F1, Williams présente la FW43B

Posted by

La FW43B est une évolution de la FW43 de l’an passé. La nouvelle création de Williams arbore une livrée totalement différente.

Williams Racing FW43B

Le team Williams n’a pas marqué de points en 2020 pour la première fois de son histoire et a terminé dernier du championnat. Même si la la voiture était meilleure qu’en 2019. Les nouveaux propriétaires qui ont succédé à la famille Williams, le Consortium américain Dorilton Capital, ont lancé leur vaste plan de reconstruction en ne sacrifiant pas la touche familiale marque de fabrique de cette écurie mythique. Dorilton veut se donner un peu de temps en misant sur la révolution technique de 2022. C’est le début d’une nouvelle ère pour l’écurie de Grove.

 

En 2022 on devrait ressentir les premiers effets d’une collaboration technique accrue avec Mercedes, Williams empruntera en effet la boîte et le train arrière de l’écurie Allemande. Dans le cadre de la mise en place de nouvelles fondations, Williams a recruté Jost Capito qui a fait autrefois les beaux jours de Volkswagen comme CEO. Il avait fait un passage furtif en F1 chez McLaren. Le voilà de retour avec Simon Roberts comme team Principal à ses côtés. Jenson Button qui avait débuté sa carrière chez Williams en 2000 aura un rôle de consultant.

 

Williams devrait logiquement se battre encore cette année dans le troisième peloton avec les mêmes protagonistes Alfa et Haas. Ne doutons pas que George Russell ne manquera pas de saisir la moindre opportunité de grappiller quelque points. Williams aura également la possibilité de développer un peu plus la voiture 2022 en soufflerie et via la mécanique des fluides numériques (le CFD) au vu des nouvelles règles introduites en F1.

 

La paire de pilotes est la même que la saison passée, Russell et Latifi. Russell qui disputera sans doute sa dernière campagne avec Williams avant d’émigrer vers Mercedes où sa pige de l’an dernier a marqué les esprits. Jack Aitken reste pilote de réserve, avec Jamie Chadwick dans le rôle de pilote de développement et Roy Nissany comme pilote d’essais.

George Russell (GBR)

La présentation de la Williams FW43B devait se faire en 3D en réalité augmentée via une application mobile dédiée. Problème, l’application en question a été piratée par des hackers à quelques heures du lancement. Williams s’est alors rabattue sur la méthode du bon vieux communiqué avec des photos.

Nicholas Latifi (CDN)

La monoplace 2021 arbore de nouvelles couleurs surtout à l’arrière, et un look un peu plus moderne qui rappelle néanmoins un peu les années glorieuses.