FFSA-GT Barcelone, première pour la nouvelle BMW M4 et Pla-Sancinéna (GT-Tourisme)

Posted by

Course 1
Pour sa toute première apparition en Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup, la nouvelle BMW M4 n°200 de Schubert Motorsport (Beitske Visser-Dennis Marschall) s’impose en Course 1 au terme d’une lutte à suspense sur le Circuit de Barcelona-Catalunya.
Dans la catégorie AM, Maserati ouvre son compteur de victoires par l’intermédiaire de la GranTurismo n°34 du GP34 By Gemo Motorsport (Philippe Marie-Olivier Gomez).


Malgré une pression intense de ses rivaux, le jeune Dennis Marschall résiste jusqu’au drapeau à damier pour conclure le travail débuté en beauté par sa coéquipière et compère BMW Motorsport Junior Beitske Visser.
Auteur d’un excellent départ depuis la troisième position de grille, la Néerlandaise se hisse en tête dès le premier virage, déposant les Ginetta G55 GT4 n°111 (Classic & Modern Racing) et n°8 (Speed Car) parties en première ligne.
Un accrochage dans le peloton durant le premier tour entraîne l’intervention de la Voiture de Sécurité, bientôt suivie d’un drapeau rouge pour réparations sur les barrières de sécurité.

La nouvelle BMW M4 s’impose en C1

Lorsque la course reprend ses droits 20 minutes plus tard, Visser contrôle la relance devant la Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°4 Energy By ART d’Alain Ferté et la Ginetta n°8 de Robert Consani. Pourtant parti en pole position, Stéphane Tribaudini a glissé au classement mais le pilote de la G55 n°111, leader du championnat AM, occupe toujours la tête de sa catégorie.
Quand la fenêtre des changements de pilotes obligatoires s’ouvre à la 25ème minute de course effective, une première vague de pilotes, parmi lesquels plusieurs leaders, décide de plonger dans la voie des stands.
L’écurie allemande Schubert Motorsport décide toutefois de patienter jusqu’au dernier moment avant de remplacer Visser par Marschall, qui parvient à conserver les commandes.
Le protégé BMW Motorsport se retrouve alors très vite sous la menace de l’Espagnol Ander Vilarino et la Porsche n°2 qu’il partage avec Niki Leutwiler au sein de l’écurie TFT Racing.
Le duel se transforme bientôt en bataille à trois avec le retour de l’Ekris M4 GT4 n°888 alignée par la structure Ekris Motorsport (Max Koebolt-Ricardo van der Ende). Les trois voitures ne se lâcheront pas d’une semelle tout au long des 20 dernières minutes de course.
Face à une attaque de tous les instants, Marschall tient bon jusqu’au drapeau à damier pour imposer la BMW M4 n°200 d’un souffle, moins d’une seconde devant Vilarino.

Le podium AM après la Course 1 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup sur le Circuit de Barcelona-Catalunya

Dans la lutte pour le titre Pro-AM, coup de théâtre en deuxième partie de course avec l’abandon de la Ginetta n°8 de Robert Consani-Benjamin Lariche, leaders du classement Pro-Am, alors que le duo se dirigeait vers une solide quatrième place.
Leurs principaux rivaux au championnat, Mike Parisy et Gilles Vannelet sur la Porsche CD Sport n°30 n’en profitent toutefois qu’à moitié puisqu’ils doivent se contenter de la neuvième place à l’arrivée. À noter que la BMW M4 victorieuse n’inscrit pas de points car elle n’avait pas encore concouru dans le Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup.
Rebondissement également dans la catégorie AM avec la chute au classement de la Ginetta n°111 de Stéphane Tribaudini-Michael Petit. Des malheurs qui profitent à l’écurie GP34 by Gemo Motorsport, qui voit Philippe Marie et Olivier Gomez, dont c’est la première apparition en FFSA GT cette saison, conduire la Maserati n°34 à une belle victoire de classe au terme d’une course solide.

Le podium Pro-Am après la Course 1 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup sur le Circuit de Barcelona-Catalunya

Sur le podium, Marie-Gomez devancent deux équipages CMR : Fabien Michal-Georges Cabanne sur la Ginetta n°666, qui reviennent sur Tribaudini au classement Pilotes, et Sylvain Debs-Gwenaël Delomier (G55 n°999).
Beitske Visser, BMW M4 GT4 n°200 – Schubert Motorsport : « Nous avons connu un départ parfait depuis la troisième position. Après le drapeau rouge, j’ai tout fait pour ménager les pneumatiques et transmettre le volant à Dennis [Marschall] dans les meilleures conditions. Il a fini le travail de manière formidable et je tiens à remercier toute l’équipe pour ce beau succès. »

Dennis Marschall, BMW M4 GT4 n°200 – Schubert Motorsport : « Ce fut un relais intense et difficile avec la pression des autres voitures derrière ! Dans ces conditions, ce n’est jamais facile de trouver le bon équilibre entre attaquer à 100% et ne pas faire d’erreur. Notre changement de pilotes fut très bon. J’ai un peu l’habitude de la procédure et je salue le calme de Beitske [Visser] qui nous a permis de ressortir en tête. Après, on ne s’attendait pas à gagner avec la BMW M4 GT4 dès la première course en FFSA GT alors j’adresse un grand bravo à toute l’équipe. »
Philippe Marie, Maserati GranTurismo MC GT4 n°34 – GP 34 by Gemo Motorsport : « Nous sommes très heureux suite à notre victoire. Après avoir connu des difficultés en début de saison, ce succès vient récompenser le travail acharné effectué par le GP 34 by Gemo Motorsport cette année. »

Olivier Gomez, Maserati GranTurismo MC GT4 n°34 – GP 34 by Gemo Motorsport : « Pour mon premier week-end en Championnat de France FFSA GT, je suis assez surpris et le niveau est élevé. Philippe a une belle pointe de vitesse et je pense que nous formons un équipage homogène. Notre Maserati était très bien préparée par le GP 34 by Gemo Motorsport. J’espère que nous serons de nouveau présents aux avant-postes en Course 2. »

 

Course 1 ici

Course 2
En s’imposant dans la Course 2 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup, Jim Pla et Pierre Sancinéna (Porsche Cayman Clubsport MR GT4 Racing Technology n°1) décrochent leur première victoire de la saison.
Dans la catégorie AM, Maserati signe, à la faveur d’un dépassement dans le tout dernier tour, un joli doublé avec la GranTurismo n°34 du GP 34 by Gemo Motorsport (Philippe Marie-Olivier Gomez).

La Porsche Cayman Clubsport MR GT4 Racing Technology n°1 de Jim Pla-Pierre Sancinéna, vainqueurs de la Course 2 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup sur le Circuit de Barcelona-Catalunya

Ce ne fut là qu’un des nombreux rebondissements d’une épreuve disputée dans des conditions météorologiques particulièrement piégeuses, une pluie battante ayant douché le tracé du Grand Prix d’Espagne peu de temps avant le départ.
Sur une piste détrempée, Julien Piguet pense avoir réussi un excellent envol lorsque la BMW Ekris M4 GT4 n°9 du BMW Team France aborde en tête le premier virage alors qu’elle s’élançait neuvième. Mais le double vainqueur de Nevers Magny-Cours, en compagnie de Frédéric Johais, écopera bientôt d’un drive-through pour départ anticipé.
Cette mésaventure propulse aux commandes Steven Palette et la Porsche n°18 partie 11ème sur la grille. Le fidèle de l’écurie Martinet By Alméras devance alors les deux Cayman du Team Racing Technology – la n°11 de Jimmy Antunes et la n°1 de Jim Pla, qui ne tarde pas à prendre le meilleur sur son équipier.
Après avoir connu des soucis techniques en qualifications, les Porsche n°30 (Mike Parisy) et n°31 (Morgan Moullin Traffort) de l’écurie CD Sport cravachent et évoluent déjà dans les points. Tout comme le Cayman n°5 de Lonni Martins, en route pour une remontée spectaculaire depuis la 24ème place de grille.
Si Henry Hassid, qui remplace Palette au volant de la Porsche n°18 reprend la piste en tête, il ne tarde pas à voir grossir dans ses rétroviseurs Pierre Sancinéna, successeur de Pla dans l’habitacle du Cayman n°1. Le pilote Racing Technology s’empare des commandes sans coup férir avant de creuser un écart qui augmentera jusqu’à l’arrivée.
Derrière, la lutte pour la deuxième marche du podium donne lieu à de sacrées passes d’armes entre Hassid, Christophe Hamon (Porsche n°5), David Hallyday (Cayman n°31), et Gilles Vannelet (Cayman n°30). Un peu plus loin, la Ginetta n°8 des leaders du championnat Pro-Am (Benjamin Lariche-Robert Consani) reste au contact et prête à bondir en cas d’escarmouches devant.

Le podium Pro-Am après la Course 2 du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series Southern Cup sur le Circuit de Barcelona-Catalunya

Sur un tracé à l’adhérence encore précaire, les pilotes évoluent sur le fil du rasoir mais parviennent à maintenir un équilibre de funambule pour offrir un spectacle haletant. C’est finalement Hamon qui s’extirpe du groupe de poursuivants et file accrocher le premier podium de la jeune structure Riviera Motorsport cette saison.
CD Sport fait la bonne affaire dans les différents classements Pro-Am avec la troisième place de Parisy-Vannelet et la quatrième de Moullin Traffort-Hallyday. Toujours leaders du championnat Pilotes, Lariche-Consani (Ginetta G55 GT4 Speed Car n°8) limitent la casse en se hissant au sixième rang, derrière Palette-Hassid.
Après son drive-through, la BMW Ekris n°9 empoche tout de même les points de la septième place, devant la Ginetta CMR n°26 (Soheil Ayari-Nicolas Tardif) partie en pole position. Les Porsche TFT Racing n°2 (Ander Vilarino-Niki Leutwiler) et Saintéloc Racing (Gregory Guilvert-Manuel Rodrigues) complètent le Top 10.
Les débats sont également très animés dans le Championnat de France FFSA GT AM puisqu’il faut attendre l’ultime boucle des 60 minutes de course pour connaître l’identité des vainqueurs.
Dans ce duel au sommet entre la BMW Ekris M4 GT4 n°6 du BMW Team France (Jean Claude Lagniez-Grégoire Depauw) et la Maserati GranTurismo n°34 (Philippe Marie-Olivier Gomez), c’est finalement la belle Italienne qui a le dernier mot et offre à la marque au trident un deuxième succès de rang.
Lagniez-Depauw se consolent avec un nouveau podium après les deux obtenus à Nevers Magny-Cours. Sur la troisième marche, on retrouve Paul et Jean-Philippe Lamic (Ginetta Vic’Team n°54).
Au terme d’une Course 2 palpitante où les batailles en piste se sont déroulées dans un bel esprit sportif, on saluera le retour de la sérénité dans les rangs du Championnat de France FFSA GT – GT4 European Series à l’aube d’une grande finale 2017 qui promet beaucoup.
Ce dernier rendez-vous de la saison aura lieu sur le Circuit Paul Ricard du Castellet les 14-15 octobre. Les deux courses de 60 minutes seront à suivre en direct commenté sur le site et la page Facebook officiels du FFSA GT, ainsi que la chaine YouTube GT World du SRO Motorsports Group.

Consoni et Latiche en tête du championnat avant la finale au Paul Ricard

Jim Pla, Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°1 – Racing Technology : « Nous avions souvent terminé dans les points cette saison et même été proches du podium à plusieurs reprises. Nous voulions vraiment monter sur ces marches avant que la saison ne se termine car nous savions avoir le potentiel pour. Nous avons pris un super départ et la voiture était bien préparée. Le changement de pilotes s’est également déroulé sans encombre. Au final, c’est une belle récompense pour tous les membres de l’écurie Racing Technology que je tiens à remercier chaleureusement. »

Pierre Sancinéna, Porsche Cayman Clubsport MR GT4 n°1 – Racing Technology : « On ne jouait pas le championnat donc il n’y avait pas grand chose à perdre en attaquant. Notre seul objectif était d’épingler un beau résultat. Il y avait quelque chose à faire vu le rythme de Jim. J’étais vraiment à l’aise dans la voiture. Même si ce n’était pas gagné en début de week-end, l’équipe a trouvé un très bon réglage alors un grand merci à eux ! »

Philippe Marie, Maserati GranTurismo MC GT4 n°34 – GP 34 by Gemo Motorsport : « Nous sommes très heureux après ce doublé ! Olivier m’a transmis une voiture en très bon état mais il a fallu que je prenne le rythme. Je ne l’ai pas trouvé de suite et me suis fait déborder par la BMW. J’ai quand même pu rester au contact de Jean-Claude et eu la chance de pouvoir le dépasser dans le dernier tour, mais c’était vraiment serré ! Un grand bravo à toute l’équipe GP 34 by Gemo Motorsport. »

Olivier Gomez, Maserati GranTurismo MC GT4 n°34 – GP 34 by Gemo Motorsport : « J’ai connu quelques difficultés à trouver un rythme intéressant, notamment à cause des changements d’adhérence et de la pluie en début de course. Mais mon coéquipier affichait une très bonne vitesse de pointe. En fin de course, nous étions comme des fous sur le muret des stands lorsqu’il a réussi à prendre les commandes dans le dernier tour. Cette deuxième victoire est venue conclure un week-end de rêve pour mes débuts en Championnat de France FFSA GT et je tiens à en remercier toute l’équipe GP 34 by Gemo Motorsport ! »

Course 2 ici

Championnat ici

pht. SRO