Hamilton récolte la victoire au Brésil, Mercedes titré

Posted by

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix du Brésil avant-dernière manche de la saison sur le circuit d’Interlagos à Sao Paulo.

Hamilton profite de l’infortune de Verstappen victime de l’accrochage avec Esteban Ocon pour remporter le GP du Brésil. Mercedes remporte le titre Constructeurs, pour la 5e année de suite avant le dernier GP de la saison disputé le 25 novembre à Abou Dhabi.

 Hamilton remporte le GP. pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

 

Max Verstappen était pourtant bien parti pour s’imposer puisqu’il avait fait la différence sur le britannique en prolongeant son premier relais, mais le Néerlandais a été victime d’un accrochage avec Esteban Ocon (Force India) qui était pourtant à un tour. Le Néerlandais a pu sauver la 2e place malgré un tête-à-queue et un fond plat endommagé et a même pu mettre la pression sur le leader de la course.

Et pourtant Verstappen avait passé Hamilton à la régulière. Pht. Lars Baron/Getty Images/Red Bull Content Pool

Daniel Ricciardo (Red Bull) a échoué au pied du podium en devançant Valtteri Bottas (Mercedes) et Sebastian Vettel (Ferrari) qui a dû effectuer un second arrêt. Le quadruple champion du monde a précédé Charles Leclerc et les Haas de Romain Grosjean et Kevin Magnussen. Sergio Pérez (Force India) a complété le Top 10.

Un podium de plus pour Räikkönen. Pht.Ferrari

Pierre Gasly (Toro Rosso) a échoué au 13e rang derrière Brendon Hartley (Toro Rosso) et Carlos Sainz Jr (Renault). Esteban Ocon (Force India) doit se contenter du 15e rang entre Stoffel Vandoorne (McLaren) et Sergey Sirotkin (Williams) après avoir reçu un stop & go pour son accrochage avec Verstappen. Fernando Alonso (McLaren) et Lance Stroll (Williams) ont complété le classement.

Romain Grosjean (Haas) dans le top 10. Pht. Haas GP

Nico Hülkenberg (Renault) et Marcus Ericsson (Sauber) ont abandonné sur problème mécanique.

À la descente de sa voiture, Max Verstappen n’a pu s’empêcher d’aller bousculer le pilote Force India qui était à la pesée.

Le tournant du GP. Pht. Lars Baron/Getty Images) // Getty Images / Red Bull Content Pool

« On a tout perdu à cause d’un idiot » a déclaré le néerlandais, il s’est lâché après le GP sur Esteban Ocon qui a détruit ses chances de victoire en s’accrochant avec le pilote Red Bull alors qu’il était à un tour. Les Verstappen père et fils, ne sont pas des tendres et Max l’a bien montré en allant bousculer Esteban Ocon à l’issue du GP du Brésil. Le pilote Red Bull était remonté contre le Français qui lui a fait perdre la course en tentant de dépasser le leader alors qu’il était à un tour, provoquant un accrochage et un tête-à-queue pour le Néerlandais qui n’a pu sauver qu’une 2e place face à Lewis Hamilton (Mercedes).

« On avait une superbe voiture, a commenté Max Verstappen à sa descente de la voiture après avoir effectué une superbe remontée en dépassant les Ferrari et la Mercedes de Lewis Hamilton. On a tout perdu à cause d’un idiot qui était à un tour. Je n’ai pas de mots. »

Max Verstappen avait précédemment indiqué à son équipe juste après l’arrivée qu’il était préférable qu’il ne croise pas le chemin d’Esteban Ocon. Le Néerlandais avait déjà gratifié le Français d’un geste après l’accrochage.

« On était mieux que prévu, a ajouté le pilote Red Bull. La voiture fonctionnait à merveille aujourd’hui. L’équipe a adopté la bonne stratégie et on était bons sur les pneus super tendres. Cette 2e place est satisfaisante mais on aurait dû gagner. »

Furieux, Verstappen bouscule Ocon… et écope de « deux jours de service public »

Esteban Ocon estime pour sa part qu’il était dans son droit en tentant un dépassement sur le leader de la course. Ocon : « Verstappen a eu un comportement de dingue »

Esteban Ocon n’a pas apprécié l’attaque de Max Verstappen à l’issue du GP du Brésil. Le pilote Force India estime qu’il était dans son bon droit de tenter un dépassement sur le leader de la course. Il s’est justifié après son accrochage. Alors qu’il était à un tour, le pilote Force India a tenté de dépasser le leader de la course pour revenir dans le tour en l’attaquant au premier virage, mais sa manœuvre s’est soldée par un contact envoyant le Néerlandais en tête-à-queue. Ce dernier n’a pu sauver qu’une deuxième place en laissant la victoire à Lewis Hamilton (Mercedes).

Malgré le stop & go infligé par les commissaires, Esteban Ocon estime qu’il était dans son bon droit et ne comprend pas l’agression dont il a été victime après la course.

« J’avais plus de vitesse que lui et je voulais reprendre un tour car j’étais coincé derrière lui, a expliqué le champion 2015 des GP3 Series. J’avais déjà fait ce genre de dépassements sur Fernando (Alonso) et plein d’autres pilotes sans avoir de problèmes, mais Max ne m’a pas laissé la place et on s’est touchés. C’est son comportement qui me déplaît en venant me voir à la pesée en me poussant violemment et en ayant un comportement de dingue en voulant me frapper Ce n’est ni correct, ni sportif, ni professionnel. Les commissaires ont dû l’éloigner car il devenait fou. J’ai l’habitude avec Max, je me suis toujours bagarré avec lui et ça a toujours été à peu près comme ça. »

Incité à expliquer sa volonté de dépasser le leader du Grand Prix, Esteban Ocon a assuré qu’il n’était pas responsable de l’incident.

« La règle ne dit pas d’avantager le leader. On a le droit de le doubler et de reprendre son tour de retard. Mon équipe m’a d’ailleurs dit que j’étais à côté et que je ne pouvais pas disparaître. Il fallait que je tente de gagner du temps », a ajouté le Français qui n’a pu finir qu’au 15e rang.

La cerise sur le gâteau est apportée par Le Dr. Helmut Marko : « Ocon est un pilote désespéré ». Il a laissé entendre que Esteban Ocon aurait volontairement mis Max Verstappen en difficulté au GP du Brésil pour avantager Mercedes.

« C’est un pilote désespéré qui cherche à tout prix à obtenir un volant Mercedes en 2020. C’est un idiot et cette pénalité est ridicule », a fait savoir le conseiller de Red Bull Racing.

Quand à Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes Motorsport qui célèbre le 5e titre Constructeurs consécutif de son écurie, n’a pas entrer dans le jeu du Dr. Helmut Marko.

« Helmut voit tout le monde d’une certaine façon et je me contenterai de cela comme réponse », a déclaré l’Autrichien.

« Je doute de cette théorie du complot, a réagi Otmar Szafnauer, le directeur de Force India, sur Sky Sports F1. Les pilotes ne pensent pas à leur situation en 2020. Esteban a demandé à la radio s’il pouvait se remettre dans le tour car il était plus rapide et nous lui avons répondu par l’affirmative. Nous avions l’avantage au niveau des pneus et cela aurait été le cas sur probablement 5 ou 6 tours. Ce que Max fait avec ses roues…. Nous courons contre d’autres gens et nous devions faire cette manœuvre. »

Lewis Hamilton a également eu une discussion avec Max Verstappen qui était en train d’expliquer à Kimi Räikkönen (Ferrari) le tournant de sa course avant la cérémonie du podium. Le vainqueur du GP du Brésil a rappelé au Néerlandais que Esteban Ocon avait le droit de le dépasser, chose que le pilote Red Bull a confirmé en précisant que le Français ne pouvait pas en revanche aller au contact.

« Tu avais plus à perdre que lui. Il n’avait rien à perdre », a conclu le pilote Mercedes qui a exprimé son avis sur la question sans le dévoiler ouvertement.

Mercedes Champion. Pht. Steve Etherington/Mercedes

Avec son succès brésilien, Hamilton a aussi assuré la couronne des constructeurs à Mercedes. « C’est perdu pour nous, merde ! », a simplement souri Sebastian Vettel (Ferrari) à ce propos.

Podium. Pht. Mark Thompson/Getty Images/Red Bull Content Pool

Le dernier Grand Prix de la saison se disputera le 25 novembre à Abu Dhabi.

Emerson Fittipaldi a rendu visite a ses amis de Mercedes. pht. Wolfgang Wilhelm/Mercedes

 

GP du Brésil ici

Meilleurs tours ici

Constructeurs ici

Pilotes ici

Le pilote britannique peut effectivement remercier sa monture, sans qui… pht. Steve Etherington/Mercedes