GT-World Challenge, Course 2, Engel et Stolz offrent à Mercedes-AMG Team Toksport WRT sa première victoire à Magny-Cours.

Posted by
  • Le duo allemand reste maître de la situation malgré la pression et les voitures de sécurité en fin de course
  • AKKA ASP remporte la Silver Cup sur son propre terrain avec la Mercedes-AMG n°87
  • Barwell Motorsport remporte la Pro-Am avec Ramos et Chaves au volant de la Lamborghini n°77.

Maro Engel et Luca Stolz se sont lancés dans la course au titre du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Sprint Cup en triomphant dans la deuxième course de 60 minutes du week-end à Magny-Cours.

#6 Pro Cup, Luca Stolz, Maro Engel, Mercedes-AMG Team Toksport WRT, Mercedes-AMG GT3, P1

Le duo allemand a démontré son expérience en convertissant la pole en victoire, survivant à la pression de l’arrière et à deux périodes de voiture de sécurité pour offrir une première victoire au classement général à Mercedes-AMG Team Toksport WRT.

Engel a maintenu son avance au départ, tenant Albert Costa (Lamborghini #163 Emil Frey Racing) et Ben Barnicoat (McLaren #38 JOTA) à distance dans les premiers virages. Dries Vanthoor (Audi #32 Team WRT) et Raffaele Marciello (Mercedes-AMG #88 AKKA ASP) étaient les suivants dans la file d’attente, avec peu d’écart entre les cinq premiers au cours des premiers tours.

#32 Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, Audi R8 LMS GT3, P2

Ce groupe a couru en formation serrée pendant la majeure partie des 30 premières minutes, mais il y a eu un incident peu avant l’ouverture de la fenêtre des stands lorsque Barnicoat a effectué un dépassement sur un Costa en difficulté, qui a fait un tête-à-queue au virage suivant avec une crevaison arrière gauche présumée.

Start of Race

Cela éliminait l’un des principaux concurrents de la course et permettait à Engel de se construire un petit coussin en tête du peloton. L’Allemand choisit de s’arrêter en premier et passe le relais à Stolz juste avant la mi-course. Barnicoat, Vanthoor et Marciello sont tous restés en piste, cherchant à trouver suffisamment de temps pour dépasser l’équipe Toksport WRT dans les stands.

#88 Pro Cup, Timur Boguslavskiy, Raffaele Marciello, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, P3

JOTA est le prochain des leaders à faire appel à sa voiture aux stands, mais Stolz a fait assez pour maintenir une bonne avance sur la McLaren n°38, qui a maintenant Oliver Wilkinson au volant. Il ne restait plus qu’à Vanthoor et Marciello à se battre pour la tête, leurs espoirs reposant désormais sur leurs mécaniciens.

Dans une bataille entre deux des équipes les plus rapides, AKKA ASP devance de peu le Team WRT. L’équipe française a réalisé l’arrêt le plus rapide du week-end pour envoyer Boguslavskiy devant Weerts, mais cela n’a pas été suffisant pour battre Stolz, qui a fait un tour rapide depuis qu’il a remplacé Engel.

#38 Pro Cup, Oliver Wilkinson, Ben Barnicoat, JOTA, McLaren 720S GT3, P4

Quelques instants plus tard, la course a été neutralisée derrière la voiture de sécurité après que Benjamin Goethe (Audi Team WRT n°30) ait heurté les barrières, regroupant le peloton à l’approche des 15 dernières minutes. Stolz avait le rythme pour contrôler le redémarrage, mais l’action derrière était intense, Boguslavskiy et Weerts se battant pour la deuxième position.

Le pilote Audi tente une manœuvre dans l’épingle d’Adélaïde, mais malgré une attaque sur Boguslavskiy, le Russe est capable de défendre sa position. Une autre voiture de sécurité a suivi, cette fois à la suite d’un contact entre l’Aston Martin #188 Garage 59 et la Mercedes-AMG AKKA ASP #89.

#87 Silver Cup, Konstantin Tereschenko, Jim Pla, AKKA ASP, Mercedes-AMG GT3, P5, P1 Silver Cup

La course est passée au vert pour la dernière fois à trois minutes de l’arrivée. Stolz a pu une fois de plus conserver sa place au départ, tandis que Weerts a lancé une nouvelle attaque dans l’épingle. Boguslavskiy ferme la porte, mais le pilote belge garde son sang-froid et passe devant la Mercedes-AMG.

Alors qu’il y avait de la bagarre derrière, Stolz n’a pas été inquiété sur son chemin vers la victoire. L’Allemand s’est imposé avec 3’’051 d’avance, offrant à l’équipe Toksport WRT son premier triomphe au classement général pour sa deuxième saison de compétition du Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS. Weerts a pris la deuxième place pour consolider l’avantage du Team WRT en tête du classement de la Sprint Cup, tandis que Boguslavskiy a tenu tête à Wilkinson pour s’assurer la dernière place sur le podium.

#107 Silver Cup, Ulysse De Pauw, Pierre Alexandre Jean, CMR, Bentley Continental GT3, P7, P2 Silver Cup

La cinquième place au classement général est revenue à la Mercedes-AMG AKKA ASP n°89, qui a également remporté la Silver Cup grâce à Konstantin Tereschenko et Jim Pla. La Lamborghini Emil Frey Racing n°14 d’Alex Fontana a mené les pilotes de la Silver Cup pendant le premier relais, mais un arrêt rapide a permis à l’équipage de l’AKKA ASP de prendre la tête de la catégorie.

Il restait encore beaucoup à faire pour Tereschenko, avec Ulysse de Pauw (CMR Bentley n°107) qui s’est battu pour la victoire en Silver tout au long du dernier relais. Le Belge a montré un bon rythme pour ses débuts dans la série, mais lorsque le coureur Pro Aurélien Panis (Audi Saintéloc Racing n°26) a séparé les deux voitures Silver Cup, Tereschenko a pu respirer. Le Russe a tenu bon pour remporter sa première victoire en série, tandis que la Bentley CMR n°107 et la Lamborghini Emil Frey Racing n°14 complètent le podium.

#77 Pro-Am Cup, Miguel Ramos, Henrique Chaves, Barwell Motorsport, Lamborghini Huracan GT3 Evo, P16, P1 Pro-Am Cup

Les honneurs de la catégorie Pro-Am sont allés à Miguel Ramos et Henrique Chaves (Lamborghini Barwell Motorsport n°77) après une nouvelle bataille pour les honneurs de la classe. Jonny Adam a mené le premier relais sur l’Aston Martin #188 Garage 59, mais en s’arrêtant tardivement, l’équipe Barwell a pu profiter de la première période de jaune sur tout le circuit pour prendre la tête de la catégorie.

Ramos a ensuite dû faire face à la pression de Valentin Pierburg (Mercedes-AMG SPS automotive performance n°20), qui est revenu à quelques dixièmes du pilote portugais dans les derniers tours. Ramos a tenu bon, pour finalement terminer avec seulement 0’’370 d’avance sur la voiture SPS, tandis que le vainqueur d’hier, AF Corse, complétait le podium Pro-Am avec sa Ferrari n°52.

Les vainqueurs du général, Luca Stolz, Maro Engel

La course d’aujourd’hui a conclu un week-end riche en action à Magny-Cours et a marqué le début de la campagne Sprint Cup 2021. Le Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS sera de retour sur la piste dans trois semaines, avec une épreuve de la Coupe d’Endurance qui aura lieu au Circuit Paul Ricard du 28 au 30 mai. L’épreuve annuelle de 1000 km reprendra sa date estivale traditionnelle et son heure de départ en début de soirée, garantissant une course longue distance jusqu’au coucher du soleil.

Sous les yeux du Big Boss, Stéphane Ratel

Classement Race 2 ici

Les championnats ici

Communiqué and pht. GT-World Challenge

English Information

Engel and Stolz give Mercedes-AMG Team Toksport WRT maiden series triumph at Magny-Cours

  • German duo remain in full control despite pressure and late-race safety cars
  • AKKA ASP take Silver Cup victory on home turf with #87 Mercedes-AMG
  • Barwell Motorsport capture Pro-Am honours as Ramos and Chaves triumph in #77 Lamborghini

Maro Engel and Luca Stolz launched their bid for the Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS Sprint Cup title this afternoon by triumphing in the weekend’s second 60-minute race at Magny-Cours.

 

The German duo showed their experience by converting pole into victory, surviving pressure from behind and two safety car periods to earn a maiden overall win for Mercedes-AMG Team Toksport WRT.

 

Engel maintained his lead at the start, keeping Albert Costa (#163 Emil Frey Racing Lamborghini) and Ben Barnicoat (#38 JOTA McLaren) at bay through the opening sequence of corners. Dries Vanthoor (#32 Team WRT Audi) and Raffaele Marciello (#88 AKKA ASP Mercedes-AMG) were next in the queue, with little to separate the top-five during the early laps.

This group ran in close formation for much of the opening 30 minutes, but there was drama shortly before the pit window opened when Barnicoat made a comfortable pass on a struggling Costa, who spun at the next corner with a suspected left-rear puncture.

This eliminated one of the leading contenders from the race and allowed Engel to build a small cushion at the head of the field. The German elected to stop first, handing over to Stolz just before the half-way mark. Barnicoat, Vanthoor and Marciello all remained on-track, looking to find enough time to jump the Toksport WRT crew in the pits.

JOTA was the next of the leaders to call their car in, but Stolz had done enough to maintain a healthy lead over the #38 McLaren, which now had Oliver Wilkinson at the wheel. This left Vanthoor and Marciello to challenge for the lead, their hopes now resting on their mechanics.

In a battle between two of the fastest crews in the business, AKKA ASP emerged just ahead of Team WRT. The French squad produced the quickest stop of the weekend to send Boguslavskiy out ahead of Weerts, but it was not enough to jump Stolz, who had been lapping quickly since taking over from Engel.

Moments later the race was neutralised behind the safety car after Benjamin Goethe (#30 Team WRT Audi) hit the barriers, bunching up the pack as the final 15 minutes approached. Stolz had the pace to control the restart, but the action behind was intense as Boguslavskiy and Weerts battled over second position.

The Audi driver attempted a move into the Adelaide hairpin, but despite having a good run on Boguslavskiy the Russian was able to defend his position. Another safety car followed, this time the result of contact between the #188 Garage 59 Aston Martin and the #89 AKKA ASP Mercedes-AMG.

The race went green for the final time with just three minutes left on the clock. Stolz was once again able to hold his place at the restart, while Weerts launched another attack into the hairpin. Boguslavskiy closed the door, but the Belgian driver held his nerve and muscled past the Mercedes-AMG.

While there was drama behind Stolz was untroubled on his way to victory. The German triumphed by 3.051s, giving the Toksport WRT squad a maiden overall triumph in just its second season of Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS competition. Weerts took second to consolidate Team WRT’s advantage at the top of the Sprint Cup standings, while Boguslavskiy held off Wilkinson to seal the final spot on the podium.

Fifth overall went to the #89 AKKA ASP Mercedes-AMG, which also captured Silver Cup victory thanks to Konstantin Tereschenko and Jim Pla. The #14 Emil Frey Racing Lamborghini of Alex Fontana led the Silver runners during the opening stint, but a typically fast stop vaulted the AKKA ASP crew into the class lead.

There was still plenty for Tereschenko to do, with Ulysse de Pauw (#107 CMR Bentley) challenging for Silver victory throughout the last stint. The Belgian showed strong pace on his series debut, but when Pro runner Aurélien Panis (#26 Saintéloc Racing Audi) split the two Silver Cup cars Tereschenko was given breathing space. The Russian held on for his maiden series win, while the #107 CMR Bentley and #14 Emil Frey Racing Lamborghini completed the podium.

Pro-Am honours went to Miguel Ramos and Henrique Chaves (#77 Barwell Motorsport Lamborghini) after another competitive battle for class honours. Jonny Adam led the opening stint in the #188 Garage 59 Aston Martin, but by stopping late the Barwell crew was able to capitalise on the first full-course yellow period and assume the class lead.

Ramos then faced pressure from a charging Valentin Pierburg (#20 SPS automotive performance Mercedes-AMG), who closed to within a few tenths of the Portuguese driver during the closing stages. Ramos held on, eventually finishing just 0.370s clear of the SPS car, while yesterday’s winner AF Corse completed the Pro-Am podium with its #52 Ferrari.

Today’s race concluded an action-packed weekend at Magny-Cours and signalled the start of the 2021 Sprint Cup campaign. Fanatec GT World Challenge Europe Powered by AWS will be back on-track in three weeks’ time, with an Endurance Cup contest taking place at Circuit Paul Ricard on 28–30 May. The annual 1000km event will resume its traditional summer date and early evening start time, ensuring a long-distance race into the sunset.