14 avril 2024

Le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS lance la saison 2023 avec le prologue au Paul Ricard.

Le prologue annuel a réuni 49 voitures représentant huit marques sur le site français pour préparer l’année à venir. Grâce à un ciel dégagé et au soleil qui a prévalu pendant la majeure partie de l’épreuve, ils ont pu accomplir un travail considérable avant le voyage d’ouverture de la saison à Monza, du 21 au 23 avril. Voici les principales informations qui ressortent du prologue.

Le meilleur temps des deux jours a été réalisé mercredi matin par Thomas Drouet au volant de la Mercedes-AMG Akkodis ASP n°88 en 1’52’’701. C’est la quatrième fois consécutive que la marque allemande prend la tête du prologue, Akkodis ASP (2020 et 2021) et Haupt Racing Team (2022) ayant mené les éditions précédentes.

#88, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, meilleur temp sur les 2 journées. pht. Antoine Camblor

Ce fut un test très impressionnant pour Akkodis ASP, qui a accumulé quatre titres de Fanatec GT Europe en 2022. La machine phare de l’équipe, la #88, a également enregistré le meilleur résultat moyen sur l’ensemble du test, terminant chaque session parmi les quatre premiers et effectuant un total de 167 tours.

Parmi les autres marques, les plus constantes ont été l’Audi Saintéloc Junior Team n°25, la BMW Team WRT n°46, la Nova Race (Honda) n°28, la McLaren Optimum Motorsport n°5, la Ferrari AF Corse n°52, la Porsche Rutronik Racing n°96 et la Lamborghini Iron Lynx n°63.

#25, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3. pht. Antoine Camblor

Quatre marques ont fait rouler de nouvelles machines lors des journées d’essais. Ferrari a mis à l’épreuve la 296 GT3, tandis que Porsche était en piste avec la 911 GT3 R de dernière génération. Lamborghini a fait rouler son modèle Huracán EVO2 amélioré, tandis que McLaren a présenté la 720S Evo.

La première course du prologue a vu Comtoyou Racing sortir en tête mardi matin avec son Audi n°11. Gilles Magnus a signé un temps de 1’53’’294 pour l’équipe belge, qui fait ses débuts en Fanatec GT Europe cette saison. Ce temps n’a pas pu être battu dans l’après-midi, ce qui a permis à Magnus d’être le plus rapide de la journée.

#11, Tresor Attempto Racing, Audi R8 LMS Evo3. pht. Antoine Camblor

Tresor Attempto Racing a maintenu Audi en tête mardi après-midi. L’as de l’usine Mattia Drudi a réalisé un temps de 1’53’’726 à bord de la machine #40, qui sera engagée sous la bannière Tresor Orange1 cette année. Le Saintéloc Junior Team (Audi), l’Akkodis ASP (Mercedes-AMG) et le Rowe Racing (BMW) se sont également illustrés mardi.

Akkodis ASP a mené un doublé Mercedes-AMG mercredi matin, avec la n°57 de Winward Racing à 0’’175 du rythme général, tandis que Boutsen Racing était troisième avec son Audi n°17. Ces voitures se sont avérées être les trois premières au classement général des essais.

#57, Winward Racing, Mercedes-AMG GT3. pht. Antoine Camblor

L’équipe Mercedes-AMG Team AlManar by GetSpeed a terminé un test solide pour la marque allemande en menant la dernière séance avec sa voiture n°777. Luca Stolz a réalisé un temps de 1m53.423s pour devancer l’omniprésente #88 d’Akkodis ASP et l’Audi #888 de CSA Racing.

#777, AMG Team AlManar, Mercedes-AMG GT3. pht. Antoine Camblor

L’Audi n°25 du Saintéloc Junior Team a effectué le plus grand nombre de kilomètres lors de ces essais, avec un total de 252 tours sur les deux jours. L’Audi #11 de Comtoyou Racing (246 tours), la Porsche #911 de Pure Rxcing (242 tours) et la BMW #30 de Team WRT (240 tours) ont également affiché des totaux impressionnants. La Mercedes-AMG n°2 de GetSpeed a effectué 81 tours en une seule séance mardi matin.

#25, Sainteloc Junior Team, Audi R8 LMS evo II GT3. pht. Antoine Camblor

Le mercredi matin a été la seule séance au cours de laquelle les 49 participants au test ont terminé leur course. La Lamborghini GSM AB1 n°18 n’a pas participé à la séance de mardi matin, l’Audi CSA Racing n°888 n’a pas participé à la séance de mardi après-midi et la Ferrari ST Racing with Rinaldi n°38 n’a pas participé à la dernière séance.

La liste des engagés de la saison 2023 du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS a été dévoilée mercredi matin. Un plateau record de 40 voitures disputera la Sprint Cup cette année, tandis que 56 équipages sont confirmés pour l’Endurance Cup.

#83, Iron Dames, Lamborghini Huracan GT3 Evo 2. pht. SRO

Liste des engagés ici

Parmi les équipes présentes en piste lors des journées d’essais, sept sont prêtes à disputer leur première saison de Fanatec GT Europe cette année. Comtoyou Racing et CSA Racing courront avec des Audi, tandis que CLRT et Rutronik Racing rouleront avec des Porsche. ST Racing avec Rinaldi (Ferrari), Theeba Motorsport (Mercedes-AMG) et Nova Race (Honda) sont également prêts à rejoindre la grille de départ.

#51, AF Corse, Ferrari 296 GT3. pht. Antoine Camblor

ST Racing with Rinaldi a été l’une des équipes à confirmer ses plans pour 2023 pendant le prologue. Samantha Tan participera à la Fanatec GT Endurance Cup au volant d’une Ferrari. Elle utilisera d’abord le modèle 488 avant de passer potentiellement à la nouvelle 296 au cours de la campagne.

#52, AF Corse, Ferrari 488 GT3. pht. Antoine Camblor

L’équipe française AGS Events continuera à participer à la Fanatec GT Endurance Cup avec une nouvelle équipe de pilotes – Léonardo Gorini, Antonin Borga et Nicolas Jamin – partageant la Lamborghini #8. Ils se battront pour les honneurs de la classe dans la Bronze Cup.

7TSIX ajoutera un nouveau nom à la grille de départ après avoir confirmé son intention de participer à la Fanatec GT Endurance Cup avec une McLaren. L’équipe britannique n’a pas participé au prologue en raison d’activités conflictuelles. Les détails concernant les pilotes et la classe seront confirmés dans les semaines à venir.

#188, Garage 59, McLaren 720S GT3 Evo. pht. SRO

Grasser Racing fera son retour dans la Fanatec GT Endurance Cup avec deux Lamborghini. L’équipe autrichienne a annoncé la composition de son équipage #85, avec Clemens Schmid, Glenn van Berlo et Benjamin Hites qui participeront à la Silver Cup. La voiture sœur n°58 a été pilotée par Ricky Capo, Sam Neary et Gerhard Tweraser lors du prologue, mais aucune décision définitive n’a encore été prise quant à la composition de l’équipage.

#46, Team WRT, BMW M4 GT3. pht. Antoine Camblor

L’équipe Mercedes-AMG Team AlManar Racing by GetSpeed a confirmé sa composition au cours des journées d’essais. L’équipe sous licence omanaise sera composée des pilotes d’usine Maro Engel et Luca Stolz – qui en sont à leur sixième saison consécutive en tant que coéquipiers – aux côtés de leur compatriote Fabian Schiller.

#85, GRT Grasser Racing Team, Lamborghini Huracan GT3 Evo 2. pht. SRO

Optimum Motorsport alignera un équipage entièrement britannique au volant de sa McLaren, avec Sam De Haan, Charlie Fagg et Dean MacDonald confirmés pour la Coupe d’Endurance. Ils se battront pour les honneurs de la Gold Cup, défendant le titre qu’Optimum a remporté la saison dernière sous la bannière d’Inception Racing.

#92, Manthey-Racing, Porsche 992 GT3 R. pht. SRO

Morning Test Session 1

Afternoon Test Session 2

Morning Test Session 3

Afternoon Test Session 4 

Communiqué GT World SRO

Les essais étant terminés, l’attention se porte désormais sur les premières compétitions de la saison 2023. La campagne débutera par une course de trois heures de la Fanatec GT Endurance Cup à Monza du 21 au 23 avril, suivie de l’ouverture de la Fanatec GT Sprint Cup à Brands Hatch les 13 et 14 mai. Les billets pour ces courses et d’autres événements – y compris les CrowdStrike 24 Hours of Spa – sont en vente dès maintenant.

Calendrier saison 2023 :