Vettel renoue avec la pole au Mexique (F1)

Posted by

Sebastian Vettel (Ferrari) a signé la 50e pole position de sa carrière lors des qualifications du Grand Prix du Mexique et s’élancera dimanche devant le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes).

Enfin, la pole pour Vettel. FOTO STUDIO COLOMBO PER FERRARI MEDIA

Les séances de qualifications manquaient ces derniers Grand Prix d’incertitude. Entre un Lewis Hamilton (Mercedes) dominateur avec son bouton magique (ce qui lui a permis de battre le record des pole positions) et les soucis de Sebastian Vettel (Ferrari), l’identité du poleman était en général connu d’avance. Ce ne fut pas le cas à Mexico, où le pilote allemand a arraché le meilleur temps à Max Verstappen lors de l’ultime effort.

Le leader de la Scuderia a joué son va-tout dans son dernier tour. « C’était un sacré tour », expliquait-il sitôt la voiture arrêtée. « Je suis très heureux, la piste glissait beaucoup. »Max Verstappen n’a pas réussi à préserver son bien, une issue rageante pour le Hollandais qui avait jusque-là accompli une séance parfaite. « Je suis très déçu. En Q3, c’est devenu plus compliqué pour moi. Clairement, finir 2e n’est pas ce que je cherchais… Je voulais la pole. »

Verstappen partira de la 1e ligne aux cotés de Vettel. pht. Red Bull Content Pool

Avec un temps de 1 min 16 sec 488/1000, Vettel a pulvérisé le record du circuit établi le matin durant la 3e séance d’essais libres par Verstappen, qu’il a devancé de 86/1000. Hamilton, qui peut être sacré dimanche s’il finit dans les cinq premiers de la course, a terminé à 446/1000 de l’Allemand, son dauphin au championnat. Sébastian Vettel a décroché la pole grâce à un très bon dernier tour en Q3. Il s’élancera devant Max Verstappen et Lewis Hamilton.

Hamilton seulement 3e, le bouton magique n’a pas fonctionné ? pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

Placé sur la deuxième ligne de la grille de départ, Lewis Hamilton a commis des fautes, en allant hors de la piste avec de généreuses glissades. « Les deux pilotes devant moi ont fait un travail remarquable. J’aurais pu aller quelques dixièmes plus vite mais ça n’aurait rien changé », estime-t-il.
Chez les Français, Esteban Ocon (Force India, 6e) est satisfait ; la monoplace du Français devance la Red Bull de Daniel Ricciardo et son équipier Sergio Pérez (10e). Renault parvient à placer ses deux monoplaces dans le Top 10, avec Nico Hülkenberg 8e, devant Carlos Sainz Jr (9e).

pht. Red Bull Content Pool

Les Toro Rosso ont été frappées de plusieurs problèmes. Pierre Gasly (Toro Rosso) n’a pas participé à la séance après une coupure moteur en Essais Libres 3 ; la voiture n’était pas prête pour quitter les stands. Quant à Brendon Hartley, sa monoplace a elle aussi laissé échapper un panache de fumée aux débuts des essais. Romain Grosjean (Haas) et Kevin Magnussen (Haas) terminent la grille.

Les qualifs ici