5 mars 2024

Africa Eco Race, c’est parti

Etape 1, Nador/Boudnib : une première journée dense sur l’Africa Eco Race

Il était 6h30 ce mardi 2 janvier 2024 quand le premier véhicule de la caravane de l’AFRICA ECO RACE a posé ses roues sur le quai du port de Nador dans le nord du Maroc. Une fois les formalités administratives satisfaites, c’est avec près de 1h30 de retard sur l’horaire prévu que s’est élancé la première moto dans la liaison de 185 km vers la ligne de départ située non loin de Debdou. Au programme une spéciale plutôt roulante avec de fréquents changements de directions et au final, 173 km avalés en 01:54:09 par l’APRILIA Touareg 660 de l’Italien Jacopo CERUTTI.

Une superbe performance pour le retour en Rallye Tout Terrain de la marque italienne qui devance les deux YAMAHA Ténéré 700 d’Alessandro BOTTURI et Pol TARRES, à 00:01:47, mais séparés de seulement 3 secondes. A noter la très belle performance du Franco Marocain Guillaume BORNE qui place son HUSQVARNA 450 en 4ème position devant la HONDA 450 de l’Italien Giovanni GRITTI, qui complète le top 5.

Derrière, le pilote Suisse Alexandre VAUDAN s’illustre également au guidon de sa KTM puisqu’il pointe à seulement 12 minutes devant le Français Attilio FERT également sur une machine de la marque autrichienne. Une moto d’un constructeur peu habitué à figurer aux avants postes dans la discipline termine 8ème. Il s’agit de la HARLEY DAVIDSON 1250 de

l’Espagnol Joan PEDRERO. Pour compléter le top 10 du jour, on retrouve la BETA de l’Italien Andrea GAVA et l’APRILIA de son compatriote Francesco MONTANARI.

#103, Alessandro Botturi, Yamaha

Sur quatre roues, suite à un problème technique, l’équipe de chronométrage, l’équipe ERTF qui s’occupe des suivis GPS et la direction de course ont dû travailler une partie de la nuit pour définir les temps de chacun des participants et sortir le classement final du jour. Au final, les Espagnols Carlos VENTO et Carlos RUIZ MORENO imposent leur CAN AM pour 00:03:11 devant celui des OLIVEIRA, Rui et Bernardo. C’est un autre CAN AM qui complète le podium du jour avec l’équipage Franco-Allemand composé de Heatcliff ZINGRAF et Gregory REVEST. Il faut descendre à la 6ème position pour retrouver la première auto des Belges Koen WAUTERS et Kris VEN DER STEEN sur TOYOTA. Le Tchèque Tomas TOMECEK remporte la catégorie camion en terminant en 11ème position au scratch.

Etape 1 ici

Liste des engagés Moto ici

Liste des engagés Auto/camion ici

Etape 2 : une journée particulière sur l’Africa Eco Race

Dès le lever du jour, avec des températures négatives sur le bivouac de Boudnib, la journée commençait difficilement pour les participants de l’AFRICA ECO RACE 2024. Ce n’est pas la spéciale de 383 km entre Boudnib et Mhamid, particulièrement copieuse qui allait arranger les choses.

Alors que les concurrents en course, en Classic ou les participants au Raid donnaient leur maximum sur la piste, que l’équipe d’organisation était en place pour gérer la course, la terrible nouvelle du décès de René METGE a commencé à se rependre en France et sur la course. Autant dire que l’ambiance était lourde sur le bivouac de Mhamid en fin de journée et que les performances sur cette 2ème étape sont passées presque au second plan.

René Metge

Quoi qu’il en soit, la course va continuer demain comme l’aurait voulu René, un des piliers créateurs de l’AFRICA ECO RACE.

Dans la catégorie Moto, les trois premiers pilotes du classement n’ont pas amusé le terrain puisqu’ils ont bouclé les 383 km du secteur sélectif en un peu plus de 4 heures, soit 92 km/h de moyenne et près d’une heure d’avance sur le timing prévisionnel.

#111, Jacopo Cerutti, Aprilia

Parti premier ce matin, Jacopo CERUTTI a ouvert la piste toute la journée avec son APRILIA. Sans jamais être rattrapé, l’italien a même creusé l’écart sur les deux YAMAHA de Pol TARRES et Alessandro BOTTURI et il compte désormais 00:08:53 d’avance au général sur l’Espagnol et 00:10:17 sur son compatriote.

#113, Pol Tarres, Yamaha

Il était donc plutôt satisfait à l’arrivée :

« J’ai vraiment roulé au maximum aujourd’hui. Je me sens bien sur la moto et j’ai un bon feeling avec le road-book qui est vraiment bien fait. La route est très longue jusqu’à Dakar mais pour l’instant, je prends énormément de plaisir, surtout dans le petit cordon d’aujourd’hui que j’aurais préféré plus long tant je m’amusais. »

Derrière, Guillaume BORNE a confirmé son bon début de rallye en plaçant son HUSQVARNA en 4ème position. Le Franco Marocain devance la KTM du Suisse Alexandre VAUDAN, tous deux en 450.

#122, Francesco Montanari, Aprilia

Sur quatre roues, pour l’instant, les SSV font la loi et notamment les deux T3 Hybrides APACHE qui raflent les deux premières places aujourd’hui. La victoire revient à Pierre-Louis LOUBET et François BORSOTTO qui devancent de 00:05:24 Gautier PAULIN et Remi BOULANGER, alors que le CAN AM de Heatcliff ZINGRAFF et Gregory REVEST complète le podium de la spéciale à 00:08:26.

Au général, pour sa première participation à un Rallye Tout Terrain, Gautier PAULIN occupe le leadership devant Heatcliff ZINGRAFF. L’ex Champion de Motocross et Capitaine de l’équipe de France victorieuse il y a quelques mois du Grand Prix des Nations, reste néanmoins très humble en évoquant sa performance.

#252, Rui Oliviera, BPR

« Le proto APACHE est incroyable et très fun à piloter. Le mode deux ou quatre roues motrices qui permet soit d’emmagasiner de la puissance, soit de disposer d’efficacité, est compliqué à gérer. C’est vraiment du sport d’être dans le baquet. J’ai effectué mes premiers tours de roues aujourd’hui dans les dunes de Merzouga. Je n’ai clairement pas été bon mais c’est normal, il faut que j’apprenne. C’était aussi compliqué dans la poussière parce que j’ai dû temporiser. Mais je suis tout de même satisfait de ces deux premiers jours. »

#210, Pascal Feryn, Toyota

En terminant 9ème aujourd’hui avec leur TOYOTA, les Belges Pascal FERYN et Kurt KEYSERS prennent la tête de la catégorie Auto et la 6ème place du général, un peu plus de 15 minutes, devant leurs co-équipiers et compatriote Koen WAUTERS et Kris VEN DER STEEN.

Chez les camions, le Tchèque Tomas TOMECEK, seul au volant de son TATRA, bien que 2ème aujourd’hui, conserve la tête du classement provisoire devant le SCANIA des Hollandais Aad VAN VELSEN, Michel VAN VELSEN et Marco SIEMONS.

Dans la catégorie Classic, course de régularité réservée aux véhicules tout-terrain construits avant 2000, après la journée d’hier consacrée à la liaison, les cinq premiers secteurs ont été effectués sur cette 2ème étape vers Mhamid. Eric et Tom CLAEYS ont été les plus réguliers sur leur TOYOTA Land Cruiser 73. Les Belges devancent leurs compatriotes René DECLERCQ et John DEMEESTER, grands spécialistes de la discipline sur leur BOMBARDIER Iltis. Le Hollandais Peter BRABECK associé au Français Jean-Michel GAYTE complète le podium provisoire sur un MITSUBISHI Pajero.

Etape 2 ici

Demain, la caravane de l’AFRICA ECO RACE prendra la direction du Sud vers Oued Draa avec 522 km à parcourir dont 463 de spéciale. Une journée intense avec, au programme du jour, l’Erg Chegaga parfois difficile à franchir. Une étape que Manfred KROISS, le Directeur Sportif de l’épreuve, a décidé de dédier à René METGE qui était son mentor et son ami.

Communiqué AER

Crédits photos AER