DTM, Maximilian Götz, de retour en DTM, s’impose au Lausitzring en Course 2 (video)

Posted by
  • Un quatrième vainqueur pour une quatrième course
  • Une paire de victoires pour Mercedes-AMG-Siege au DEKRA Lausitzring
  • Kelvin van der Linde défend sa position de leader face à Liam Lawson.
  • Le virage 1 incliné offre plus de plaisir tour après tour.
  • Troisième week-end de course DTM à Zolder (BEL) du 6 au 8 août
#4, Maximilian Götz(DEU) Mercedes-AMG Team HRT, P1. Pht. Hoch Zwei

Pour la première fois devant des spectateurs, Maximilian Götz a remporté sa première victoire en DTM au DEKRA Lausitzring dimanche dans la course 2. Pour le jeune pilote Mercedes-AMG Team HRT d’Hubert Haupt, il s’agissait également du premier triomphe dans cette série de longue date. Götz (GER), qui a déjà couru en DTM en 2015 et 2016, est arrivé en tête d’une course palpitante, suivi à la maison par le pilote junior Red Bull Liam Lawson (NZL) avec Ferrari et le Sud-Africain Kelvin van der Linde avec Audi (ABT Sportsline). Ainsi, trois marques étaient représentées sur le podium.

#30, Liam Lawson(NZL) Red Bull AF Corse, Ferrari, P2 . Pht. Hoch Zwei

Avant le troisième week-end de course du DTM à Zolder en Belgique, du 6 au 8 août, Kelvin van der Linde reste en tête du classement des pilotes DTM avec 69 points devant Liam Lawson (65). Suivent Philip Ellis (SUI, Mercedes-AMG, Team WINWARD) avec 48 points et Maximilian Götz avec 46 points.

#4, Maximilian Götz, P1. Pht. Gruppe C Photography

 » Pour moi, un rêve d’enfant s’est réalisé aujourd’hui. Cette victoire en DTM signifie beaucoup pour moi », a déclaré Maximilian Götz.  » Je tiens à remercier Hubert Haupt de m’avoir donné cette seconde chance en DTM. Hubert Haupt vit et respire le DTM, je suis donc encore plus fier d’avoir obtenu cette première victoire pour son équipe. »

#3, Kelvin van der Linde(ZAF) Team ABT Sportsline, Audi, P3. Pht. Malte Christians

Le résultat en faveur de Götz est du a des problèmes de Kelvin van der Linde, ancien leader de la course, et d’une erreur de Liam Lawson, deuxième. Lorsque Lawson est entré dans les stands pour son changement de pneus obligatoire après huit tours, il a calé le moteur en partant et a perdu du temps de manière décisive. « Je ne peux que m’excuser auprès de l’équipe pour cette erreur », a déclaré le Néo-Zélandais. Au 27e tour, c’est le drame pour Kelvin van der Linde. Son Audi ABT a soudainement ralenti. « La voiture s’est éteinte, j’ai dû faire un reset complet. Heureusement, je n’ai perdu que deux places », a déclaré van der Linde.

Start of Race 2. Pht. Gruppe C Photography

Dans l’ensemble, ce fut une course divertissante avec de nombreuses luttes de position. À 250 km/h, le peloton a franchi le virage 1 en trombe. Philip Ellis, le vainqueur de la course samedi, a d’abord défendu la tête de la course depuis la première place sur la grille, mais Lawson dans la Ferrari a réussi à dépasser la Mercedes-AMG d’Ellis avec une manœuvre remarquable alors qu’il était encore dans le premier tour. Kelvin van der Linde s’est également rapproché d’Ellis et l’a dépassé au troisième tour. A plusieurs reprises, les voitures s’affrontent côte à côte, à deux ou parfois même trois de front.

Enfin, le public de retour. Pht. Hoch Zwei

Mike Rockenfeller avec l’Audi ABT et le vice-champion de l’année dernière Nico Müller (SUI) avec l’Audi Rosberg ont mené le peloton pendant un long moment, mais ils ont finalement rejoint la voie des stands pour chausser des pneus neufs. A partir de ce moment, Götz était aussi le vrai leader devant Lawson et Kelvin van der Linde. Derrière le trio, il y avait un train de sept voitures avec Ellis suivi par un Sheldon van der Linde (RSA, ROWE-Racing) en pleine charge devant le pilote BMW Marco Wittmann (GER, Walkenhorst Motorsport), Daniel Juncadella (ESP, Mercedes-AMG, Team GruppeM) et Mike Rockenfeller. Lucas Auer (AUT, Mercedes-AMG, Team WINWARD) et Nico Müller complètent le top 10.

Philip Ellis(CHE) Mercedes-AMG Team Winward, P4. Pht. Malte Christians

Il y a eu beaucoup de variété à Lausitz tout au long du week-end, tant sur le podium que dans le peloton. Sur les deux jours, cinq pilotes différents sont montés sur le podium des vainqueurs. Samedi, Philip Ellis était devenu le troisième pilote suisse à avoir remporté une course DTM en contenant Lawson et l’ancien champion Mike Rockenfeller (GER, Audi, ABT Sportsline) à distance. Le vainqueur de la course de Monza, Lawson, le plus jeune pilote du plateau, 19 ans, a été le seul pilote à monter sur le podium les deux jours, portant son total à trois podiums en quatre courses.

#31, Sheldon van der Linde(ZAF) ROWE Racing, BMW, P5. Pht. Malte Christians

Sur ce circuit, le plus récent construit en Allemagne, l’attention s’est portée sur le premier virage, long de 300 mètres et incliné. La première de ce virage incliné a été un succès absolu parmi les pilotes et les fans. « Je n’étais pas tout à fait sûr de la façon dont cela allait se passer avec le virage 1 », a déclaré Götz, « mais tout s’est déroulé parfaitement et c’était plus amusant tour après tour. C’est exigeant. Je suis sûr que les fans l’ont également apprécié. »

Podium Race 2. Pht. Hoch Zwei

Classement course 2 ici

 

 

Standing drivers and Teams here

English Information

  • Fourth winner in the fourth race: this time, DTM returnee Maximilian Götz comes out on top
  • A pair of wins for Mercedes-AMG-Siege at DEKRA Lausitzring
  • Kelvin van der Linde defends points’ lead from Liam Lawson
  • Banked Turn 1 provided more fun lap after lap
  • Third DTM race weekend at Zolder (BEL) from 6-8 August

The fourth winner from as many races: also on the second race Sunday, the 2021 DTM is presenting itself with plenty of excitement and variety. For the first time in front of spectators again, Maximilian Götz scored his maiden DTM race win at DEKRA Lausitzring on Sunday. For the young Mercedes-AMG Team HRT owned by Hubert Haupt, it also was the maiden triumph in the long-standing series. Götz (GER), who already raced in DTM in 2015 and 2016, came out on top in a thrilling race, followed home by Red Bull junior driver Liam Lawson (NZL) with Ferrari and South African Kelvin van der Linde with Audi (ABT Sportsline). As a result, three brands were represented on the podium.

Prior to the third race weekend of the DTM at Zolder in Belgium, 6-8 August, Kelvin van der Linde remains in the lead of the DTM drivers’ standings at 69 points from Liam Lawson (65). Next up are Philip Ellis (SUI, Mercedes-AMG, Team WINWARD) at 48 and Maximilian Götz at 46 points.

“For me, a childhood dream came true today. This DTM race win means a lot to me,” Maximilian Götz said. “I would like to thank Hubert Haupt for having been given this second chance in DTM. Hubert Haupt is living and breathing DTM, so I am even more proud to have secured this maiden win for his team.”

The decision in Götz’s favour was the result of problems for erstwhile race leader Kelvin van der Linde and a mistake by second-placed Liam Lawson. When Lawson came into the pits for his mandatory tyre change after eight laps, he stalled the engine as he drove off and decisively lost time. “I can only apologise to the team for this mistake,” the New Zealander said. On lap 27, there was drama for Kelvin van der Linde. His ABT Audi suddenly slowed down. “The car switched off, I had to do a complete reset. Thankfully, I only lost two places,” van der Linde reported.

Altogether, it was an entertaining race with many position fights. At 250 km/h, the field breathtakingly roared through Turn 1. Philip Ellis, the race winner on Saturday, initially defended the lead from first place on the grid, but Lawson in the Ferrari worked his way past Ellis’s Mercedes-AMG with a remarkable manoeuvre while still on the opening lap. Kelvin van der Linde also got closer and closer to Ellis and overtook him on lap three. Several times, DTM race cars were racing side by side, two or sometimes even three abreast. Mike Rockenfeller with the ABT Audi and last year’s runner-up Nico Müller (SUI) with the Rosberg Audi led the field for a long time, but eventually turned into the pit lane to have fresh tyres put on. From then on, Götz was also the real leader from Lawson and Kelvin van der Linde. Behind the trio, there was a train of seven race cars with Ellis followed by a charging Sheldon van der Linde (RSA, ROWE-Racing) ahead of fellow BMW driver Marco Wittmann (GER, Walkenhorst Motorsport), Daniel Juncadella (ESP, Mercedes-AMG, Team GruppeM) and Mike Rockenfeller. Lucas Auer (AUT, Mercedes-AMG, Team WINWARD) and Nico Müller rounded out the top ten.

There was plenty of variety at Lausitz throughout the weekend, both on the podium and all the way through the field. Across both days, five different drivers stood on the winners’ podium. On Saturday, Philip Ellis had become the third Swiss driver to have won a DTM race as he kept Lawson and former champion Mike Rockenfeller (GER, Audi, ABT Sportsline) at bay. Monza race winner Lawson, the youngest driver in the field at 19, was the only driver to end up on the podium on both days, bringing his total to three podium finishes from four races.

At Germany’s most recently-built race track, the focus was on the first corner, 300 metres long and banked. The premiere of the banked corner was an absolute hit among drivers and fans alike. “I wasn’t quite certain how it would work out with Turn 1,” said Götz, “but it all went absolutely fine and was more fun lap after lap. It is demanding. I am sure that the fans liked it, too.”