DTM, course 1, Wittmann remporte sa deuxième victoire de la saison à Assen, Lawson prend la tête du Championnat (video)

Posted by
  • Wittmann, double champion DTM, s’impose malgré les pénalités de temps de Bortolotti et Lawson.
  • Un seul point pour Kelvin van der Linde – Liam Lawson est le nouveau leader du classement.
  • Extrêmement bien équilibré : cinq marques dans les cinq premières places
  • Prochaine épreuve : Dimanche, 13h30- en direct dans plus de 60 pays et sur SAT.1
#11, Marco Wittmann, BMW, P1

Marco Wittmann remporte sa deuxième victoire de la saison tandis que Liam Lawson remplace Kelvin van der Linde en tête du classement des pilotes après sa troisième place : Le DTM a organisé une course passionnante et pleine d’action devant de nombreux spectateurs à Assen, aux Pays-Bas. Finalement, le double champion Marco Wittmann est arrivé en tête avec sa BMW Walkenhorst Motorsport, malgré une pénalité de cinq secondes pour un contact avec Lawson. Le pilote invité Mirko Bortolotti (ITA) a démontré son pilotage agressif avec des luttes de position contre Lawson et a terminé deuxième devant le Néo-Zélandais.

#63, Mirko Bortolotti (I), Lamborghini Huracan GT3 EVO, T3 Motorsport, P2. Pht. Hoch Zwei

Maximilian Götz avec la Mercedes-AMG et Christian Klien (AUT) avec la McLaren en quatrième et cinquième position, cinq marques différentes étaient représentées dans les cinq premières places pour la première fois dans le DTM 2021. De plus, Sophia Flörsch avec l’Audi ABT a marqué ses premiers points au championnat en prenant la neuvième place, tout comme la Britannique Esmee Hawkey avec la Lamborghini T3, qui a terminé onzième et a marqué deux points car Bortolotti et Klien, étant des pilotes invités, n’étaient pas éligibles pour les points.

#30, Liam Lawson (NZL), Ferrari 488 GT3, Red Bull Alpha Tauri AF Corse, P3. Pht. Hoch Zwei

Venu à Assen en tant que leader du classement des pilotes, Kelvin van der Linde a mené le peloton jusqu’à l’avant-dernier tour, mais il a dû rentrer aux stands pour son changement de pneus obligatoire et a rétrogradé à la douzième place. En conséquence, le Sud-Africain a perdu l’avance qu’il détenait depuis longtemps sur Lawson, qui compte 156 points, et se trouve maintenant en deuxième position avec Wittmann, à égalité avec 148 points.

« Au départ, ça a été un peu mouvementé, Maximilian Götz a percuté l’arrière de ma voiture. Ma course aurait même pu s’arrêter là », rapporte Marco Wittmann. « Il y a eu des situations passionnantes, notamment lors des deux redémarrages. Je savais que j’avais encouru une pénalité, il était donc crucial de dépasser Mike Rockenfeller aussi vite que possible. C’était une manœuvre un peu risquée, mais j’y suis parvenu. Gagner à nouveau ici à Assen est formidable. Je suis vraiment fier de mon équipe Walkenhorst Motorsport ».

#4, Maximilian Götz (D), Mercedes-AMG GT3, Mercedes-AMG Team HRT, P4. Pht. Hoch Zwei

Le pilote invité Mirko Bortolotti, qui avait déjà convaincu avec sa troisième place en qualification, a fait de nouvelles et bonnes expériences : « C’était une course turbulente, j’ai vécu de nombreux moments excitants. De plus, il y avait des situations nouvelles pour moi aujourd’hui, comme le départ en formation DTM. J’ai vraiment apprécié la course ». Liam Lawson a visiblement aussi passé un bon moment : « C’était une course très dure, mais c’était très amusant. À la fin, je n’ai pas pris tous les risques, sachant que Mirko Bortolotti n’avait pas le droit de marquer des points, mais dans les dernières étapes, il était aussi plus rapide. Être en tête du championnat est très agréable. Maintenant, j’ai hâte d’être à la prochaine course, dimanche. »

Start of Race 1

La première action s’est déjà produite avant le départ, avec de temps en temps des incidents pare-chocs contre pare-chocs dans la bataille pour les meilleures positions. Si Lawson, qui avait décroché sa deuxième pole position, s’est d’abord détaché, la course était déjà terminée après quelques mètres pour Daniel Juncadella, Arjun Maini et Vincent Abril. La voiture de sécurité a mené le peloton pendant cinq tours jusqu’à ce que tous les débris aient été enlevés de la ligne droite principale. Le deuxième départ se passe mieux. Une fois de plus, Lawson s’échappe, mais le pilote invité Bortolotti se rapproche de la Ferrari avec sa Lamborghini et la dépasse rapidement. Les spectateurs présents dans les tribunes bien remplies ont même pu assister à la procédure de départ époustouflante avec le peloton en double file serrée pour la troisième fois, alors que des débris devaient être retirés de la piste, nécessitant une nouvelle intervention de la voiture de sécurité. Dans le processus, Kelvin van der Linde et Mike Rockenfeller n’ont pas eu de chance. Leur stratégie était d’entrer pour leurs arrêts aux stands à un stade tardif, mais ils ont perdu à cause de la voiture de sécurité.

#31, Sheldon van der Linde (RSA), BMW M6 GT3, ROWE Racing, P6. Pht. Hoch Zwei

Sur le circuit de 4,555 kilomètres de long, avec ses virages rapides et moyens, les batailles pour chaque mètre étaient féroces et parfois acharnées. Ainsi, Wittmann, qui était parti de la deuxième place sur la grille, a été pénalisé de cinq secondes en raison d’un contact entre lui et Lawson. Wittmann a toutefois réagi à la pénalité en effectuant une manœuvre de dépassement fougueuse contre Rockenfeller et a ensuite réalisé d’excellents temps tour après tour pour finalement s’assurer la victoire.

#99, Sophia Flörsch (D), Audi R8 GT3 LMS, Team ABT, P9. Pht. Hoch Zwei

Parallèlement à l’excellente performance des pilotes et aux luttes de position, l’ambiance dans les tribunes était également exceptionnelle, ce qui était évident. Lorsque le duo ABT Rockenfeller et van der Linde a fait un tour dans la voie des stands à la fin de la course, la voie était libre pour Wittmann, qui avait creusé un écart suffisant entre lui et Bortolotti pour remporter sa deuxième victoire à Assen après 2019. Par conséquent, Sophia Flörsch a fini par être la pilote ABT Audi la mieux placée pour la première fois cette saison, en restant en dehors de tous les problèmes de la course et en gardant son sang-froid pour marquer six points.

#63, Mirko Bortolotti, P2, #11, Marco Wittmann (D), BMW M6 GT3, Walkenhorst Motorsport, P1, #30, Liam Lawson, P3. Pht. Hoch Zwei

La bataille pour les points en DTM continuera dimanche. La douzième course de la saison débutera comme d’habitude à 13h30 (en direct sur SAT.1 à partir de 13h). La situation dans la lutte pour le titre se resserre avec seulement la double confrontation avec Hockenheim (1-3 Octobre) et Norisring (8-10 Octobre) restant après ce week-end.

Course 1 ici

#11, Marco Wittmann (D), BMW M6 GT3, Walkenhorst Motorsport, P1. Pht. Hoch Zwei

Communiqué DTM

Crédits photos DTM

Vidéo DTM YouTube

English Information

DTM stunner in Assen : Wittmann takes second season win – Lawson the new points’ leader

  • Two-time DTM champion Wittmann wins in spite of time penalty from Bortolotti and Lawson
  • Only one point for Kelvin van der Linde – Liam Lawson the new points’ leader
  • Extremely well balanced: five brands in the first five places
  • Next round: Sunday, 1:30pm– live in over 60 countries and on SAT.1

Marco Wittmann scores his second win of the season while Liam Lawson replaces Kelvin van der Linde in the lead of the drivers’ standings following his third-place finish: DTM staged an action-packed and exciting race in front of numerous spectators at Assen in The Netherlands. Eventually, two-time champion Marco Wittmann came out on top with his Walkenhorst Motorsport BMW in spite of having incurred a five-second time penalty for contact with Lawson. Guest driver Mirko Bortolotti (ITA) showed a spirited drive with entertaining position fights against Lawson and finished second ahead of the New Zealander. With Maximilian Götz with the Mercedes-AMG and Christian Klien (AUT) with McLaren in fourth and fifth place, five different brands were represented in the first five places for the first time in the 2021 DTM. Moreover, Sophia Flörsch with the ABT Audi scored her first DTM championship points in ninth place, just like Brit Esmee Hawkey with the T3 Lamborghini, who finished eleventh and scored two point as Bortolotti and Klien, being guest drivers, weren’t eligible for points.

Having come to Assen as the leader in the drivers’ standings, Kelvin van der Linde was leading the field until the penultimate lap, but then had to come into the pits for his late mandatory tyre change and dropped back to twelfth. As a result, the South African lost the points’ lead he been holding for a long time to Lawson, who has 156 points, and is now in joint second place together with Wittmann, tied at 148 points.

“At the start, it was a bit hairy, Maximilian Götz ran into the rear of my car. My race could even have ended right there,” Marco Wittmann reported. “There were some exciting situations, especially during the two restarts. I knew that I had incurred a penalty, so it was crucial to get past Mike Rockenfeller as quickly as possible. That was a bit of a risky manoeuvre, but I pulled it off. Winning here at Assen again is great. I am really proud of my team Walkenhorst Motorsport.”

Guest driver Mirko Bortolotti, who had already convinced with third place in qualifying, made some new and good experiences: “It was a turbulent race, I have had many exciting moments. Moreover, there were some new situations for me today like the DTM formation start. I have really enjoyed the race.” Liam Lawson visibly had a good time, too: “It was very hard racing, but it was great fun. At the end, I didn’t take the full risk, knowing that Mirko Bortolotti wasn’t eligible to score points, but in the closing stages, he was faster, too. Leading the championship now is very nice. Now, I am looking forward to the next race on Sunday.”

The first action already happened prior to the start, with the occasional bumper-to-bumper incident in the battle for the best positions. While Lawson, who had claimed his second pole position, initially pulled away, the race was already over after a few metres for Daniel Juncadella, Arjun Maini and Vincent Abril. The safety car led the field for five laps until all the debris were removed from the main straight. The second start went better. Again, Lawson pulled away, but guest driver Bortolotti closed up to the Ferrari with his Lamborghini and soon went past. The spectators in the nicely filled grandstands even got to see the breath-taking starting procedure with the field in close double-file formation for a third time as debris had to be removed from the track again, requiring another safety car intervention. In the process, Kelvin van der Linde and Mike Rockenfeller had bad luck. Their strategy had been to come in for their pit stops at a late stage, but they lost their margin because of the safety car.

The world-class DTM drivers showed driving antics that were spirited, but fair throughout. At the 4.555 kilometres long track with its fast and medium-speed corners, there were fierce and sometimes relentless battles for every metre. As a result, Wittmann, who had started from second on the grid, the five-second time penalty as there was contact between him and Lawson. The Franconian, however, reacted to the penalty with his spirited overtaking manoeuvre against Rockenfeller and then went on to post excellent times lap after lap and eventually secured victory. In line with the excellent performance of the drivers and the entertaining position fights, the atmosphere in the grandstands was outstanding, too, which was clear to be heard. When the ABT duo Rockenfeller and van der Linde turned into the pit lane at a late stage, the road was clear for Wittmann, who had built up a sufficient gap between himself and Bortolotti to bring his second victory at Assen after 2019 home. As a result, Sophia Flörsch ended up as the best-placed ABT Audi driver for the first time this season, staying out of all the troubles in the race and keeping her cool to score six points.

The battle for points in DTM already continues on Sunday. The twelfth race of the season gets underway as usual at 1.30pm (live on SAT.1 from 1pm). The situation in the battle for the title is getting dramatically close with just the double-header with Hockenheim (1-3 October) and Norisring (8-10 October) remaining after this weekend.