WTCC, quatre sur quatre : le championnat plus ouvert que jamais après Monza (GT Tourisme)

Posted by

Les victoires de Tom Chilton et de Thed Björk lors de la WTCC OSCARO Race of Italy à Monza font que quatre vainqueurs différents se sont imposés sur les quatre premières courses d’un FIA World Touring Car Championship plus ouvert que jamais. Et avec quatre voitures différentes victorieuses en 2017, la perspective d’une saison excitante et d’une longue bataille pour le titre se profile encore davantage.

BJORK Thed (swe) Volvo S60 s’impose en course 2. – Photo Francois Flamand /DPPI/WTCC

Alors que Chilton, le pilote du Sébastien Loeb Racing, a devancé Rob Huff – remonté de la huitième sur la grille à la deuxième place – à l’issue d’une bataille tendue lors de la Course d’Ouverture, Björk a dû rattraper et redépasser Tiago Monteiro pour aller décrocher sa première victoire dans un Course Principale après qu’un mauvais départ de la Volvo avait permis au pilote Honda de passer en tête. La victoire du Suédois était également la première dans la Course Principale pour Volo Polestar, qui passe désormais en tête devant Honda dans le championnat constructeurs du World Touring Car Championship, alors que les deux équipes étaient arrivées en Italie à égalité de points.

Tom CHILTON Citroen C-Elysee team Sébastien Loeb Racing, vainqueur de la C1. Photo Francois Flamand /DPPI/WTCC

Dans le même temps, le double podium de Monteiro assurait au Portugais de conserver sa première place au championnat, alors qu’il se rendra sur la prochaine course en Hongrie avec une avance de 15 points sur son nouveau poursuivant immédiat, Thed Björk, deuxième du classement.
Tout comme Monteiro, Huff est monté deux fois sur le podium pour le ALL-INKL.COM Münnich Motorsport. Mais si ce week-end marquait un revirement de fortune pour Huff après une manche d’ouverture compliquée sur la WTCC AFRIQUIA Race of Morocco sur le circuit de Marrakech, ce fut en revanche une après-midi à oublier pour Norbert Michelisz. Le Hongrois, pilote officiel Honda, bataillait avec Mehdi Bennani lors de la Course d’Ouverture lorsqu’un contact à la Parabolica mettait les deux pilotes hors course. Bennani était pénalisé pour cette manœuvre, et écopera d’une pénalité de cinq places sur la grille lors de la Course d’Ouverture sur le Hungaroring le 14 mai.

Aurélien Panis. Photo Francois Flamand /DPPI/WTCC

Tom Coronel a démarré la Course Principale de la Pole Position DHL, mais un envol totalement manqué l’a rétrogradé en milieu de peloton avant de finir sixième juste derrière Esteban Guerrieri, qui semblait avoir perdu sa position dans le dernier virage face à Thed Björk, mais ce dernier écopait d’une seconde de pénalité pour un contact avec la Chevrolet, qui lui faisait perdre une position. L’Américain Kevin Gleason marquait des points pour ses débuts en WTCC avec une neuvième place dans la Course d’Ouverture pour le RC Motorsport, alors que Daniel Nagy accrochait aussi son premier point avec une dixième place au volant de sa Honda du Zengo Motorsport.

Le duel BJORK – MONTEIRO en C2 – Photo Gregory Lenormand /DPPI/WTCC

Nicky Catsburg signait son meilleur résultat du week-end avec une quatrième place lors de la Course Principale, une place devant son équipier du Polestar Cyan Racing Néstor Girolami. Mais la Course d’Ouverture fut difficile pour les deux pilotes : Catsburg chutait au huitième rang avec son splitter avant endommagé alors que Girolami abandonnait avec une suspension arrière droite cassée. Yann Ehrlacher enregistrait son premier top 10 en WTCC avec une neuvième place dans la Course Principale, Aurélien Panis prenait la 12eplace dans la Course Principale mais Ryo Michigami était contraint à l’abandon par deux fois au volant de sa Honda officielle.

Podium C1, HUFF, CHILTON, MONTEIRO – Photo Francois Flamand /DPPI/WTCC

COMMENTAIRES DES VAINQUEURS :
Tom Chilton (vainqueur de la Course d’Ouverture) : “C’était une course fantastique. Je suis tellement heureux pour l’équipe Sébastien Loeb Racing. Ils ont travaillé si dur et cela ne pouvait arriver à un meilleur moment car c’est bien de décrocher une victoire en début de saison. Rob est Britannique et il sait comment batailler durement sur un circuit. C’est un champion du monde et il n’est jamais facile de le laisser derrière soi. Il est aussi intelligent et il savait que si nous commencions à nous frotter de trop, tout le train allait revenir sur nous avec l’aspiration. Nous avons creusé l’écart et avons très bien géré la course. Je suis aux anges, simplement frustré de n’avoir pu terminer la Course Principale en raison d’un problème technique, mais c’est le sport automobile”.
Thed Björk (vainqueur de la Course Principale) : “Pour moi, il s’agissait probablement de l’une des meilleures courses de ma carrière. Je me sentais complètement détendu et je devais simplement exploiter ce dont je disposais avec la voiture et avec l’équipe, et c’était une belle sensation. Je dois juste m’exercer encore aux départs, mais après je me suis mis en chasse de Tiago. Je savais que je devais être dans son sillage pour voir si quelque chose pouvait arriver, mais j’ai pu avoir l’opportunité de la passer plus tôt. J’avais la vitesse, c’était une course incroyable ici à Monza, et j’ai juste savouré, je suis vraiment heureux. C’est ce que l’équipe avait dit que nous devions faire, ce n’est pas facile, mais c’est bon”.

Classement C1 ici

Classement C2 ici

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *