WEC, 24 Heures du Mans, le point à H+11, cruel pour Toyota (Endurance)

Posted by

Scénario incroyable et cruel pour Toyota. Avant même le cap de la mi-course, il ne reste qu’une seule Japonaise en piste… à 29 tours de la Porsche #1 de tête !

Scénario incroyable et cruel pour Toyota. pht. A.Cornilleau

LMP1
Tirant les leçons des éditions précédentes et notamment de la terrible désillusion de l’année dernière, Toyota avait décidé d’aligner trois voitures au départ des 24 Heures du Mans 2017. En vain. Avant même que le cap de la mi-course soit franchi, la #9 et la #7 ont abandonné, tandis que la #8 roule, mais avec plus de 90 minutes de retard sur la Porsche #1 de tête.
En moins de trois heures, le clan japonais a été décimé : à 22 h 57, la #8 a été retardée suite à un problème du système hybride. Puis, à 0 h 56, c’est la #7 qui s’est immobilisée sur le circuit à cause d’un problème technique. Enfin, à 1 h 29, c’est la #9 de Nicolas Lapierre qui est sortie de la piste à l’entrée du S Dunlop, poussée par une autre voiture. Le pilote français n’est pas parvenu à rallier les stands au volant de son prototype fortement endommagé à l’arrière.
Pointé à la 18e place suite à un problème sur le système hybride de la Porsche #2, le trio Bamber-Bernhard-Hartley peut désormais rêver d’un podium. Il lui faudra pour cela dépasser les 16 prototypes LMP2 qui le précèdent.
LMP2
Suite à cette hécatombe en LMP1, les deux Vaillante Rebellion occupent actuellement les 2e et 3e places du classement général. Une performance inédite depuis la création de cette catégorie.
LMGTE Pro
Profitant de l’intervention de la voiture de sécurité, la Ferrari #51 s’empare de la tête au détriment de l’Aston Martin #97 qui occupait cette place depuis le départ. La course reste très ouverte avec dix voitures dans le même tour ! Ferrari, Aston Martin, Porsche, Ford et Corvette peuvent encore espérer gagner.
LMGTE Am
Pas de changement, la Ferrari #84 de JMW Motorsport conserve la tête de la catégorie et pointe à la 32e place du classement général.

H+11 ici

Com. ACO