Michelin a célébré sa 20ème victoire consécutive aux 24 Heures du Mans (Endurance)

Posted by

C’était Porsche qui avait offert à Michelin sa première victoire de la série au Mans, quand le trio Laurent Aïello, Stéphane Ortelli et Allan McNish avaient remporté les 24 Heures du Mans 1998 au volant de leur Porsche 911 GT1-98, équipée de pneus du manufacturier français.
C’est encore Porsche qui a permis aujourd’hui à Michelin d’inscrire à son palmarès son 20èmesuccès consécutif dans la Sarthe. Cette fois-ci, c’est au tour de Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley, à bord de la Porsche 919 Hybrid n°2, de soulever le plus prestigieux trophée de l’Endurance mondiale. Ils se sont imposés au bout d’une course riche en rebondissements, menée dès la nuit de samedi par la Porsche 919 Hybrid n°1 (Jani/Lotterer/Tandy), après les abandons successifs des Toyota TS050 – Hybride n°7 (Conway/Kobayashi/Sarrazin) et n°9 (Lapierre/Kunimoto/Lopez) et après un long arrêt aux stands de la Toyota n°8 (Buemi/Davidson/Nakajima), victime d’une avarie.
Pendant ce temps, la Porsche n°2 comblait tour après tour le retard accumulé aux stands lors d’un incident technique en début de course. Le trio de pilotes parvenait néanmoins à s’installer tardivement au commandement de la course, alors qu’il ne restait plus qu’une heure avant le drapeau à damiers, et que des voitures de la catégorie LM P2 avaient occupé la tête du peloton au cours des heures précédentes.

2017 – Porsche Team – Timo Bernhard, Brendon Hartley, Earl Bamber (367 Laps)

Au cours des 20 dernières éditions des 24 Heures du Mans, Audi, Bentley, BMW, Peugeot et Porsche ont remporté la « classique mancelle » avec des pneus Michelin. Mais le manufacturier clermontois a également triomphé dans la Sarthe avec McLaren, Mercedes, Alpine-Renault and Chenard & Walcker au cours des décennies précédentes.
« Ces 20 victoires consécutives démontrent que Michelin a su répondre aux profondes évolutions des règlements et des voitures au fil du temps. Une capacité d’anticipation et de réaction qui nous a permis de développer de nouvelles technologies, utilisées aujourd’hui dans la production de série », déclare Pascal Couasnon, directeur de Michelin Motorsport.
« Grâce à son expertise, Michelin dispose aujourd’hui de partenariats techniques avec les principaux et plus prestigieux constructeurs automobiles au monde. Il s’agit là d’une autre façon pour innover et transférer rapidement les technologies de la piste à la route ».
« Aujourd’hui, je tiens à féliciter chaleureusement Porsche pour sa 19ème victoire au Mans. Michelin est historiquement aux côtés de la firme allemande aussi bien en sport mécanique que pour ses voitures de série ».
Roue et pneus démontables, pneus slicks, pneus radiaux, pneus adaptés aux premiers prototypes à moteur diesel, pneus pour les LM P1 hybrides de dernière génération… la liste des innovations de Michelin aux 24 Heures du Mans est longue et destinée à s’étoffer dans le futur.
Le manufacturier travaille d’ores et déjà sur sa prochaine génération de pneus encore plus efficaces sur le plan énergétique, connectés à la voiture et fabriqués en intégrant les dernières biotechnologies.

1923 – First Le Mans Race – France Chenard et Walcker – André Lagache, René Léonard (128 Laps)

 

1998 champion – Porsche AG – Laurent Aïello, Allan McNish, Stéphane Ortelli (351 Laps)

 

1999 – BMW – Joachim Winkelhock Pierluigi Martini Yannick Dalmas (365 Laps)

 

2000 – Audi Sport Team Joest – Frank Biela, Tom Kristensen, Emanuele Pirro (368 Laps)

 

2001 – Audi Sport Team Joest – Frank Biela, Emanuele Pirro, Tom Kristensen (321 Laps)

 

2002 – Audi Sport Team Joest – Frank Biela, Tom Kristensen, Emanuele Pirro (375 laps)

 

 

 

2003 – Team Bentley – Rinaldo Capello, Tom Kristensen, Guy Smith (377 Laps)

 

2004 – Audi Sport Japan Team Goh – Seiji Ara, Rinaldo Capello, Tom Kristensen (379 Laps)

 

2005 – Audi ADT Champion Racing – Tom Kristensen, JJ Lehto, Marco Werner (370 Laps)

 

2006 – Audi Sport Team Joest – Frank Biela, Marco Werner, Emanuele Pirro (380 Laps)

 

2007 – Audi Sport North America – Marco Werner, Emanuele Pirro, Frank Biela (369 Laps)

 

2008 – Audi Sport North America – Allan McNish, Rinaldo Capello, Tom Kristensen (381 Laps)

 

2009 – Peugeot Sport Total – David Brabham, Marc Gené, Alexander Wurz (382 Laps)

 

2010 – Audi Sport North America – Mike Rockenfeller, Timo Bernhard, Romain Dumas (397 Laps)4
2011 – Audi Sport Team Joest – Marcel Fässler, André Lotterer, Benoît Tréluyer (355 Laps)

 

2012 – Audi Sport Team Joest – André Lotterer, Marcel Fässler, Benoît Tréluyer (378 Laps)

 

2013 – Audi Sport Team Joest – Allan McNish, Tom Kristensen, Loïc Duval (348 Laps)

 

2014 – Audi Sport Team Joest – Andre Lotterer, Marcel Fassler, Benoit Treluyer (379 Laps)

 

2015 – Porsche Team – Earl Bamber, Nick Tandy, Nico Hulkenberg (395 Laps)

 

2016 – Porsche Team – Marc Lieb, Romain Dumas, Neel Jani (384 Laps)

Pht. Michelin Motorsport