McLaren lève le voile sur la MCL33 (F1) (Video)

Posted by

L’écurie McLaren a présenté ce vendredi la McLaren à moteur Renault que piloteront l’Espagnol Fernando Alonso et le Belge Stoffel Vandoorne au cours de cette saison 2018.

Pour la première fois depuis la création de l’écurie, une McLaren, roulera avec un moteur Renault cette saison.

La monoplace de l’écurie anglaise pour la saison 2018 de F1 effectue un autre rappel à sa glorieuse histoire avec le bleu électrique peint sur l’aileron avant et arrière ainsi que sur l’arête du capot moteur. McLaren avait utilisé cette couleur il y a tout juste 50 ans, en 1968 en F1 aux mains du créateur de l’écurie, Bruce McLaren.

Stoffel Vandoorme, Lando Noris (Test Driver) et Fernando Alonso

Lundi prochain, la première des huit journées d’essais hivernaux se déroulera sur le circuit de Barcelone. Fernando Alonso s’installera dans le baquet de la MCL33, avant d’être relayé par Stoffel Vandoorne le lendemain.

Outre l’apparition du halo (système de protection du cockpit), et la disparition de l’aileron de requin et ses appendices aérodynamiques, pour cause de nouvelle réglementation, le changement le plus visible est celui de la livrée : un retour à l’orange papaye et au bleu foncé de la fin des années 1960, à la demande des fans, indique McLaren.

Pht. Charles Coates/LAT Images/McLaren

« La philosophie qui a guidé l’ingénierie pour la MCL33 suit les bases posées par la MCL32, les données accumulées en 2017 ayant nourri une série d’améliorations », explique le Team.
« Une grande partie du travail effectué sur la MCL33 a consisté à optimiser l’intégration du nouveau moteur Renault et l’incorporation du halo ».
« Nous avons dû redessiner l’arrière du châssis », précise notamment le directeur technique Tim Goss. « Il a fallu deux semaines d’efforts intenses pour y parvenir. »

McLaren prévient également que sa monoplace sera amenée à évoluer de manière significative d’ici au premier Grand Prix de la saison, fin mars en Australie.
Cette association inédite avec Renault doit permettre à l’écurie de revenir aux avant-postes après trois saisons compliquées avec Honda comme motoriste.
« Il est impératif que McLaren cherche à retrouver la place qui est la sienne sur la piste cette année », déclare Mansour Ojjeh, membre du comité exécutif du groupe McLaren.

Fernando Alonso

« Nous voyons 2018 comme l’année au cours de laquelle McLaren va se rapprocher de la tête, combattant équipes et pilotes à mesure que nous améliorons notre sort », renchérit le directeur exécutif Zak Brown.

« L’arrivée d’une nouvelle voiture est toujours l’un des moments les plus intenses et excitants de la saison, a réagi Stoffel Vandoorne après la présentation officielle de la MCL33. « Pour tout le monde chez McLaren, cette voiture revêt une grande importance : nous avons tous très envie de la voir rencontrer le succès, et nous sommes impatients de savoir comment elle se comporte lors de la première séance d’essais hivernaux la semaine prochaine. »
« J’espère pour ma part que nous pourrons débuter la saison sur de bonnes bases, solides, et que nous pourrons continuer à développer la voiture rapidement, et facilement, a dit Vandoorme. Ce serait super que ces deux semaines d’essais hivernaux se déroulent sans accroc, histoire de nous rendre en Australie avec le plein de confiance en vue de cette nouvelle saison. »
« Je me suis entraîné dur durant tout l’hiver, je me sens plus prêt que jamais à remonter dans la voiture, a conclu le coéquipier de Fernando Alonso. Je me sens bien, concentré, mais aussi assez relax, parce que je pense que nous avons eu un hiver très productif et que nous avons conçu une voiture pleine de ressources. Je suis impatient d’en prendre le volant ! »


Le Français Éric Boullier, Directeur de McLaren Racing, exprime « une fierté de la part de toute l’équipe à propos de cette voiture. » « Le design, les départements aéro et moteur ont réalisé un travail remarquable pour construire une nouvelle F1 dotée d’un nouvel ensemble moteur (Renault) dans un délai très restreint. Nous n’avons jamais emprunté de chemin facile ni cherché de raccourci ; le résultat, c’est une voiture très bien soignée. »
Le manager français ne se fait pas d’illusion sur la tâche qui attend le Team, 9e au classement des Constructeurs en 2017. « Il sera difficile de briser l’hégémonie à l’avant du peloton ; le milieu de tableau sera très compétitif avec beaucoup d’éléments expérimentés. Nous sommes humbles quant au challenge à venir, mais je sens que nous nous sommes bien préparés. »

Lundi prochain, la première des huit journées d’essais hivernaux se déroulera sur le circuit de Barcelone. Fernando Alonso s’installera dans le baquet de la MCL33, avant d’être relayé par Stoffel Vandoorne le lendemain.

Video : McLaren F1