DTM, Müller et Rast s’imposent à Spa

Posted by

C1

 Enfin, première course DTM de la saison à Spa

Müller s’impose, Duval sur le podium

Nico Müller remporte la première course de la saison en DTM, à Spa-Francorchamp.  Il devance Jamie Green et Loïc Duval, auteurs d’une superbe remontée.

Nico Müller (SUI), Audi Sport Team Abt Sportsline, sans concurrence dans la C1

Nico Müller a dominé la première manche de la saison du DTM, samedi à Spa. Parti deuxième, le vice-champion 2019, a pris la tête en début d’épreuve, puis ne l’a plus quittée.  Le pilote Suisse a terminé avec plus de vingt secondes d’avance, avec son Audi du ABT Sport Team. Il remporte sa cinquième victoire en DTM.

Jamie Green (GBR), Audi Sport Team Rosberg, 2ème

Déjà vendredi, les pilotes prédisaient que la gestion des pneus serait un problème, surtout en raison de la forte chaleur. Leur crainte s’est vérifiée. Longtemps en position de terminer sur le podium, René Rast et Robin Frijns n’ont pas réussi à les gérer et ont dégringolé en fin de course. Le champion en titre a dû rentrer aux stands une deuxième fois près de l’arrivée. « Je ne sais pas ce qu’il se passe » a-t-il dit à la radio. Il termine cinquième. Frijns, ne s’est pas arrête une seconde fois et termine seulement, à la neuvième place.

 Loic Duval (FRA), Audi Sport Team Phoenix, 3ème

Si Rast et Frijns ont perdu, par contre Jamie Green a été récompensé. L’Anglais, parti de la onzième place, handicapé par une crevaison en qualification lors de son dernier tout lancé. Il a réalisé un second relais exceptionnel pendant la course, pour s’offrir le français Loïc Duval en toute fin d’épreuve. Le Français monte sur le podium après un mauvais départ. « Je suis resté cloué sur la ligne et je me suis retrouvé huitième » a-t-il déclaré. « Puis j’ai trouvé mon rythme et j’ai dépassé rapidement les BMW ».

Les Audi dominatrices, ont réalisé un top 5, qui aurait pu être six sans le rétrogradage de Frijns. BMW a été dominé depuis le début du week-end. Marco Wittmann n’a rien pu faire et encore moins Sheldon Van der Linde. Meilleur pilote BMW en qualification, le Sud-Africain a été victime d’un incident mécanique dans les premières boucles et a terminé bon dernier.

Le départ C1

C’est toujours mieux que Ferdinand Habsbourg. L’infortuné autrichien a détruit sa voiture lors des essais matinaux et n’a pu prendre part à la course.

Nico Müller (SUI), Audi Sport Team Abt Sportsline

classement de la course 1 ici

HighLights Race 1 – YouTube DTM

C2

Du grand René Rast vainqueur de la C2

René Rast ajoute une dix-huitième victoire à son palmarès en DTM dimanche à l’occasion de la deuxième course à Spa. Le champion en titre a résisté jusqu’au bout à Nico Müller, le vainqueur de la veille, qui en profite pour prendre la tête du championnat

Rene Rast (GER), Audi Sport Team Rosberg s’impose en C2

Le champion en titre René Rast et le vice-champion Nico Müller roues contre roues pendant toute la course ont assuré le spectacle.

Nico Müller (SUI), Audi Sport Team Abt Sportsline, 2ème en C2, prend la tête du championnat

Parti de la pole, René Rast a tenu quatre tours puis s’est fait passer par Nico Müller. Le Suisse pensait faire le coup de la veille, c’est-à-dire, prendre la tête et s’échapper. Mais cette fois, René Rast est resté dans l’aileron du Suisse, ne concédant pas plus d’une seconde et demie de retard, il a repassé l’Audi de Müller à quatre de l’arivée.

Robin Frijns, (NED), Audi Sport Team Abt Sportsline, monte sur le podium

On pensait que Müller allait utiliser le DRS sur la fin. Une boulette ? «Je ne savais pas que c’était le dernier tour, personne ne me l’a indiqué » a pesté Nico Muller en descendant de son Audi.  « Quand je le comprends il est déjà trop tard, je fais une petite erreur et je prends trop d’écart. Je ne suis absolument pas content de cette deuxième place. »

Robert Kubica (POL), Orlen Team ART, découvre le DTM

René Rast l’emporte avec cinq dixièmes d’avance. « Je savais qu’il n’aurait qu’une chance de me passer donc j’essayais de m’appliquer dans les entrées de ligne droite pour rendre la tâche plus difficile. J’ai vraiment aimé cette course » a déclaré l’Allemand.

Le départ C2

Le double champion du DTM remporte sa dix-huitième victoire dans la catégorie, mais elle ne lui suffit pas pour prendre la tête du championnat. Müller, vainqueur samedi et deuxième dimanche, mène avec sept points d’avance. Le duel s’annonce intérréssant dans une saison elle aussi touchée par le virus Chinois.

Podium C2, 33 Rene Rast (GER), Audi Sport Team Rosberg, 04 Robin Frijns, (NED), Audi Sport Team Abt Sportsline

Ne pas oublier Robin Frijns. Le Néerlandais, auteur de la pole samedi, est venu à terminer à moins de cinq secondes du duo de tête. « J’avais une stratégie qui était la meilleure sur le papier mais je me suis arrêté trop tard. »

Derrière, une nouvelle fois Jamie Green nous a gratifié d’une remontée spectaculaire, qui est passé de la neuvième à la quatrième place. Une performance à relativiser néanmoins, puisqu’il a doublé beaucoup de BMW. Comme la veille et malgré une température plus clémente, elles furent en difficultés. La première, aux mains de Sheldon Van der Linde, ne termine que sixième, devant Loïc Duval, septième. Le Français a réalisé une course terne après une mauvaise qualification, Cette fois, lors de cette deuxième course, aucun pilote n’a eu besoin de s’arrêter deux fois et tous ont maintenu de bons chronos jusqu’à la fin.

HighLights C2 – YouTube – DTM

classement de la course 2

Championnat ici

La prochaine épreuve se déroulera sur le circuit du Lausitzring du 14 au 16 août, en Allemagne.

Pht – vidéo : DTM