Etats-Unis, Hamilton en pole devant Vettel (F1)

Posted by

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes), leader du Championnat du monde, a décroché la pole position du Grand Prix des Etats-Unis, la 72e de sa carrière, la onzième en 2017.

Une nouvelle fois Hamilton est en pole. pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

Hamilton qui peut être sacré champion du monde dimanche, a devancé son grand rival et dauphin au classement général, l’Allemand Sebastian Vettel (Ferrari), 2e, et son coéquipier finlandais Valtteri Bottas, 3e.
Sebastian Vettel (Ferrari) a redressé la barre en finissant sur les talons du britannique à 239 millièmes. « Je suis très satisfait, mais on manquait un peu de rythme à la fin du premier secteur », a déclaré l’allemand. Valtteri Bottas (Mercedes, 3e) et Kimi Räikkönen (Ferrari, 4e) n’ont pas lutté pour la première ligne.

Vettel sur le première ligne. FOTO STUDIO COLOMBO PER FERRARI MEDIA

Le duel inédit opposant Nico Hülkenberg (Renault) et son nouvel équipier Carlos Sainz Jr a tourné à l’avantage de ce dernier (8e). L’Allemand n’a pas souhaité participer à la Q2 après avoir subi une pénalité de 20 places sur la grille pour un changement de moteur, et a préféré économiser sa monture.
Quant aux Français, Esteban Ocon (Force India), auteur du 7e temps, a battu son équipier Sergio Pérez et s’élancera un rang plus haut sur la grille ; Max Verstappen (Red Bull, 6e) est lui aussi pénalisé pour un changement de pièces mécaniques. Romain Grosjean (Haas, 14e) s’est fait une belle frayeur lorsque Lance Stroll (Williams) l’a dangereusement obstrué à la fin de son tour lancé. La collision a été évitée de peu, et les commissaires se penchent sur l’attitude du Canadien.

FOTO STUDIO COLOMBO PER FERRARI MEDIA

S’il marque 16 points de plus que Vettel, le Britannique enlèvera son 4e titre de champion du monde après ceux enlevés en 2008, 2014, 2015.
Ces qualifications ont encore été marquées par une multitudes de pénalités qui frisent le ridicule !

Les qualifs ici

Grille de départ ici