Grand-Prix d’Azerbaïdjan, Bottas s’impose et encore un doublé Mercedes

Posted by

Mercedes continue sa domination sur le championnat du monde de Formule 1 en Azerbaïdjan pour la 4e course de la saison. Parti de la pole Valtteri Bottas a dominé les débats devant son coéquipier Lewis Hamilton, qui a fini dans son sillage en fin de course. Le Finlandais résiste jusqu’au bout aux attaques de son coéquipier Lewis Hamilton et marque un 4e doublé Mercedes en autant de courses cette saison. Pour ceux qui croyaient voir une saison disputée, c’est raté. Une nouvelle fois, Ferrari était annoncée favorite au vue des essais libres. Une nouvelle fois, la Scuderia déçoit. Sebastian Vettel ne peut faire que 3e, devant Max Verstappen. Ou peut-être les flèches d’argent cachent leur jeu ?

Bottas retrouve la tête du Championnat. Pht. LAT Images/Pirelli

Parti 9e sur la grille, Charles Leclerc a choisi une stratégie différente que ses adversaires. N’ayant pas changé ses pneus, il a longtemps mené la course en tête avant de se faire repasser par les autres monoplaces lors de son passage aux stands. Il terminera finalement 5e mais avec le meilleur tour en piste. Perez, Sainz, Norris, Stroll et Raïkkonen complètent le top 10.

Charles Leclerc obtient pour maigre consolation le point du meilleur tour et la 5e place

Recordman des podiums à Bakou avant cette course, Sergio Pérez réalise une nouvelle course solide dans les rues de la capitale azerbaïdjanaise. Qualifié 5e, le Mexicain ne peut résister au retour de Leclerc mais décroche tout de même une excellente 6e place pour Racing Point.

Sergio Perez, Racing Point RP19 excellent avec la 6e place

Disqualifié et contraint de partir depuis les stands, le Français Pierre Gasly était remonté jusqu’au 6e rang quand il a dû abandonner sa RB15 après une perte de puissance. Sourires chez McLaren, Carlos Sainz et Lando Norris rentrent tous les deux dans les points pour la première fois de la saison. Les hommes de Woking offrent un peu de baume au cœur à leur motoriste Renault, dont l’écurie d’usine a sombré corps et bien.

Max Verstappen fini au pied du podium. Pht. Clive Mason/Getty Images/Red Bull Content Pool

Lance Stroll place sa Racing Point en 9e position dans les points, tandis que Kimi Räikkönen, parti de la voie des stands en raison d’une irrégularité technique, attrape le dernier point mis en jeu.

Sebastian Vettel, Ferrari SF90 sur le podium, mais derrière les Mercedes. Pht. Jerry Andre/Sutton Images/Pirelli

Déceptions pour Renault. Déjà absent de la Q3, la marque au Losange voit Daniel Ricciardo renoncer après un incident assez pittoresque avec Daniil Kvyat. L’Australien tente de déborder le Russe pour le gain de la 10e place mais tire tout droit au virage 3 et emmène la Toro Rosso dans sa déconvenue. Ricciardo recule alors immédiatement mais emboutit la STR14 derrière lui dans la manœuvre, entraînant l’abandon des deux voitures.

Une image à laquelle nous devons nous y habituer. Pht. LAT Images/Pirelli

Nico Hülkenberg en fini à une lointaine 14e place avec la seconde R.S.19. Week-end discret  des Haas avec la 13e place de Kevin Magnussen et un nouvel abandon pour Romain Grosjean. Victimes de plusieurs incidents ce week-end, Williams se console en amenant ses deux monoplaces à l’arrivée d’un Grand Prix qui se sera animé en fin d’épreuve après trois premiers quarts plutôt processionnels.

Lewis Hamilton, Race Winner Valtteri Bottas, Sebastian Vettel. Pht. Glenn Dunbar/LAT Images/Pirelli

Vainqueur en Australie puis deuxième au Bahrain et en Chine, Valtteri Bottas revient en tête du championnat du monde avec 87 points, grâce au tour les plus rapide réalisé en Australie. Lewis Hamilton est juste derrière lui avec 86 points. Un gouffre les sépare déjà de Sebastian Vettel (52 pts), Max Verstappen (51 pts) et Charles Leclerc (47 pts).

Le prochain rendez-vous avec la F1 sera le 12 mai en Espagne.

GP de Bakou ici

Meilleurs tours ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici