WTCR en Aragon, Vernay, Azcona et Björk vainqueurs

Posted by

Race 1 : Vernay décroche une première victoire avec le Team Mulsanne

Start of the Race 1, #69 Vernay Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Jean-Karl Vernay a décroché une brillante victoire dans la Course 1 de la WTCR Race of Spain après avoir pris un excellent départ depuis la deuxième ligne sur le MotorLand Aragon.

#69 Vernay Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

L’Alfa Romeo Giulietta Veloce TCR by Romeo Ferraris alignée par le Team Mulsanne a pris la tête au virage numéro un, alors que le poleman DHL Norbert Michelisz s’était déporté sur la gauche pour contrer l’Audi de Gilles Magnus, laissant le champ libre au Français qui s’était élancé de la deuxième ligne.

“C’était l’objectif, prendre un bon départ”, a déclaré Vernay, dont la victoire était sa première en WTCR – FIA World Touring Car Cup depuis Macao en 2018. “Après ça, j’ai juste essayé de gérer l’écart, mais les deux voitures derrière moi étaient plus rapides.”

#12 Urruita Santiago (usa), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht.  Frédéric Le Floc’h/DPPI

Dans un premier tour frénétique, Santiago Urrutia a effectué une remontée météorique au volant de sa Lynk & Co 03 TCR du Cyan Racing, passant de la septième place sur la grille de départ à la deuxième place devant Magnus. L’Uruguayen a tenu la position jusqu’à l’arrivée, alors que le pilote Audi Comtoyou Racing, Magnus, a terminé troisième, s’adjugeant la victoire au Trophée Rookie.

“C’était vraiment bien, je suis tellement heureux d’être sur le podium”, a déclaré Urrutia. “L’Alfa était trop rapide dans la ligne droite, je n’ai pas été assez rapide pour aller chercher la victoire.”

“Norbert m’a vraiment serré dans le mur au départ, mais il m’a juste laissé assez de place”, expliquait pour sa part Magnus. “Je suis allé au limiteur, c’est là que j’ai perdu de la vitesse. Après cela, le rythme n’était tout simplement pas là, mais nous pouvons améliorer la voiture pour les prochaines courses”.

#16 Magnus Gilles (bel), Comtoyou Racing, Audi LMS. Pht. Marc de Mattia/DPPI

Derrière les trois premiers, le héros local Mikel Azcona a rattrapé sa place de départ pour terminer quatrième dans sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport. Gabriele Tarquini s’est extrait de la mêlée pour s’emparer de la cinquième place de sa Hyundai i30 N TCR BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, devant Michelisz.

Yvan Muller est passé de la 10e place sur la grille de départ à la septième place au volant de sa Lynk & Co Cyan Racing, devant la Hyundai de l’équipe Liqui Moly Racing Team de Luca Engstler. Bence Boldizs (Zengő Motorsport) a terminé là où il avait commencé en neuvième position, tandis que Néstor Girolami a été le premier des pilotes Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, six marques de course de clients ayant ainsi complété le top 10.

Le leader du championnat Yann Ehrlacher est bien remonté de sa position de départ en fond de grille, résultat de sa pénalité pour un changement de moteur, pour terminer en 11e position. Il a surtout terminé deux places devant son plus proche rival pour le titre, Esteban Guerrieri, qui a terminé en 13e derrière Nathanaël Berthon. Le pilote du Comtoyou DHL Team Audi Sport est également parti de l’arrière en raison d’un changement de moteur.

Podium Race 1. Pht.  Frédéric Le Floch/DPPI

Les Honda de Tiago Monteiro et Attila Tassi ont été les derniers à marquer des points, tandis que les pilotes wildcard Nicolas Baert (Comtoyou Racing) et le Britannique Josh Files (Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team) ont terminé respectivement en 17e et 18e positions pour leurs débuts en WTCR. Thed Björk, qui était parti en sixième position, est parti en demi-tête-à-queue dans le premier tour et n’a pas pu terminer, tout comme Tom Coronel qui a signalé des problèmes de moteur.

Vernay Jean-Karl (fra), Team Mulsanne, Alfa Giulietta TCR. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Ehrlacher mène maintenant devant Guerrieri au classement par 24 points, Vernay devançant Muller pour la troisième place.

HighLights Race 1

Race 1 here

Race 2 : Azcona décroche une brillante victoire à domicile

Le héros local Mikel Azcona est allé chercher sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup en 2020 lors de la Course 2 avec départ en grille inversée lors de la WTCR Race of Spain.

#96 Azcona Mikel (esp), Zengo Motorsport, Cupra Leon Competicion TCR. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

La victoire à Aragón du pilote de l’équipe Zengő MotorLand, parti de la Pole Position DHL, a également marqué une première pour la nouvelle CUPRA Leon Competición, à l’occasion de la course à domicile de la marque espagnole, et une première victoire pour l’équipe Zengo depuis cinq ans.

“C’est incroyable”, a déclaré Azcona, dont la précédente victoire en WTCR était également décrochée à l’issue d’une course avec grille inversée en 2019. “C’est incroyable de gagner ma course à domicile. J’ai pris un bon départ, mais la CUPRA est facile à mettre en action. C’était une course confortable et nous méritons cette victoire. Ce fut une année difficile pour nous et je tiens à remercier l’équipe Zengo et la CUPRA. Maintenant, nous avons une voiture qui peut se battre pour davantage de victoires”.

Start of the race 2. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Azcona a parfaitement réussi à s’élancer à l’extinction des feux pour prendre une avance qu’il n’allait plus perdre, alors que son rival de la première ligne Luca Engstler s’élançait mal au volant de sa Hyundai i30 N TCR de l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team. Depuis sa deuxième ligne, Yvan Muller a pris un bon départ lui aussi dans sa Lynk & Co 03 TCR du Cyan Racing pour suivre Azcona dans le premier virage.

#100 Muller Yvan (fra), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht.  Marc de Mattia/DPPI

Muller termine à une bonne deuxième place, devant son équipier Santiago Urrutia, le pilote uruguayen ayant pris à nouveau un bon départ depuis la septième place sur la grille de départ, pour monter sur le podium pour la deuxième fois de la journée, en troisième position, après sa deuxième place dans la course 1.

“Engstler a pris un mauvais départ, et j’ai failli le percuter”, a expliqué Muller, qui a redépassé au classement le vainqueur de la course 1, Jean-Karl Vernay, pour prendre la troisième place provisoirement. “Je suis assez content de la voiture.”

#12 Urruita Santiago (usa), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Nathanaël Berthon est passé de la cinquième place sur la grille de départ à la quatrième place au volant de son Audi RS 3 LMS du Comtoyou DHL Team Audi Sport, devant la Hyundai N LUKOIL Squadra Corse BRC de Gabriele Tarquini. Engstler a terminé à la sixième place.

Le leader du championnat Yann Ehrlacher a consolidé son avance au classement en terminant à une solide septième place, devant Gilles Magnus, troisième de la Course 1, membre de l’équipe nationale belge RACB, et qui confirme son statut de favori au titre Rookie en WTCR.

#17 Berthon Nathanael (fra), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi LMS. Pht.  Frédéric Le Floc’h/DPPI

Esteban Guerrieri a complété le top 10 pour ALL-INKL.COM Münnich Motorsport dans sa Honda Civic Type R TCR, mais a perdu encore du terrain face à Ehrlacher au classement du championnat WTCR. Il pointe maintenant à 27 points du Français, à quatre courses de la fin de la saison.

Néstor Girolami a terminé 11e au volant de sa Honda, devant Josh Files qui a marqué des points pour son premier week-end en WTCR pour l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team. Tiago Monteiro a terminé 13e, devant son coéquipier Attila Tassi. Norbert Michelisz a marqué le point final de la course en 15e position, et ce malgré un départ depuis les stands suite à un changement de moteur après la course 1.

Azcona Mikel (esp), Zengo Motorsport, Cupra Leon Competicion TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Vainqueur de la Course 1, Vernay n’a pas été en réussite cette fois, abandonnant avec un problème technique au deuxième tour. Tom Coronel a également été contraint de s’arrêter aux stands et d’abandonner avec un boulon arrière cassé.

Podium Race 2 Pht.  Frédéric Le Floc’h/DPPI

De leur côté, Bence Boldizs (Zengő Motorsport) et Aurélien Comte dans Renault Mégane RS TCR du Vuković Motorsport, n’ont pas eu de réussite non plus, les deux hommes ayant été contraints de jeter l’éponge lors du tour de mise en grille en raison de problèmes techniques. Boldizs devait partir de la 10e position et Comte de la 14e place , mais aucun des deux n’a pris le départ.

Race 2 here

 

HighLights Race 2

Race 3 : Björk emmène Urrutia pour un doublé Lynk & Co

Thed Björk a décroché sa première victoire en WTCR – FIA World Touring Car Cup cette saison, devançant Santiago Urrutia pour un doublé Lynk & Co dans la Course 3 de la WTCR Race of Spain sur le MotorLand Aragon.

#11 Bjork Thed (swe), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht.  Frédéric Le Floc’h/DPPI

Derrière eux, Gabriele Tarquini a dépassé le poleman, et d’ores et déjà vainqueur du FIA Rookie Award, Gilles Magnus, pour s’emparer de la troisième place, après une dernière manche frénétique ce week-end.

Björk a pris un bon départ depuis la première ligne pour mener dans le premier virage. Magnus a pris un départ plus difficile depuis la DHL Pole Position, ce qui a permis à Urrutia de l’attaquer dans le premier virage. Les deux hommes vont au contact, et Urrutia finit par prendre le dessus sur le pilote Audi Comtoyou Racing à l’issue d’une belle manœuvre au septième tour.

“Je voulais tout donner au départ parce que c’est toujours plus facile quand vous êtes devant”, a déclaré un Björk ravi. “J’ai eu quelques petits problèmes, mais ils ne m’ont coûté du temps que dans les deuxième et troisième tours, puis tout s’est bien passé. J’ai eu quelques avertissements pour dépassements de limites de piste, mais Santi a été un gentleman et ne m’a pas m’attaqué”.

#12 Urruita Santiago (usa), Cyan Performance Lynk and Co, Lynk and Co 03 TCR. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

Urrutia a en effet suivi de près son équipier Björk jusqu’au drapeau à damier pour glaner son troisième podium en trois courses, avec une deuxième place dans cette troisième manche de la WTCR Race of Spain. “Je suis super heureux”, a-t-il déclaré. “Thed a mérité de gagner cette course. J’ai été touché par Magnus au virage 1 et j’ai perdu du temps, mais je monte trois fois sur le podium en un week-end, je ne pouvais pas demander mieux”.

#30 Tarquini Gabriele (ita), BRC Hyundai N LUKOIL Squadra Corse, Hyundai i30 N TCR. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Derrière eux, l’action n’a pas manqué, et ce dès le début. Dans le premier tour, à la fin de la longue ligne droite, Luca Engstler a perdu le contrôle de sa Hyundai i30 N TCR du Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team au freinage et a percuté la Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport de Néstor Girolami. Les deux voitures étaient hors course et la voiture de sécurité a été mise à contribution. “Il a cassé le différentiel”, a déclaré Girolami à la radio. “Je ne sais pas ce qu’il a fait. Il a essayé de me rentrer dedans.

Race 3 start of the race. Pht. Xavi Bonilla/DPPI

La course a repris au quatrième tour avec Tarquini, sixième depuis sa huitième place sur la grille, qui commençait à remonter dans le peloton. Le vétéran italien dépassait le vainqueur de la course 1, Jean-Karl Vernay, au cinquième tour, puis se mit à la poursuite de l’Audi Sport Comtoyou DHL Team de Nathanaël Berthon. Tarquini doublait le Français au septième tour, puis s’est mis à la poursuite de Magnus, assurant sa place sur le podium avec une confortable manœuvre dans la ligne droite arrière au onzième tour.

Magnus a perdu une place supplémentaire au 12e tour, les Audi terminant en quatrième et cinquième position, devant Vernay. Le vainqueur de la course 2, Mikel Azcona, a terminé un solide week-end à domicile avec une sixième place dans sa CUPRA Leon Competición du Zengő Motorsport.

Josh Files a réalisé une autre excellente performance à l’issue de son premier week-end en WTCR pour l’Engstler Hyundai N Liqui Moly Racing Team, passant de la 17e place sur la grille de départ à la 8e place à l’arrivée, devant l’Audi de Tom Coronel et Esteban Guerrieri, qui a pris sa deuxième 10e position consécutive pour l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport.

Guerrieri a dépassé son rival pour le titre WTCR, Yann Ehrlacher, qui a finalement terminé 12e après avoir perdu une autre place au profit du pilote wildcard Nicolas Baert. “J’ai eu un problème avec le boost et nous avons perdu gros aujourd’hui”, a déclaré le Français déçu. “J’ai tout essayé, mais ça n’a pas payé pour moi aujourd’hui.”

Mais le leader du championnat compte toujours un avantage de 25 points sur Guerrieri à un meeting de la fin. Yvan Muller, son coéquipier chez Cyan Racing, a également rencontré des problèmes de puissance moteur qui l’ont fait chuter au 14e rang, permettant à Vernay de le devancer à nouveau dans les points pour la troisième place.

Bence Boldizs a marqué le point de la 15e place, après avoir semblé être à nouveau en manque de réussite avec un problème électrique sur sa CUPRA Leon Compétiticion du Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición en se dirigeant vers la grille de départ.

Podium Race 3. Pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Le champion en titre du WTCR, Norbert Michelisz, s’est classé 16e malgré le fait qu’il ait été contraint de s’arrêter aux stands en raison d’une perte de valve d’un de ses pneus Goodyear, tandis qu’Attila Tassi a abandonné au 7e tour avec une Honda qui fumait beaucoup.

Race 3 here

HighLights Race 3