FFSA-GT, Pau, C1, poker gagnant pour IMSA Performance et AGS Events

Posted by

Dix-huitièmes sur la grille, Michael Blanchemain et Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) ont réalisé une superbe remontée en chaussant les pneus pluie avant le départ pour remporter la course nocturne de Pau. Les deux hommes ont devancé les équipages Am de Julien Lambert / Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) et Didier Dumaine / Christophe Carrière (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events).

IMSA Performance Blanchemain / Palette Audi R8 LMS

Auteur du meilleur temps parmi les pilotes 1 en qualifications, Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) s’élance depuis la pole position devant Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car), Stéphane Lémeret (Alpine A110 / CMR), Rudy Servol (Alpine A110 GT4 / CMR) et Julien Lambert.

Lorsque les premières gouttes apparaissent sur la grille, Julien Lambert est le seul parmi les cinq à chausser les pneumatiques pluie Pirelli. D’autres comme Cyril Saleilles (Porsche 718 Cayman GT4 / Cool Racing), Michael Blanchemain, Didier Dumaine ou encore Christophe Bourret (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) font le même pari plus loin.

AGS Events Lambert / Gomar Porsche 718 Cayman CS MR, 2e

Si Robert Consani s’empare des commandes au premier virage, Julien Lambert réalise un véritable festival en enchaînant quatre dépassements pour lui ravir la première place dès le deuxième tour. Très rapidement, Julien Lambert creuse l’écart sur ses poursuivants malgré le trafic provoqué par les concurrents s’arrêtant pour passer des gommes plus adéquates sur une piste de plus en plus humide.

Après dix minutes, Stéphane Lémeret trouve l’ouverture sur Robert Consani pour se lancer à la poursuite du leader. Possédant vingt secondes d’avance, ce dernier voit son avance être mise à mal par le full course yellow et la voiture de sécurité faisant suite à l’impressionnant accident entre Jean-Luc Beaubelique (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Romain Brandela (BMW M4 GT4 / 3Y Technology).

AGS Events Dumaine / Carrière Porsche Cayman CS MR sur le podium

La course est toujours neutralisée durant la fenêtre des changements de pilotes ce qui permet à Nicolas Gomar de conserver la tête devant Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR), Christophe Carrière et Steven Palette lorsqu’il relaie Julien Lambert.

La voiture de sécurité s’efface à douze minutes du drapeau à damier. Nicolas Gomar distance rapidement Pierre-Alexandre Jean, mais celui-ci rétrograde dans la hiérarchie après être resté en pneus slicks. Steven Palette est le premier à en profiter et il poursuit sur sa lancée en ravissant la première place à Nicolas Gomar à trois minutes de l’arrivée.

Suivi par deux équipages Am, Steven Palette devance Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) et Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car) avec plus de trente secondes d’avance en Pro-Am. Les Porsche 718 Cayman GT4 d’Éric Trémoulet (Porsche 718 Cayman GT4) et Adrien Tambay (Cool Racing) complètent le top cinq de la catégorie.

QUADRUPLÉ AGS EVENTS EN AM

Chez les équipages Bronze, Julien Lambert s’élance devant Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) et Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx).

Pendant que Julien Lambert caracole en tête du classement général, Didier Dumaine réalise une bonne entame de course en dépassant successivement Pascal Huteau et Christophe Hamon pour se hisser en deuxième position.

Speed Car Consani / Lariche Alpine A110

Plus loin, Christophe Bourret (Mercedes AMG GT4 / AKKA-ASP Team) remonte tout aussi rapidement dans le top cinq et voit même son équipier Pascal Gibon ressortir des stands au troisième rang devant Stéphane Brémard (Porsche Cayman CS MR GT4 / AGS Events) et Gilles Vannelet (Porsche Cayman CS MR GT4 / AGS Events).

Alors que Nicolas Gomar s’impose sans trembler devant Christophe Carrière, qui réalise l’exploit de hisser l’ancienne génération de Porsche Cayman GT4 sur le podium scratch, son équipier Gilles Vannelet met à profit le sprint final pour s’offrir la dernière marche du podium Am devant Stéphane Brémard et Pascal Gibon.

C1 ici

ILS ONT DIT

Michael Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) – 1er :« Une victoire à Pau est toujours magique. Nous avons été un peu fins sur la grille en appelant le restaurateur pour savoir si la terrasse était ouverte. Ils nous ont dit qu’elle était fermée pour cause de pluie et nous avons donc fait le choix de partir avec les bons pneus. Cela m’a permis d’effectuer une belle remontée avant que Steven ne finisse le travail pour nous offrir cette superbe victoire. »

Steven Palette (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) – 1er : « Je tiens avant tout à féliciter l’équipe qui a fait le bon choix au départ même si c’est une décision toujours plus facile à prendre quand il y a moins d’implications au championnat. Malgré tout, rien n’est jamais dû au hasard en sport automobile et je suis bien placé pour savoir qu’IMSA Performance se donne énormément de mal depuis deux ans. Cette victoire souligne nos progrès et je suis très heureux pour Michael et l’ensemble de l’équipe. »

Laurent Hurgon (BMW M4 GT4 / BMW Team France) – 2e : « Nous avons pris la décision de mettre les pneus pluie trois minutes avant le départ comme nous n’avions rien à perdre. C’était un coup à jouer, mais le résultat dépasse nos attentes d’autant que j’ai pu réaliser une grosse remontée sans prendre trop de risques… Un vrai luxe à Pau ! »

Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) – 2e : « J’ai pris un peu plus de risques et fait plus de carrosserie que Laurent, mais il faut parfois aller au contact pour pouvoir dépasser sur ce circuit ! Demain, nous devrons encore faire mieux puisque nous partirons avant-derniers. J’annonce déjà la couleur : s’il pleut demain au départ, nous mettrons les slicks pour récidiver ! »

Robert Consani (Alpine A110 GT4 / Speed Car) – 3e :« Le début de course était un peu chaud. Lors du tour de formation, j’avais vu Ferté en délicatesse avec ses pneus paraffinés alors que nous avions pris nos slicks des qualifications. J’ai réussi à passer en tête dès le premier virage avant de creuser l’écart, mais Lambert et Lémeret sont revenus très vite et je n’ai pas voulu insister comme nous avions déjà une bonne position au classement. »

Benjamin Lariche (Alpine A110 GT4 / Speed Car) – 3e : « C’est une belle opération au championnat et nous terminons premiers parmi les équipages à être partis en pneus slicks. C’est sûr que nous aurions préféré jouer la victoire, mais c’est un bon résultat dans ces conditions. Robert a fait un travail remarquable et nous avons perdu trois minutes au lieu de quatre-vingts secondes en décidant de passer les pneus pluie lors du changement de pilote, mais c’était la meilleure décision lorsque l’on voit où terminent nos adversaires. »

Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am :« Cette performance doit surtout être attribuée à l’équipe. Nous avons discuté jusqu’aux derniers moments de la meilleure stratégie à adopter et ce résultat récompense tous les efforts que Nicolas consacre à sa structure. En piste, je n’avais plus qu’à faire le travail en dépassant les premiers et en faisant le trou. Dommage que la voiture de sécurité ait regroupé tout le monde, mais cela ne gâche en rien ce superbe résultat sur un circuit aussi magique que Pau ! »

Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 / AGS Events) – 1er Am :« Le sport automobile est toujours un peu étrange et je dois encore réaliser ce que mon équipe vient de faire. Je suis légèrement déçu que nous n’ayons pas gagné la course au général, mais j’ai préféré penser au résultat global en assurant notre deuxième place. Dans tous les cas, le patron que je suis est comblé par ce double podium au général et ce quadruplé dans la catégorie Am. »

Didier Dumaine (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 2e Am : « Quand on m’a demandé quels pneus je souhaitais pour le départ, j’ai tout de suite demandé les pneus pluie comme j’ai l’habitude du beau temps ! Cette décision était la bonne et elle a rendu mon relais un peu plus facile même si l’amateur que je suis ne s’attendait certainement pas à terminer troisième du classement général ! »

Christophe Carrière (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 2e Am :« C’est un résultat de rêve et ce n’est que du bonheur ! Je ne l’aurais jamais cru si l’on m’avait dit que je ferais un podium en GT4. La stratégie et le temps ont été de notre côté et cela compense un peu notre manque de réussite lorsque nous étions tombés en panne à quelques mètres d’un podium à Nogaro. »

Éric Herr (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 3e Am :« C’était une course géniale, pleine de rebondissements et de dépassements de folie depuis notre trente-septième place sur la grille. Notre choix de passer les pneus pluie était le bon même si les différences de vitesse entre les pilotes partis en slicks et les autres étaient assez importantes dans les premiers tours, mais je suis ravi de notre résultat grâce à l’excellent relais de Gilles. »

Gilles Vannelet (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 3e Am :« Ce résultat était un peu inespéré, mais il fallait tenter ce coup de poker et je suis ravi qu’il ait payé. Ce n’est jamais simple de nuit sous la pluie avec les difficultés du circuit, mais ma remontée a bien été aidée en étant dans un groupe de pilotes pro que j’ai pu suivre grâce à l’excellent équilibre de la Porsche sur piste humide. »