IndyCar, Wickens en pole à St Petersburg (Monoplaces)

Posted by

La manche d’ouverture de l’IndyCar a réservé des surprises lors des qualifications et c’est le Rookie Robert Wickens qui réalise la pole.
Les qualifications du Grand Prix de St Petersburg, manche d’ouverture de cette nouvelle saison a offert de nombreux rebondissements aux spectateurs. L’IndyCar Series voulait du spectacle et du suspense, c’est chose faite.

Robert Wickens réalise la pole pour la première manche de la saison à St Petersburg.

Au début, le champion sortant, Josef Newgarden, , a été éliminé dès la première phase des qualifications. Le sociétaire du Team Penske ne partira dimanche que depuis la treizième position, deux rangs derrière son équipier Simon Pagenaud, qui a vu ses deux meilleurs temps de la Q2 annulés pour avoir entraîné un drapeau rouge, le Poitevin s’est fait piéger par la pluie. Tout comme bon nombre de ses adversaires, comme le quadruple champion Scott Dixon de Chip Ganassi Racing.

Will Power 2e.

Tout le monde pensait que Will Power (Team Penske) allait signer sa huitième pole position à St Petersburg, il n’en a rien été car l’Australien s’est fait souffler la pole position par un étonnant Robert Wickens (Schmit Peterson Motorsports). Le Rookie canadien partira sur la grille de départ devant Power et deux autres novices de la discipline, à savoir le très surprenant Brésilien Matheus Leist (A.J. Foyt Enterprises) et le Britannique Jordan King (Ed Carpenter Racing), qui ont devancé durant le Fast 6 l’Américain Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport).

Simon Pagenaud 11e sur la grille de départ.

Gêné durant les phases de poule par le drapeau rouge agité suite à l’erreur commise par Graham Rahal (RLL Racing), Sébastien Bourdais (Dale Coyne Racing) s’élancera seulement de la 14e position.

Sébastien Bourdais partira de la 14e position.

ST. PETERSBURG, Florida – Qualifying Saturday for the Firestone Grand Prix of St Petersburg Verizon IndyCar Series event on the 1.8 mile Streets of St. Petersburg circuit, with qualifying position, car number in parentheses, driver, engine, time and speed in parentheses:

1. (6) Robert Wickens, Honda, 01:01.6643 (105.085)
2. (12) Will Power, Chevrolet, 01:01.7346 (104.965)
3. (4) Matheus Leist, Chevrolet, 01:01.7631 (104.917)
4. (20) Jordan King, Chevrolet, 01:01.7633 (104.917)
5. (30) Takuma Sato, Honda, 01:01.8821 (104.715)
6. (28) Ryan Hunter-Reay, Honda, 01:02.0385 (104.451)
7. (5) James Hinchcliffe, Honda, 01:00.9986 (106.232)
8. (88) Gabby Chaves, Chevrolet, 01:01.1191 (106.023)
9. (9) Scott Dixon, Honda, 01:01.6527 (105.105)
10. (14) Tony Kanaan, Chevrolet, 01:01.7213 (104.988)
11. (22) Simon Pagenaud, Chevrolet, 01:04.6739 (100.195)
12. (27) Alexander Rossi, Honda, 01:07.0377 (96.662)
13. (1) Josef Newgarden, Chevrolet, 01:00.4320 (107.228)
14. (18) Sebastien Bourdais, Honda, 01:00.9587 (106.301)
15. (26) Zach Veach, Honda, 01:00.4585 (107.181)
16. (21) Spencer Pigot, Chevrolet, 01:00.9668 (106.287)
17. (10) Ed Jones, Honda, 01:00.5009 (107.106)
18. (98) Marco Andretti, Honda, 01:01.3013 (105.707)
19. (60) Jack Harvey, Honda, 01:01.0270 (106.183)
20. (59) Max Chilton, Chevrolet, 01:01.3360 (105.648)
21. (23) Charlie Kimball, Chevrolet, 01:01.1868 (105.905)
22. (19) Zachary Claman De Melo, Honda, 01:01.8567 (104.758)
23. (32) Rene Binder, Chevrolet, 01:01.7003 (105.024)
24. (15) Graham Rahal, Honda, 01:04.0990 (101.094)