Vuillafans, la pluie sourit à Sébastien Petit (Montagne) (video)

Posted by

Seul pilote CN+ à avoir bénéficier d’une route sèche, Sébastien Petit remporte à Vuillafans son septième succès de la saison…

Championnat Sport
Les malheurs de la veille peuvent faire les bonheurs du jour ! Victime d’une sortie de route hier lors des essais chronométrés de la Course de Côte de Vuillafans, Sébastien Petit n’avait pu être crédité d’un chrono. Loin de baisser les bras, son équipe allaient récupérer à Lyon les pièces indispensables à la réparation de la Norma à moteur 4 litres, et travailler jusque tard dans la nuit pour permettre au leader du Championnat de disposer dimanche d’un Proto conforme à ses attentes.

Sébastien Petit

Seul hic… comme le prévoit la réglementation, Sébastien Petit n’ayant pas signé de chronos lors des essais, il devait s’élancer aujourd’hui bien avant ses rivaux sur la route. Ce qui aurait pu être un détail, deviendra finalement le fait marquant du jour lorsque la météo viendra brouiller les cartes. Car si Sébastien bénéficiait d’une route sèche, en revanche, ses adversaires directs devaient s’élancer sous la pluie. De ce fait, le pilote du Team CroisiEurope creusait un écart colossal qui lui permettait de remporter un large succès. Une victoire qui ne satisfait finalement personne, pas même le vainqueur, qui aurait largement préféré une confrontation virile avec les deux autres Norma CN+. De mémoire de Montagnards, le scénario vécu aujourd’hui est inédit, puisque systématiquement la pluie a fait son apparition alors que les ténors du Championnat se présentaient en prégrille.

Serge Thomas 2e

Il faut remonter à la 37ème place pour retrouver celui qui est certainement le grand perdant du jour, Geoffrey Schatz. Car si le fer de lance du Team Schatz Compétition avait de sérieux arguments à faire valoir, et pouvait légitimement viser une nouvelle victoire comme il l’avait fait à Marchampt, la pluie en a décidé autrement.
Cyrille Frantz ne pouvait imaginer pire scénario pour son épreuve à domicile. Le Franc-Comtois, qui n’a pris part qu’à la première montée de course, figure en toute fin de classement.

Benjamin Vielmi 3e

Serge Thomas a démontré son immense talent sur les précédents rendez-vous. Ajouté à cela la chance de bénéficier d’une route sèche, et le pilote de Montargis accroche la deuxième place scratch. Le podium de cette 8ème manche du Championnat est complété par Benjamin Vielmi qui réalise là une belle opération au volant de son Osella PA27.
Pour ce qui est du classement du CN/2, la victoire revient donc à Serge Thomas qui devance Maxime Cotleur et Emmanuel Gonay. On trouve à la suite Olivier Augusto, Emmanuel Arbant, Jean-Jacques Maitre et la Britannique Charlie Martin. David Guillaumard compte parmi ceux qui ont été piégés par la pluie et qui a aucun moment n’ont pu défendre leur chance.

Geoffrey Schatz malchanceux

Benjamin Vielmi impose pour sa part son Osella en CN/3 devant la Norma de Martine Hubert, qui termine en tête des féminines sur cette épreuve. David Meillon s’élançait avec les leaders du Championnat et, sous la pluie, n’a jamais pu tirer profit de sa Norma à moteur 3 litres.
Si au volant de sa F3000 Reynard 97D Daniel Allais s’impose dans le Groupe DE, il faut remonter à la huitième pour trouver le vainqueur des F3, Samy Guth. Il devance de trois dixièmes la Dallara propulsée par un moteur Volkswagen que pilote Raynald Thomas. Etienne Debarre complète le podium de la catégorie en devançant Sarah Louvet. La pluie a également fait une victime en F3, en la personne de Billy Ritchen que l’on retrouve au 49ème rang.
Malgré une petite erreur sur une montée, Jérôme Collias parvient à se classer deuxième du CM, en plaçant son Proto BRC derrière celui de Florian Serralta.
C’est Alexandre Bole qui s’impose du côté de la Formule Renault devant Jacques Chrétien et Marc Pernot. Didier Chaumont termine pour sa part leader des Formule Renault A.

Classement Sport :
1. S. Petit (Norma M20 FC) 1’49’’951 – 2. S. Thomas (Norma M20 FC) à 11’’791 – 3. B. Vielmi (Osella PA27) à 11’’857 – 4. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 12’’488 – 5. D. Allais (F3000 Reynard 95D) à 13’’192 – 6. E. Gonay (Ligier JS53) à 13’’252 – 7.O. Augusto (Norma M20 FC) à 13’’673 – 8. S. Guth (Dallara F306) à 14’’067 – 9. R. Thomas (Dallara F308) à 14’’441 – 10. E. Arbant (Norma M20 F) à 14’’703.

Production : Nicolas Werver retrouve la victoire
C’est sur la première montée de course que s’est jouée la victoire du côté des Production. Les 4.800 mètres du tracé de la Course de Côte de Vuillafans offraient, ce dimanche matin, les meilleures conditions pour permettre aux pilotes d’exprimer leur talent. Et contrairement à leurs homologues du Championnat Sport, les concurrents de la Série B ont été aujourd’hui épargnés par la pluie.

Nicolas Werver

Auteur hier du meilleur temps lors des essais, Nicolas Werver récidive ce dimanche en imposant sa Porsche 997 GT2. Le sextuple Champion de France revient au combat, et met un terme à la domination de Pierre Courroye, qui s’était imposé sur les six dernières manches.
Mais le jeune Franc-Comtois reste en embuscade en terminant à seulement 193 millièmes du vainqueur. Le pilote de la McLaren MP4 12C a signé lui aussi son meilleur chrono dimanche matin. Et fort heureusement, car par la suite, des problèmes d’embrayage lui interdisaient de se mêler à la lutte en tête.
Nicolas Werver n’est pas le seul à faire son retour aux avant-postes. Yannick Poinsignon, dont la BMW M3 E92 avait fait sa première apparition l’an dernier à Vuillafans, complète le podium de cette 54ème édition de l’épreuve franc-comtoise. Philippe Schmitter qui, suite à des soucis impactant l’embrayage de sa Lamborghini Gallardo, n’a pas pris part à la deuxième montée de course, pointe au quatrième rang. Il devance la Porsche 997 GT3 de son frère Christian. Au volant de sa Volvo TC10 S60, Pierre Beal complète ce classement GTTS.

Pierre Courroye 2e

La lutte fut tout aussi intense du côté du Groupe A où Francis Dosières impose une nouvelle fois sa Seat Léon Supercopa, 137 millièmes devant celle de Jérôme Janny. Fabrice Marchal empêche les Supercopa de phagocyter le podium en plaçant sa BMW M3 au troisième rang, devant la Seat de Sébastien Dupont.
Christophe Poinsignon n’a pas fait dans le détail du côté des FC où il impose assez largement sa Simca CG Turbo. Homme fort de la saison du côté du Groupe N, Antoine Uny remporte un nouveau succès au volant de sa BMW M3. Il devance celui qui reste une référence dans la catégorie, Pascal Cat, et sa Renault Mégane RS. Louis Granjon, qui ne cache pas qu’il n’était pas ce week-end aussi incisif que lors de ses précédentes participations, hisse sa BMW M3 sur la troisième marche du podium de ce Groupe N.

Yannick Poinsignon 3e

Pénalisé hier par une panne moteur qui le stoppait dans son élan sur les deux montées d’essais, Jean Turnel a retrouvé aujourd’hui de sa superbe. Il impose une nouvelle fois sa Peugeot 306 en F2000, devant les Renault Clio de Christian Boullenger, Damien Kosk et Brice Pierrat.
Référence en GT de Série, Dominique Vuillaume signe à Vuillafans un nouveau succès au volant de sa Porsche 997 GT3. Il devance l’Opel Speedster de Serge Di Cioccio, la BMW 325 I Bi Turbo de Joël Richard et la BMW Z3 M de Jean-Marc Tissot.
Jérémy Avellaneda repart de Franche-Comté avec un nouveau succès en poche en GTTS/1, où il impose sa Mitjet devant celles de Jean-Michel Lestienne et de Daniel Demare.
8 – VUILLAFANS – ECHEVANNES
8ème manche du Championnat de France 2017, les 8 et 9 juillet, à 33 km de Besançon (Doubs)
54ème édition, 16ème édition VHC, organisée par l’ASA Séquanie
Longueur : 4.800 mètres – Dénivellation : 268 mètres – Pente moyenne : 9%
Classement Production :
1. N. Werver (Porsche 997 GT2) à 2’07’’712 – 2. P. Courroye (McLaren MP4 12C) à 0’’193 – 3. Y. Poinsignon (BMW E92) à 1’’426 – 4. P. Schmitter (Lamborghini Gallardo) à 2’’088 – 5. C. Schmitter (Porsche 997 GT3 R) à 2’’978 – 6. G. Nicolas (Ford Escort WRC) à 9’’458 – 7. P. Beal (Volvo TC10 S60) à 10’’049 – 8. F. Dosières (Seat Léon Supercopa) à 11’’278 – 9. J. Janny (Seat Léon Supercopa) à 11’’415 – 10. F. Houlmann (Peugeot 205) à 12’’157.

Vidéo : CFM-Challenge Officiel Media

Prochaine épreuve :
9 – DUNIERES
9ème manche du Championnat de France 2017, les 22 et 23 juillet, à 52 km du Puy-en-Velay (Haute-Loire)
48ème édition, 13ème édition VHC, organisée par l’ASA Ondaine
Longueur : 2.360 mètres – Dénivellation : 130 mètres – Pente moyenne : 5,67 %
Contact : Jean-Paul CLOT : 06 82 36 50 14 – jeanpaulclot65@gmail.com
Coordonnées : Comité des Fêtes de Dunières – Mairie – 43220 Dunières
Tél : 04.77.51.27.80 / 06.14.45.91.75
Site web : www.coursedecotedunieres.fr

pht. CFM