, P3 (1’27 »876). pht. Getty images

Il n’y a pas eu de surprise quant au choix des pneumatiques lorsque les autres pilotes ont commencé à rejoindre le Monégasque en piste, étant donné que le composé médium est obligatoire pour le segment d’ouverture de 12 minutes des qualifications Sprint.

Alors que le temps s’égrenait, Leclerc a potentiellement provoqué une forte inspiration sur le muret des stands Ferrari après avoir subi une petite glissade dans le virage 8. Heureusement, le pilote a réussi à garder sa voiture sur le circuit alors que les premiers tours chronométrés commençaient à arriver.

C’est Verstappen qui est en tête des feuilles de temps à mi-parcours, Piastri n’étant qu’à 0,038 seconde au volant de la McLaren lors d’un week-end au cours duquel l’équipe basée à Woking procède à une série d’améliorations.

#3, Daniel Ricciardo, V RB, P4 (1’28 »044). pht. Getty images

Par ailleurs, Alonso a survécu à une collision avec le mur, tandis que Piastri a été irrité après avoir rencontré la Kick Sauber de Bottas sur la piste, ce qui a poussé le Finlandais à se plaindre qu’il n’avait pas été averti suffisamment à l’avance. L’incident fera l’objet d’une enquête après la séance.

Alors que la SQ1 atteint ses derniers instants, Norris s’installe en P1 devant son coéquipier Piastri, tandis que plusieurs pilotes s’efforcent de se mettre à l’abri. L’ordre continue de changer, certains remontent dans les chronos, d’autres ne parviennent pas à améliorer leur performance

Gasly a échoué en P16, suivi par le duo Kick Sauber de Zhou et Bottas en P17 et P18 respectivement. La journée a également été difficile pour Sargeant, qui a terminé la séance en P19 devant son public, tandis que son collègue Williams Albon a également quitté la séance en P20 après avoir perdu un temps au tour.

#55, Carlos Sainz, Ferrari, P5 (1’28 »103) pht. Ferrari

Eliminés : Gasly, Zhou, Bottas, Sargeant, Albon

SQ2 – Double sortie pour Mercedes

Magnussen est le premier à entrer en piste pour les 10 minutes de la QS2, après une bonne séance pour le Danois dans la QS1. Les pilotes roulaient à nouveau avec un pneu médium obligatoire pour ce segment des qualifications sprint.

La plupart des 15 pilotes restants semblaient désireux d’effectuer quelques tours rapides et, alors que Perez menait la danse lorsque le chronomètre passait à cinq minutes, Norris était le plus rapide de tous avec un tour en 1m 27.597s.

#81, Oscar Piastri, McLaren, P6 (1’28 »161)

Ricciardo – au volant d’une RB arborant une livrée spéciale « caméléon » ce week-end – a signalé un contact avec le mur, mais la voiture de l’Australien semble s’en être sortie indemne. Tous les regards se sont alors tournés vers ceux qui risquaient de se retrouver dans la zone d’élimination à l’approche des dernières minutes.

Verstappen a rejoint la mêlée en fin de séance et s’est hissé à la quatrième place sur son seul tour de piste, tandis que le duo Mercedes était parmi ceux qui devaient s’améliorer. En fin de compte, ni Russell ni Hamilton n’ont pu le faire, les laissant respectivement en P11 et P12, et Hamilton – qui a heurté le mur dans son tour – a également été noté pour une infraction dans la voie des stands.

Les autres pilotes qui n’ont pas réussi à se qualifier sont Ocon (13e), Magnussen (14e) et Tsunoda (15e), le pilote RB ayant apparemment commis une erreur lors de son seul tour de piste.

#18, Lance Stroll, Aston Martin, P7 (1’28 »375)

Eliminés : Russell, Hamilton, Ocon, Magnussen, Tsunoda

SQ3 – Verstappen est le plus rapide tandis que McLaren recule

Le départ a été calme lorsque le feu est passé au vert pour le SQ3, un segment dans lequel les pilotes roulent en pneus tendres. Hulkenberg a été le premier à rompre le silence à moins de quatre minutes de la fin de la course, avant que les autres ne commencent à sortir de leurs garages pour ce qui devait être une séance de tirs au but à un tour.

#14, Fernando Alonso, Aston Martin, P8 (1’28 »419)

Les dix pilotes ont réussi à trouver de l’air pur sur le circuit, chacun cherchant à effectuer un tour rapide. Verstappen a été le plus rapide de tous dans les premier et deuxième secteurs avant de souffrir de sous-virage dans le dernier secteur, mais cela n’a pas empêché le Néerlandais de se hisser en première position avec un tour de 1m 27.641s.

Leclerc se montrait également racé, mais il a manqué de peu la deuxième place avec un chrono à 0,108s de celui de Verstappen, tandis que Perez a pris la troisième place. De son côté, Ricciardo a attiré l’attention en plaçant sa RB en quatrième position, devant la Ferrari de Sainz, cinquième.

#4, Lando Norris, McLaren, P9 (1’28 »472)

Alors que McLaren avait fait preuve d’un bon rythme avec le pneu médium en SQ1 et SQ2, le composé tendre n’a pas semblé les favoriser en SQ3. Piastri a franchi la ligne d’arrivée en sixième position, tandis que Norris a terminé la séance en neuvième position.

#27, Nico Hulkenberg, Haas, P10 (1’28 »476)

Stroll a pris la 7e place devant son coéquipier Aston Martin Alonso (8e), tandis que Hulkenberg a complété le dernier top 10 de la Haas.

La qualif Sprint ici

Sprint Grid ici

Citation clé :

pht. Getty images

« Pour être honnête avec vous, c’était assez terrible ! » Verstappen a déclaré après avoir sauté de la voiture. « Je ne sais pas, peut-être que la dernière séance a été incroyablement difficile pour faire fonctionner les pneus. Déjà dans la QS2, je ne me sentais pas très bien. Dans la QS3, je pense que c’était la même chose pour moi, je n’ai pas beaucoup progressé avec les tendres, mais d’une certaine manière nous étions premiers.

« Bien sûr, je suis heureux de l’accepter, mais pour une raison ou une autre, je ne me sentais pas vraiment à l’aise au volant. En essais, je me sentais très, très bien, j’étais très à l’aise et confiant, mais pas vraiment en qualifications.

La suite :

La grille de départ étant désormais établie, les pilotes reprendront la route pour la course Sprint de samedi, dont le départ sera donné à 12 heures, heure locale.

Communiqué La F1