Hamilton gagne le GP de Bahreïn, Romain Grosjean le miraculé du GP

Posted by

Lewis Hamilton (Mercedes), a remporté facilement ce dimanche son onzième succès en 2020 à l’occasion du Grand Prix de Bahreïn, quinzième épreuve du Championnat du Monde de Formule 1.

La course était toutefois reléguée au second plan après deux accidents distincts. Le premier impliquait Romain Grosjean, pilote Haas F1 Team, qui a violemment percuté le rail de sécurité au premier tour. Le second voyait ensuite la Racing Point de Lance Stroll être retournée peu après le nouveau départ.

Start of Race.. Pht. Tolga Bozoglu-Pool/Getty Images

Hamilton a pris un départ idéal depuis sa pole position et n’a jamais été inquiété alors que son coéquipier Valtteri Bottas, deuxième sur la grille, s’est fait dépasser par la Red Bull de Max Verstappen et la Racing Point de Sergio Perez.

Hamilton et son invincible Mercedes. pht. LAT Images

Dès le troisième virage, la Haas de Romain Grosjean est allée s’encastrer dans un rail de sécurité après un contact avec l’AlphaTauri du Russe Daniil Kvyat. Sa monoplace, qui s’est littéralement coupée en deux au moment de l’impact, a tout de suite pris feu.

La cellule de survie a transpercé les glissières avant de s’arrêter sur le côté. Grosjean s’est alors retrouvé prisonnier du brasier pendant des secondes qui semblèrent interminables.

Romain Grosjean le miraculé, pht. DR, copie d’écran

Le Français a réussi à s’extirper de l’enfer des flammes. Il s’est brûlé les mains en escaladant la barrière pour sauter, dans les bras de l’équipe médicale de la FIA composée d’Alan van der Merwe, pilote de la voiture médicale, et d’Ian Roberts, qui coordonne les opérations de secours.

Il semblait en bonne santé, bien que très choqué, au moment de monter dans l’ambulance. Il a été ensuite transporté à l’hôpital pour quelques examens plus poussés.

Après près d’une heure et demie d’interruption, le Grand Prix de Bahreïn a pu reprendre… En effet pas pour longtemps,  percutée par l’AlphaTauri de Daniil Kvyat, impliqué auparavant dans l’accident de Romain Grosjean, la Racing Point de Lance Stroll s’est retrouvée à l’envers. Le Canadien a pu s’extraire de sa monoplace et a dû abandonner. … La safety car a été déployée.

Max Verstappen. Pht. Kamran Jebreili-Pool/Getty Images

Au final Lewis Hamilton a devancé les Red Bull du Néerlandais Max Verstappen et du Thaïlandais Alex Albon. Sergio Perez qui était alors en troisième position a dû abandonner dans les derniers tours et contraint d’immobiliser sa monoplace en bord de piste. Les pilotes ont rejoint l’arrivée sous régime de safety car.

Podium pour Alexander Albon. Pht. Rudy Carezzevoli/Getty Images

Hamilton n’aura jamais été inquiété. Il aura déroulé sa stratégie sereinement, avec un 1er arrêt au 20e tour, puis un 2nd au 36e passage pour finir la course avec un train de gommes Dures. Mais comment peut-on être inquiété quand l’on possède une Mercedes invincible en 2020 ?

Course solide de Lando Norris, McLaren MCL35, 4è.

Alexander Albon (Red Bull) profite des malheurs de Pérez pour signer un 2e podium cette saison après celui obtenu au Mugello.

Pierre Gasly 6è. Pht.Rudy Carezzevoli/Getty Images

Le Thaïlandais précède les McLaren de Lando Norris et Carlos Sainz, auteur d’une superbe remontée après le souci mécanique rencontré en Q2. Pierre Gasly (AlphaTauri) profite également de la Voiture de Sécurité pour faire fonctionner sa stratégie à un seul arrêt. Le Français décroche une belle 6e place, devant Daniel Ricciardo (Renault).

Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team RS20, 7è.  Renault DP World F1 Team a marqué huit points.

Bottas revient jusqu’en 8e position, tandis qu’Esteban Ocon (Renault) et Leclerc complètent le Top 10.

Déception dans le clan Ferrari, Charles Leclerc, 10è. Ferrari Press Office

Classement GP de Bahreïn ici

Les meilleurs tours ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici

Les Pit Stops
Les meilleurs tours dans les différentes monte de pneus

Mais, l’essentiel était ailleurs. Romain Grosjean a été élu Pilote du Jour par les fans de la F1, qui ne s’y sont pas trompé.

Le team principal de l’écurie de Romain Grosjean, Günther Steiner, lui, salue la « rapidité d’intervention des équipes de secours ». « Les commissaires de piste et les gens de la FIA ont fait un boulot incroyable », martèle-il après cet accident « effrayant ».

Lewis Hamilton  a commenté l’incident sur Twitter. « Je suis tellement soulagé que Romain aille bien, écrit le Britannique. Les risques que nous prenons sont réels, pour ceux qui oublient que nous mettons notre vie en jeu pour ce sport et ce que nous aimons faire. Reconnaissant envers la FIA pour les efforts énormes réalisés pour que Romain sorte indemne. »

Romain Grosjean: « Je vais bien, sans le halo je ne serais plus là » Le pilote français s’est exprimé depuis sa chambre d’hôpital pour rassurer tout son monde.

« Bonjour tout le monde, juste pour vous dire que je vais bien…enfin, presque bien » entame-t-il avec le sourire, montrant ses deux mains parsemées de pansement et vraisemblablement brûlées lors du choc. « Je n’étais pas pour le halo (NDLR : nouveau dispositif placé autour du pilote visant à le protéger un maximum) mais je pensais que c’était la meilleure chose qui ait été ajoutée à la Formule 1, sans cela je ne serais plus là aujourd’hui. Merci pour tous vos messages, j’espère pouvoir vous répondre bientôt » conclut-il.

Ouf de soulagement donc dans le monde de la F1, touché de plein fouet par plusieurs tragédies ces dernières années

Le week-end prochain, sur le même circuit mais avec un tracé modifié se déroulera le GP de Sakhir.