23 juillet 2024

Fanatec GT World Challenge, Marciello/Boguslavskiy et Drudi/ Feller s’impose à Brands Hatch

Course 1

Marciello et Boguslavskiy se lancent dans la course au titre de la Fanatec GT Europe Sprint Cup en remportant la première victoire de la saison à Brands Hatch.

  • La Mercedes-AMG ASP n°88 d’Akkodis triomphe alors que trois marques occupent les places sur le podium.
  • Boutsen VDS mène un balayage Audi en Gold Cup avec les #9 de Panis et Di Folco
  • Tresor Attempto Racing remporte la Silver Cup avec l’Audi n°99 d’Aka et Patrese.

Raffaele Marciello et Timur Boguslavskiy ont parfaitement lancé leur course au titre de la Fanatec GT Europe Sprint Cup

2023 lors de la première course disputée aujourd’hui à Brands Hatch, qui a vu le duo Akkodis ASP s’imposer de la première à la dernière minute au volant de sa Mercedes-AMG n°88.

#88, Pro Cup, Raffaele Marciello, Timur Boguslavskiy, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P1

Cette victoire, la sixième en tant que duo, leur assure un score maximum après que Marciello ait obtenu le point bonus de la pole position lors de la séance de qualification de samedi. Le Suisse s’est imposé dès le début de la compétition, devançant Albert Costa (Ferrari #69 Emil Frey Racing), deuxième, dans le virage de Paddock Hill. La phase d’ouverture de la course est impressionnante de propreté, avec l’ensemble de la grille de 29 voitures qui passe le tour d’ouverture sans problème.

#40, Pro Cup, Mattia Drudi, Ricardo Feller, Tresor Orange 1, Audi R8 LMS evo II GT3, P2

Alors que les pilotes de la première ligne conservent leur position, on assiste à quelques remaniements derrière eux. Mattia Drudi a fait progresser l’Audi Tresor Orange1 n°40 d’une place jusqu’à la troisième, tandis que Christian Engelhart a été le grand gagnant de la Porsche Dinamic GT Huber Racing n°54, remontant de la huitième place sur la grille à la quatrième au cours des premières étapes.

Race Start

Dès le premier relais, Marciello prend une avance considérable en tête de la course. Le pilote suisse ne pouvait pas être égalé, prenant neuf secondes d’avance à la mi-course pour placer son équipe dans une position dominante. Costa, deuxième, a réussi à distancer Drudi, qui s’est retrouvé sous la pression d’Engelhart au moment de l’ouverture de la fenêtre des stands.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, BMW M4 GT3, P3

Comme toujours, l’ordre de passage a été modifié durant cette phase de la course. L’équipage de la Ferrari Emil Frey Racing n°69 perd 10 secondes sur ses adversaires, ce qui permet à l’Audi Tresor Orange1 n°40 de prendre la deuxième place avec Ricardo Feller au volant, suivie de la BMW Team WRT n°32 que Charles Weerts a confiée à Dries Vanthoor. La Porsche n°54 a également pris l’avantage, Adrien De Leener prenant le relais d’Engelhart en quatrième position.

#11, Pro Cup, Lucas Legeret, Christopher Haase, ComToYou Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P4

Mais rien ne change à l’avant, car Akkodis ASP effectue une révision rapide et remplace Marciello par Boguslavskiy. Ce dernier s’élance sur la piste avec 15 secondes d’avance, mais la seconde moitié de la course est différente. Feller avait l’avantage sur Boguslavskiy, prenant souvent une seconde par tour d’avance. Au début, le Suisse avait Vanthoor dans ses rétroviseurs, mais il s’est rapidement éloigné du pilote BMW et s’est retrouvé à l’arrière de la Mercedes-AMG n°88.

#14, Pro Cup, Konsta Lappalainen, Giacomo Altoe, Emil Frey Racing, Ferrari 296 GT3, P5

Pendant ce temps, la quatrième place fait l’objet d’une lutte acharnée. De Leener menait la Ferrari #69 de Thierry Vermeulen et la sœur #14 Emil Frey Racing de Giacomo Altoé, tandis que le pilote Audi Christopher Haase formait un quatuor à bord de la #11 Comtoyou Racing.

#60, Pro Cup, Jordan Pepper, Franck Perera, VSR, Lamborghini Huracan GT3 EVO 2, P6

En tête, Boguslavskiy semblait avoir suffisamment d’avance, bien qu’il ait été un peu gêné par un trafic important dans les derniers tours de la course. Feller s’est rapproché à 0,6 seconde au moment où le drapeau à damier est tombé, mais le pilote du Tresor Orange1 n’a pas pu empêcher Boguslavskiy de remporter la victoire. Vanthoor a permis à l’équipe WRT de monter sur le podium pour sa première participation à la Sprint Cup avec BMW, en franchissant la ligne d’arrivée à quelques secondes de Feller, en troisième position.

#9, Gold Cup, Aurelien Panis, Alberto di Folco, Boutsen VDS, Audi R8 LMS evo II GT3, P9, P1 Gold Cup

La quatrième place a changé de mains sur la ligne d’arrivée. Le Belge De Leener a eu le cœur brisé lorsque sa Porsche n°54 a commencé à ralentir à l’approche du drapeau à damier. Haase s’est emparé de la quatrième place, l’Allemand ayant surmonté les deux Ferrari Emil Frey Racing en fin de course. La Ferrari n°14 termine cinquième, suivie de la Lamborghini VSR n°60, de la Ferrari n°69 et de l’infortuné De Leener.

#99, Silver Cup, Alex Aka, Lorenzo Patrese, Tresor Attempto Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P10, P1 Silver

Les honneurs de la Gold Cup sont revenus à l’Audi Boutsen VDS n°9 d’Aurélien Panis et Alberto Di Folco. Ils sont partis de la pole position et ont décroché la 10e place au classement général, menant un balayage Audi du podium de la classe devant les Audi #26 Saintéloc Junior Team et #10 Boutsen VDS. Il s’agit là de la première victoire de la nouvelle alliance Boutsen VDS.

Audi a également remporté les honneurs de la Silver Cup. Tresor Attempto Racing a remporté la victoire avec son équipage #99 composé d’Alex Aka et de Lorenzo Patrese, qui a terminé 11e au classement général, avec neuf places d’avance sur ses concurrents les plus proches. Nova Race a bien débuté son aventure en Fanatec GT Europe Sprint Cup en prenant la deuxième place, la Mercedes-AMG HRT n°77 complétant le podium.

Podium Pro
Podium Gold
Podium Silver

Course 1 ici

Course 2

L’Audi Tresor Orange1 remporte une brillante victoire stratégique à Brands Hatch, tandis que Rossi monte sur la deuxième marche du podium pour la première fois en Fanatec GT Europe.

  • Tresor Orange1 a joué la carte de la perfection en s’imposant depuis la septième place sur la grille de départ avec l’Audi n°40.
  • Rossi, en grande forme, monte sur le podium aux côtés de Maxime Martin au volant de la BMW n°46 du Team WRT
  • Le Team WRT remporte la Gold Cup avec Krütten et Williams sur la BMW n°30
  • La Lamborghini #119 VSR remporte la Silver Cup après une pénalité de HRT
#40, Pro Cup, Mattia Drudi, Ricardo Feller, Tresor Orange 1, Audi R8 LMS evo II GT3, P1

Tresor Orange1 a joué sa stratégie à la perfection lors de la deuxième course de la Fanatec GT Europe Sprint Cup ce week-end à Brands Hatch. Mattia Drudi et Ricardo Feller ont remporté une victoire amplement méritée, tandis que Valentino Rossi est monté sur la deuxième marche du podium pour la première fois de sa carrière.

#46, Pro Cup, Valentino Rossi, Maxime Martin, Team WRT, BMW M4 GT3, P2

Contrairement à la course d’ouverture, qui a vu Akkodis ASP remporter une victoire des feux au drapeau, Tresor Orange1 est parti de la septième place sur la grille de départ pour remporter son premier triomphe en Sprint Cup. L’Audi n°40 avait terminé deuxième de la course 1, mais était loin d’être assurée de participer à la course de l’après-midi après s’être qualifiée en septième position. Feller a pris le départ et a immédiatement gagné une place, mais les possibilités de dépassement se sont avérées difficiles par la suite.

Race Start

L’équipe a donc opté pour la coupe en dessous, s’arrêtant presque dès l’ouverture de la fenêtre de ravitaillement. Un retournement rapide a permis à Drudi d’avoir de l’air propre et l’Italien en a fait bon usage, s’assurant que les voitures successives sortent des stands derrière l’Audi n°40.

#32, Pro Cup, Charles Weerts, Dries Vanthoor, Team WRT, BMW M4 GT3, P3

La majeure partie de la course est menée par l’Audi n°27 du Saintéloc Junior Team, qui part de la pole position avec Chris Mies au volant et conserve un avantage confortable. Cependant, une brève période de voiture de sécurité à la 20e minute a effacé son avantage initial, tandis que la dégradation croissante des pneus a rendu inévitable le fait que la voiture du Tresor Orange1 prenne la tête de la course.

#159, Pro Cup, Benjamin Goethe, Nicolai Kjaergaard, Garage 59, McLaren 720S GT3 EVO, P4

Finalement, l’Audi n°40 conserve un avantage confortable. Mies passe le relais à Grégoire Demoustier, mais le Français perd plusieurs places et s’éloigne finalement de la bataille en tête. C’est la BMW n°46 de l’équipe WRT qui a pris la deuxième place. Elle le fait au mérite : la voiture est troisième au début de la course, Maxime Martin se battant avec les leaders avant de passer le relais à Rossi. L’Italien semblait à l’aise en tête du peloton, tenant confortablement à distance la BMW #32 du Team WRT de Charles Weerts.

#11, Pro Cup, Lucas Legeret, Christopher Haase, ComToYou Racing, Audi R8 LMS evo II GT3, P5

Drudi n’a pas été inquiété non plus en tête de course, remportant la victoire avec 3,7 secondes d’avance et s’assurant que lui et Feller quittent Brands Hatch en tête du classement de la Fanatec GT Europe Sprint Cup. Rossi s’est assuré la deuxième place, déclenchant des célébrations de joie de la part des nombreux fans qui avaient fait le déplacement à Brands Hatch pour voir leur héros.

#88, Pro Cup, Raffaele Marciello, Timur Boguslavskiy, AKKODIS ASP Team, Mercedes-AMG GT3, P6

Weerts a pris la troisième place pour marquer de bons points après que son coéquipier Dries Vanthoor se soit élancé de la 13e place sur la grille, suivi par la McLaren #159 Garage 59, qui a réalisé une course impressionnante avec Nicolai Kjærgaard et Benji Goethe au volant. Ce dernier a d’ailleurs poussé Weerts pendant la majeure partie du deuxième relais, terminant finalement à moins d’une seconde du triple champion de la série.

#30, Gold Cup, Calan Williams, Niklas Krütten, Team WRT, BMW M4 GT3, P7, P1 Gold

Lucas Légeret a ramené l’Audi #11 du Comtoyou Racing en cinquième position après avoir résisté à la pression de Raffaele Marciello sur la Mercedes-AMG #88 de l’Akkodis ASP. Timur Boguslavskiy s’est élancé en 19e position dans la course 1, mais il a gagné du terrain dans la première phase avant que l’équipe française n’effectue l’arrêt au stand le plus rapide du week-end pour donner à Marciello une chance de marquer des points.

#14, Pro Cup, Konsta Lappalainen, Giacomo Altoe, Emil Frey Racing, Ferrari 296 GT3, P8

L’as de la Mercedes-AMG a saisi l’occasion à pleines mains, remontant jusqu’à la sixième place avant de rencontrer Légeret. Marciello a bien failli passer dans les dernières minutes, mais l’Audi a tenu bon pour décrocher une P5 à l’arraché.

#119, Silver Cup, Baptiste Moulin, Marcus Paverud, VSR, Lamborghini Huracan GT3 EVO 2, P16, P1 Silver

La septième place au classement général revient à la BMW Team WRT n°30, qui remporte la Gold Cup avec Calan Williams et Niklas Krütten au volant. Ils ont pris la tête de la course lors des arrêts aux stands, l’Audi Comtoyou Racing n°21 ayant mené le début de la course grâce à Gilles Magnus. Ce dernier et Finlay Hutchison ont pris la deuxième place de la catégorie, l’Audi #26 du Saintéloc Junior Team complétant le podium de la Gold Cup.

La victoire en Silver Cup est revenue à la Lamborghini VSR #119 de Baptiste Moulin et Marcus Paverud. La machine italienne a terminé deuxième sur la route mais a remporté la victoire après que la Mercedes-AMG HRT n°77 ait reçu une pénalité de 10 secondes pour un contact. Après avoir mené la majorité de la course, l’équipe allemande n’a perdu la victoire que pour une seconde, tandis que la Mercedes-AMG n°90 de Madpanda Motorsport complétait le trio de tête.

Course 2 ici

Podium Pro
Podium Gold
Podium Silver

L’épreuve a donné le coup d’envoi d’une période chargée de la saison pour le paddock du Fanatec GT Europe. En effet, le CrowdStrike 24 Hours of Spa Prologue aura lieu dans moins de 10 jours (23-24 mai) avant que l’Endurance Cup ne reprenne avec la populaire course de six heures au Circuit Paul Ricard (2-4 juin). Comme toujours, le meeting de Brands Hatch a donné lieu à de nombreuses intrigues, et il y en aura d’autres à mesure que la saison avancera dans les mois d’été.

Les championnats pilotes ici

Communiqué SRO