Azerbaïdjan, les Mercedes verrouillent la première ligne avec Bottas en pole

Posted by

La séance qualificative a été animée à Bakou. Interrompue d’abord par la sortie de Robert Kubica puis par celle plus étonnante de Charles Leclerc.

C’est Bottas qui ravit la pole à Bakou au terme d’une séance qualificative longuement retardée a cause de plusieurs accidents, le plus marquant étant celui de Charles Leclerc en Q2.

Bottas en pole. Pht. LAT Images

Dominateur des essais du vendredi et surtout du samedi lors des EL3, Charles Leclerc abordait les qualifications en grand favori. Le Monégasque ne dépassera pas le stade de la Q2, la faute à un crash à l’entrée de la section ultra-sinueuse située au niveau du château de Bakou. « Je suis stupide, tellement stupide, nooon », s’est étranglé le Monégasque sur le moment, conscient qu’il y avait un beau coup à jouer. « Je suis inutile », a-t-il écrit plus tard sur son compte Twitter. On a pu lire toute la détresse de Charles Leclerc à travers ces mots juste après avoir encastré sa voiture dans le mur à l’entrée du secteur du château.

Leclerc à la faute, mais aurait-il pu ravir la pole aux flèches d’argent ?

Leclerc garde espoir, dont le chrono en Q2 le hisse en Q3 avec des pneumatiques médiums plus adaptés pour la course mais il faudra attendre l’aval des équipes techniques de la FIA.

Alors que la Scuderia Ferrari semblait très forte après les essais libres, c’est un camouflet pour les rouges, d’autant plus que Mercedes verrouille la première ligne. Valtteri Bottas souffle le meilleur temps à son coéquipier Lewis Hamilton, pour 59 millièmes. Le Finlandais signe sa seconde pole d’affilée après Shanghai.

Vettel 3e chrono, mais a plus de 3 dixièmes !

Sebastian Vettel doit se satisfaire du 3e chrono, à plus de trois dixièmes quand même de Bottas, alors que Max Verstappen établi le 4e chrono pour Red Bull. Le Néerlandais devance un superbe Sergio Pérez (Racing Point), recordman des podiums ici à Bakou, et qui sera 5e sur la grille de départ.

Le toujours jeune Sergio Perez 5e chrono. Pht. Racing Point

Bonnes actions pour Daniil Kvyat (Toro Rosso), Lando Norris (McLaren), et les Alfa Romeo d’Antonio Giovinazzi et Kimi Raïkkönen. L’Italien enregistre la première Q3 de sa jeune carrière mais devra reculer de 10 places sur la grille en raison d’un changement d’élément moteur. Après son crash en Q2, Leclerc devrait donc partir 9e.

Max Verstappen 4e. Pht. Mark Thompson/Getty Images/Red Bull Content Pool

Renault ne grimpe pas en Q3, comme à Melbourne et Sakhir, son meilleur représentant Daniel Ricciardo ne peut faire mieux que le 12e chrono, derrière la McLaren à moteur Renault de Carlos Sainz, aussi éliminée en Q2. Alexander Albon (Toro Rosso), Kevin Magnussen (Haas), et Pierre Gasly (Red Bull) s’arrêtent aussi en Q2.

Pht. Steve Etherington

Pierre Gasly sait depuis vendredi qu’il devra partir depuis la voie des stands pour ne pas s’être soumis à la pesée au terme des Essais Libres 2. Mais c’est lui qui s’était montré le plus rapide en Q1 ce qui lui laisse une petite consolation !

Qualifs ici

Grille de départ ici


Jeux de pneus disponibles pour la course par pilotes (Pirelli)