FFSA-GT, Guilvert/Michal et Lémeret/Jean s’imposent à Spa

Posted by

C1

Opération parfaite pour à Spa Lémeret et Jean

Partis en pole position, Stéphane Lémeret / Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) se sont imposés devant Benoit Lison / Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) et Laurent Hurgon / Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) sur le Circuit de Spa-Francorchamps. Grâce à leur quatrième victoire de la saison, les deux hommes prennent les commandes du Championnat de France FFSA GT. En parallèle, Pascal Huteau / Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) ont signé leur troisième succès de l’année dans la catégorie Am.

Lemeret/Jean, CMR

Samedi, Stéphane Lémeret s’offrait la pole sur ses terres en devançant Matthew George (Aston Martin Vantage GT4 / Generation AMR SuperRacing), invité et non éligible aux points, ainsi que les Alpine A110 GT4 de Robert Consani (Speed Car), Alain Ferté (Bodemer Auto) et Rudy Servol (CMR).

Stéphane Lémeret conserve l’avantage au départ tandis que les cartes sont redistribuées derrière par le tête-à-queue de Robert Consani, contraint à l’abandon en raison d’une roue cassée. Un temps troisième, Alain Ferté s’incline toutefois face à Laurent Hurgon, Rudy Servol et Édouard Cauhaupé (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport).

Lison/Beltoise, Mirage Racing

Le groupe de tête reste compact, mais les quatre premiers se détachent tandis qu’Édouard Cauhaupé finit par céder face à Alain Ferté et Benoit Lison avant la sortie de Rudy Servol dans le Raidillon. Les débats sont alors neutralisés par l’arrivée du full course yellow et de la voiture de sécurité à l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes.

Les équipages plongent dans les stands pour effectuer leur devoir et Laurent Hurgon / Julien Piguet réalisent la bonne opération en ressortant en tête avant que la course ne reprenne ses droits pour un sprint final de quinze minutes.

George, Generation AMR SuperRacing

Si Julien Piguet mène la danse, Pierre-Alexandre Jean repasse aux commandes dès le tour de relance avant de s’imposer face à Vincent Beltoise, passé devant Matthew George et Julien Piguet dans un final haletant. Deuxième à la relance, Grégoire Demoustier (Alpine A110 GT4 / CMR) se classe finalement cinquième devant Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport). Disputée jusqu’au drapeau à damier, la septième place revient à Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) face à Théo Nouet (Audi R8 LMS GT4 / Orhès Racing), Thomas Drouet (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) et Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue).

Hurgon/Piguet, BMW Team France

Partis en fond de grille après un changement de moteur avant les qualifications, Fabien Michal / Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) parviennent à prendre le dernier point en jeu, mais perdent les rênes du classement général.

HUTEAU / SIMONET DOMINENT CHEZ LES AM

Dans la catégorie Am, Pascal Huteau s’élançait devant Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport).

Huteau/Simonet, K-Worx Racing

Une fois le peloton relâché, le trio de tête est inchangé alors que Sylvain Caroff (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) reprend rapidement sa quatrième place après avoir glissé derrière Gilles Vannelet (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events). En lice pour un bon résultat, Vladimir Charchiyan (Alpine A110 GT4 / CMR) et Sylvain Debs (BMW M4 GT4 / 3Y Technology) sont contraints à l’abandon dès les premiers tours.

La hiérarchie reste identique lors de la neutralisation et des changements de pilotes et l’on retrouve Valentin Simonet devant Nicolas Gomar à la relance. La troisième position est toutefois extrêmement disputée entre Erwan Bastard et Christophe Hamon. Leur duel leur permet même de revenir sur Nicolas Gomar dans les dernières minutes.

Valentin Simonet exploite parfaitement cette situation pour gérer son avance et s’offrir sa troisième victoire de l’année. Derrière, Erwan Bastard et Christophe Hamon saisissent leur chance pour déloger Nicolas Gomar du podium. Celui-ci conserve néanmoins avec Julien Lambert une marge de quarante-six points sur les vainqueurs du jour au championnat.

ILS ONT DIT

Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Tout avait mal commencé avec un problème de turbo en qualifications. Heureusement, le drapeau rouge en qualifications nous a permis de réparer à temps et de faire la pole, puis la voiture de sécurité nous a permis de gagner malgré une voiture qui glissait beaucoup en course. Nous avions toute la chance avec nous aujourd’hui, car cette victoire nous permet de reprendre la tête du championnat avec vingt-trois points d’avance alors que tous nos rivaux directs ont connu une journée difficile. »

Pierre-Alexandre Jean (Alpine A110 GT4 / CMR) – 1er : « Cette quatrième victoire de la saison nous procure beaucoup de plaisir, même si nous avons eu un peu de réussite avec la neutralisation au bon moment pour atténuer le désavantage de nos vingt secondes de pénalité aux stands. Nous reprenons la la tête du championnat et c’est un bon coup de pouce même s’il faudra remettre cela demain ! »

Benoit Lison (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 2e : « C’est une belle revanche suite à notre désillusion de Ledénon. La course n’a quand même pas été simple puisque Robert Consani m’a touché dans sa sortie avant une bagarre intense avec Alain Ferté et Edouard Cauhaupé. Une fois que nous avons réussi à faire sauter le bouchon, nous avons pu amorcer cette belle remontée conclue en beauté par Vincent. »

Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing) – 2e : « Je suis très content, car j’étais un peu inquiet en voyant l’accrochage du premier tour. J’ai un peu la sensation qu’il ne nous a pas manqué grand-chose pour briguer la victoire. J’ai longtemps été bloqué par l’Aston Martin, mais j’ai réussi à la passer dans le dernier tour. J’attends un peu de pluie pour demain. Je n’ai jamais eu l’occasion de conduire cette voiture dans ces conditions, il est temps d’essayer ! »

Laurent Hurgon (BMW M4 GT4 / BMW Team France) – 3e : « J’ai été audacieux en prenant beaucoup de risques au départ et cela s’est heureusement bien passé pour nous ! Nous étions bien dans le rythme en faisant de notre mieux avec nos armes, mais Julien a su maintenir la voiture sur le podium après un excellent changement de pilotes et nous allons savourer ce résultat. »

Julien Piguet (BMW M4 GT4 / BMW Team France) –  3e : « Comme à Pau, c’est un podium auquel nous ne nous attendions absolument pas. La relance a été compliquée de mon côté et je suis toujours perplexe de voir des voitures capables de signer leur meilleur tour en course dans l’avant-dernier tour. De notre côté, nous ne pouvions pas faire plus ! »

Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 1erAm : « Il a fallu se battre dans le premier relais qui n’était pas de tout repos avec un beau chassé-croisé avec Orhès sur trois tours, mais nous avons réussi à distancer nos adversaires pour que Valentin puisse assurer ce résultat dont nous avions grandement besoin. »

Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 1erAm : « J’ai récupéré la voiture en tête. Il a fallu maintenir cette position et j’étais satisfait de tenir ma place dans le top dix parmi les Pro. Nous aimerions bien nous amuser davantage en piste, mais nous manquons de points. C’était donc un relais en toute maîtrise où il a fallu gérer et assurer jusqu’à l’arrivée. »

Sylvain Caroff (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) – 2eAm : « J’ai eu le droit à une belle bataille même si je me suis fait bousculer à un moment. Cela nous a fait perdre beaucoup de vitesse de pointe, mais j’ai pu conserver la troisième place avant de passer le volant à Erwan. C’est de bon augure pour demain où nous devrions être plus performants et refaire une belle prestation. »

Erwan Bastard (Ginetta G55 GT4 / Schatz-Lestienne Racing) – 2eAm : « Sylvain m’a donné la voiture en troisième position, mais elle était un peu moins performante qu’au départ. Mon objectif était donc de défendre notre position, mais les écarts se sont resserrés en fin de course et nous avons su tirer notre épingle du jeu en accrochant la deuxième place dans le dernier virage. »

Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 3eAm : « Nous avions eu quelques mésaventures, notamment à Pau où nous avions manqué de chance. Cette fois, nous avons pu dérouler notre course malgré quelques contacts. À force de travail et d’abnégation, cette jeune équipe relève la barre et cela a payé aujourd’hui ! »

Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 3eAm : « Ce podium fait beaucoup de bien même s’il est un peu inespéré. Je tire mon chapeau à Gwenael qui a su préserver les pneus en signant d’excellents temps.Il m’a aussi permis de me dépasser notamment dans le Raidillon, où il a été plus rapide que moi tout le week-end ! »

C1 ici

C2

Victoire héroïque pour Guilvert et Michal !

Trente-huitièmes sur la grille, Grégory Guilvert / Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) ont réalisé une formidable remontée pour s’imposer sur le Circuit de Spa-Francorchamps et reprendre la tête du Championnat de France FFSA GT avec l’abandon de Pierre-Alexandre Jean / Stéphane Lémeret (Alpine A110 GT4 / CMR). Ricardo van der Ende / Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) et Jim Pla / Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) ont signé leur premier podium de l’année tandis que Nicolas Gomar / Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) l’emportent dans la catégorie Am.

Michal/Guilvert, Sainteloc Racing

Comme samedi, l’Alpine A110 GT4 n°36 s’installe en pole position. À son volant, on retrouve cette fois Pierre-Alexandre Jean devant Vincent Beltoise (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing), Jim Pla, Matthew George (Aston Martin Vantage GT4 / Generation AMR SuperRacing) et Arthur Rougier (Mercedes-AMG GT4 / CD Sport).

Campbell/van der Ende, L Espace Bienvenue

Dans des conditions plus fraîches que la veille, Pierre-Alexandre Jean contrôle les attaques de ses poursuivants alors qu’Arthur Rougier se hisse au deuxième rang devant Jim Pla, Vincent Beltoise et Matthew George. Arthur Rougier s’empare de la tête au cinquième tour, trois boucles avant l’apparition des premières gouttes de pluie.

Les écarts se resserrent dès lors. Vincent Beltoise et Matthew George en profitent pour déborder Jim Pla avant l’ouverture de la fenêtre de changements de pilotes alors qu’Arthur Rougier est victime d’une crevaison juste avant de laisser le volant à Édouard Cauhaupé. Celui-ci parvient à rester devant l’Alpine n°36, mais la bonne opération est surtout réalisée par Grégory Guilvert et Fabien Michal.

George, Generation AMR SuperRacing

Après avoir animé le peloton avec une exceptionnelle remontée depuis la trente-huitième position sur la grille, Grégory Guilvert continue de multiplier les dépassements avant un passage de témoin parfait à Fabien Michal. Celui-ci prend la piste au troisième rang derrière Michaël Blanchemain (Audi R8 LMS GT4 / IMSA Performance) et Jean-Luc Beaubelique, mais il ne lui faut que quelques tours pour s’emparer des commandes !

Une fois en tête, Fabien Michal doit composer avec le retour de Stéphane Lémeret alors que la Mercedes-AMG GT4 n°187 d’Arthur Rougier et Edouard Cauhaupé renonce après une deuxième crevaison. La mission de Fabien Michal reçoit toutefois un coup de pouce avec la sortie de Rudy Servol. Le full course yellow laisse place à la voiture de sécurité. Lorsque celle-ci s’apprête à rentrer, Stéphane Lémeret est victime d’un problème technique l’arrêtant sur la ligne droite des stands. Les débats restent neutralisés et Fabien Michal scelle le magnifique succès de son équipage devant Ricardo van der Ende et Matthew George.

Beaubelique/Pla, AKKA ASP Team

Jim Pla complète le podium en Pro-Am devant Michaël Blanchemain et Fabien Barthez (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team). Cyril Saleilles (Porsche 718 Cayman GT4CS MR / AGS Events), Guillaume Bruot (Alpine A110 GT4 / Mirage Racing), Olivier Pernaut (Audi R8 LMS GT4 / Orhès Racing) et Alain Ferté (Alpine A110 GT4 / Bodemer Auto) terminent dans le top dix.

GOMAR / LAMBERT FONT LE BREAK EN AM

Dans la catégorie Am, la Ginetta G55 GT4 n°72 d’Erwan Bastard / Sylvain Caroff (Schatz-Lestienne Racing) est la mieux placée sur la grille devant l’Alpine A110 GT4 de Dmitry Gvazava / Vladimir Charchiyan (Speed Car) et la Ginetta de Valentin Simonet / Pascal Huteau (K-Worx Racing).

Erwan Bastard conserve l’avantage au départ devant Dmitry Gvazava tandis que Valentin Simonet glisse derrière Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport), Thomas Hodier (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) et Nicolas Gomar. Dès le deuxième tour, Christophe Hamon prend les commandes du groupe de chasse alors que Dmitry Gvazava terminait dans les graviers.

Les positions se stabilisent durant le premier relais avec Erwan Bastard, talonné par Christophe Hamon tandis que Nicolas Gomar, Xavier Dayraut (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) et Thomas Hodier se disputent la troisième place. Le leader rencontre toutefois un problème technique à mi-course l’obligeant à rentrer aux stands pour abandonner.

Les changements de pilotes tournent alors en faveur de Nicolas Gomar / Julien Lambert, puisque ce dernier repart juste derrière Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) avant de le surprendre. En parallèle, Didier Dumaine (Porsche Cayman GT4 CS MR / AGS Events) s’incline face à Pascal Huteau pour la troisième marche du podium avant que les positions ne restent identiques jusqu’à l’arrivée à cause des différentes neutralisations.

Grâce à leur victoire, leur cinquième de la saison, Nicolas Gomar / Julien Lambert portent leur avance à cinquante-six points sur leurs plus proches rivaux, Pascal Huteau / Valentin Simonet.

En outre, Stéphane Lémeret, Pierre-Alexandre, Pascal Huteau et Erwan Bastard remportaient une montre Certina pour leurs poles obtenues ce week-end tandis que le Challenge Pirelli revenait logiquement à Fabien Michal et Grégory Guilvert, les deux hommes ayant gagné soixante-cinq places sur l’ensemble des deux courses.

Le Championnat de France FFSA GT entre désormais dans sa pause estivale. Les débats reprendront pour l’avant-dernière étape du calendrier sur le Circuit de Nevers Magny-Cours (13 au 15 septembre).

ILS ONT DIT

Grégory Guilvert (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 1er :« J’étais en colère hier, car Fabien avait fait le gros du travail avant que je ne parte sur un faux rythme. Je n’avais pas réussi à concrétiser ses efforts. Aujourd’hui, nous n’avions pas la prétention de pouvoir gagner, mais tout s’est bien imbriqué : les dépassements, la pluie, les faits de course, une très belle entrée des stands… Je suis très content pour l’équipe et je tiens vraiment à remercier Audi pour son soutien après la casse de vendredi. »

Fabien Michal (Audi R8 LMS GT4 / Saintéloc Racing) – 1er : « Il n’y a que le sport qui fait cela ! La victoire était un peu inespérée, mais nous savions que nous pouvions jouer les points après notre belle remontée hier. Grégory a réalisé un relais d’enfer, l’équipe a effectué un arrêt parfait et quand on m’a dit que les leaders étaient devant moi, je savais ce que j’avais à faire même si les Alpine remontaient vite. Cela aurait été plus dur sans la neutralisation, mais c’est l’histoire du sport et cela devrait rester dans les annales ! »

Christopher Campbell (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) – 2e : « Après un début d’année très compliqué, ce podium fait beaucoup de bien tant pour l’équipe que pour moi. Après neuf ans de pause, je pensais même ne jamais refaire de sport automobile. Désormais, il ne faut rien lâcher et j’espère que nous aurons nos chances sur les deux derniers rendez-vous de la saison, car nous avons su profiter des faits de course aujourd’hui. »

Ricardo van der Ende (BMW M4 GT4 / L’Espace Bienvenue) – 2e :« C’est génial de pouvoir offrir un podium à André Grammatico qui consacre tant d’efforts envers son équipe. J’ai mis un an et demi pour y arriver, mais cela fait vraiment plaisir d’autant que nous partions quatorzièmes ! C’est dommage de ne pas avoir pu dépasser Lémeret et Rougier sur la piste, mais le sport automobile est parfois ainsi et la chance était de notre côté aujourd’hui ! »

Jim Pla (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) – 3e : « Après un début de course correct où j’étais troisième, mais un peu en retrait, j’ai fait quelques mauvais choix qui m’ont fait perdre quelques positions. Fort heureusement, nous avons fait un bon arrêt permettant à Jean-Luc de ressortir deuxième et il a su finir le travail pour nous offrir ce premier podium de l’année ! »

Jean-Luc Beaubelique (Mercedes-AMG GT4 / AKKA-ASP Team) –  3e :« C’était un relais assez animé entre les accidents et les sorties, mais nous retrouvons le podium et nous prenons de gros points. Cela faisait longtemps que cela n’avait pas été le cas en Championnat de France FFSA GT et l’équipe méritait vraiment un résultat solide ce week-end ! »

Nicolas Gomar (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 1er Am :« Nous sommes allés chercher cette victoire après de mauvaises qualifications. Nous étions très motivés après un vendredi où nous avons souffert dans la chaleur. Aujourd’hui, je suis remonté à la deuxième place, mais nous perdons un peu de temps aux stands avant que Julien ne dépasse l’Audi. Nous avons eu un peu de réussite sur la fin, mais je suis surtout content pour les mécaniciens qui n’ont pas ménagé leurs efforts ! »

Julien Lambert (Porsche 718 Cayman GT4 CS MR / AGS Events) – 1er Am :« Cela fait du bien de retrouver le comportement naturel de la Porsche, car les choses deviennent plus compliquées au-delà de 30°C. Je pense que j’avais une crevaison lente à l’avant gauche puisque je n’arrivais pas à remettre le pneu en pression. Cela devenait critique, mais nous avons pu ramener un beau trophée à l’équipe qui a dû gérer deux programmes sous une forte chaleur cette semaine ! »

Christophe Hamon (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 2e Am : « L’Audi était vraiment performante d’entrée sur les pneus et cela m’a permis de rendre le volant en tête. Gwenael a fait le reste pour finir deuxième derrière nos copains d’AGS Events. Je tire mon chapeau à l’équipe qui a réalisé un gros travail ce week-end et ce podium fait sens avant d’être l’un des pilotes de la voiture de sécurité lors des Total 24 Hours of Spa ! »

Gwenael Delomier (Audi R8 LMS GT4 / Full Motorsport) – 2e Am :« La victoire n’était pas si loin, mais je me suis fait un peu surprendre par Julien Lambert ! Nous essayons toujours de rouler intelligemment sans trop résister aux Pro-Am et je n’avais pas compris que c’était lui… Mon rythme aurait pu être meilleur dans les premiers tours, mais je me suis défendu jusqu’aux incidents qui ont un peu écourté la course. C’est toutefois un bon résultat, une place plus haut qu’hier… La première position n’est plus très loin ! »

Valentin Simonet (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 3e Am :« J’étais malade et j’ai vécu un relais vraiment difficile. J’étais diminué, je me sentais faible et j’ai fait ce que je pouvais en essayant de tenir. Ce podium est entièrement dû aux efforts de Pascal, même si je pense qu’il aurait pu faire encore mieux si la course avait repris. Nous avons limité la casse, mais il ne faudra rien lâcher pour rester dans la course au titre ! »

Pascal Huteau (Ginetta G55 GT4 / K-Worx Racing) – 3e Am :« C’est un bon résultat, mais nos chances de titres s’affaiblissent toujours plus. C’était un week-end important et nous allons en retirer du positif avec la victoire hier et le podium aujourd’hui, mais nous devrons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour tenir jusqu’au Castellet ! »

C2 ici

 

HighLights FFSA-GT Spa (Video FFSA-GT)

La prochaine épreuve du FFSA-GT aura lieu à Magny Cours du 13 au septembre prochain

Pht – Video – communiqué : FFSA-GT