WTCR, Urrutia et Ehrlacher victorieux en Adria (video)

Posted by

Urrutia et Ehrlacher s’imposent à Adria en Italie, Ehrlacher augmente son avance au Championnat.

 

COURSE 1 : URRUTIA PASSE GUERRIERI POUR LA VICTOIRE

Santiago Urrutia a décroché une sensationnelle seconde victoire de la saison lors de la WTCR Race of Adria malgré avoir perdu brièvement la première place au départ de la Course 1 face à Esteban Guerrieri lors de la Course 1 sur le Adria International Raceway.

#12 Urrutia Santiago (uru), Cyan Performance Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P1. pht. Clément Luck/DPPI

Partie de la pole position en grille inversée, la Cyan Performance Lynk & Co d’Urrutia a été devancée dès le départ par la Honda Civic Type R TCR ALL-INKL.COM Münnich Motorsport de Guerrieri. Mais un dépassement déterminé sur la Honda dans le dernier virage à la fin du premier tour a permis à Urrutia de reprendre l’avantage, qu’il a conservé jusqu’au drapeau à damier.

#32, Coronel Tom (ndl), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P2. pht. Clément Luck/DPPI

La manœuvre du pilote uruguayen a débuté dans l’avant-dernier virage, avant qu’Urrutia ne croise sa trajectoire pour plonger à l’intérieur par surprise au virage suivant, réalisant un brillant dépassement sur la Honda. « Il m’a heurté dans le virage précédent », se plaignait Guerrieri, qui devait ensuite se défendre contre un Tom Coronel en pleine charge au volant de son Audi RS 3 LMS de l’équipe Comtoyou DHL.

#86, Guerrieri Esteban (arg), ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR (FK8), P3. pht. Clément Luck/DPPI

Le Néerlandais est passé à l’action à la fin du 10e tour sur 14, réalisant à son tour un superbe dépassement à l’extérieur dans le dernier virage. Guerrieri s’est défendu au début du 11e tour, mais a finalement été forcé de céder. La deuxième place de Coronel constitue son deuxième podium de la saison et lui permet de remporter la victoire dans cette manche au classement du WTCR Trophy.

Start of Race 1. pht. Le Floc’h/DPPI

« Je savais que le départ serait difficile », a déclaré Urrutia. « La Honda est toujours un peu meilleure que nous dans ce domaine. Mais ensuite, Esteban a laissé la porte ouverte et c’était une opportunité pour moi, que j’ai saisie. Je pouvais alors contrôler la course. C’est un bon résultat et je suis heureux pour Cyan. »

Urrutia a exprimé à la radio des inquiétudes sur l’état de ses freins durant la course, mais le Sud-Américain a finalement indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un problème majeur. « Ma voiture allait bien, mais quand on attaque, c’est normal. Avec toutes les épingles à cheveux de ce circuit, c’est dur pour les freins. »

#5, Michelisz Norbert (hun), BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, P4. pht. Clément Luck/DPPI

Derrière le trio de tête, Norbert Michelisz s’est battu contre Yvan Muller pour aller chercher la quatrième place. Frédéric Vervisch est parti de la neuvième place sur la grille pour terminer sixième devant son coéquipier Gilles Magnus, les deux hommes ayant visiblement collaboré en bons équipiers pour maintenir le premier cité dans la course au titre. Les deux Belges ont relégué Néstor Girolami au huitième, l’Argentin s’étant auparavant élancé du cinquième rang sur la grille.

#100, Muller Yvan (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P5. pht. Clément Luck/DPPI

Jean-Karl Vernay a donné son maximum depuis sa 12e place sur la grille de départ, le Français terminant 9e malgré un contact avec Nathanaël Berthon, dont l’Audi a fini dans une pile de pneus. Le Français est revenu en piste, mais est rentré aux stands.

#22, Vervisch Frederic (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P6. pht. Clément Luck/DPPI

Le héros local Gabriele Tarquini a complété le top 10 depuis sa 11e place sur la grille après avoir dépassé le Goodyear #FollowTheLeader [leader du championnat] Yann Ehrlacher à l’amorce du dernier tour. Ehrlacher, qui est parti de la 10e place, a mené sa barque prudemment pour accumuler des points cruciaux.

#16, Magnus Gilles (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P7. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Avant la course 2, Ehrlacher compte 21 points d’avance sur Urrutia et Guerrieri, qui pointent au deuxième rang provisoire ex-aequo. Vernay est maintenant quatrième du classement, à 24 points d’Ehrlacher qui avait débuté la journée avec 26 points de retard. Ehrlacher s’alignera en pole position pour la Course 2.

Les autres pilotes ayant marqué des points à l’issue de la course 1 sont Mikel Azcona (Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición), Thed Björk (Lynk & Co), Rob Huff (CUPRA) et Luca Engstler (Hyundai).

Urrutia Santiago (uru), Cyan Performance Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P1, Coronel Tom (ndl), Comtoyou DHL Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P2, Guerrieri Esteban (arg), ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR (FK8),P3. Race1. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

 

Santiago Urrutia, Cyan Performance Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR : Vainqueur

pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

« C’était une course difficile. Je connaissais les Honda et leurs forces et presque tout le monde a été plus rapide que nous au départ, je pense que Tommy aussi était plus rapide que moi mais j’ai pu fermer la porte au virage 1. Esteban a pris un très bon départ mais je savais que cette piste est difficile à doubler et je savais que j’avais une chance au début de la course avec de bons pneus et je me suis dit que j’allais attaquer, je sais que la piste est étroite et qu’il est difficile de doubler mais il n’y a rien à dire sur [le dépassement], c’était bien. Devant, ce n’était pas facile, j’attaquais très fort pour creuser un écart et j’ai finalement obtenu la victoire. Je suis très heureux pour moi, pour cette autre victoire cette saison, et aussi pour l’équipe, ils m’ont donné une très bonne voiture. J’avais quelques vibrations dans la voiture et j’ai beaucoup souffert avec les freins, mais je crois que presque tout le monde a eu le même problème. Mais heureusement, j’étais devant et j’ai pu contrôler la situation. Nous partons 10e pour la course 2 et nous verrons comment ça se passe derrière mais j’espère que ça ira. Mais c’était bien de gagner celle-ci ».

Course 1 ici

COURSE 2 : EHRLACHER DÉCROCHE UNE SECONDE VICTOIRE CETTE SAISON

Yann Ehrlacher a encore augmenté son avance au championnat WTCR – FIA World Touring Car Cup avec une victoire impressionnante depuis la pole position lors de la Course 2 de la WTCR Race Italy sur l’Adria International Raceway.

#68, Ehrlacher Yann (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P1. pht. Clément Luck/DPPI

Le roi du WTCR a mené la course de bout en bout pour aller chercher sa deuxième victoire de l’année, devnçant Frédéric Vervisch de l’équipe Comtoyou Audi Sport, dont la deuxième place lui permet de remonter à la deuxième place du classement, un point devant Esteban Guerrieri. Vervisch pointe désormais à 35 points d’Ehrlacher avant la WTCR Race of Russia qui constituera la finale de la saison.

« C’était une course difficile », a déclaré Ehrlacher à sa descente de voiture. « Nous avons quelques difficultés avec nos départs dans le passé et l’équipe a travaillé tard pour nous fournir un nouveau système pour nous faire mieux démarrer. Nous avons changé le système après trois ans de faiblesse à ce niveau et cela a fonctionné. La voiture était incroyable ».

#22, Vervisch Frederic (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P2. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Ehrlacher s’est déporté à gauche dès le départ pour se maintenir en tête devant les pilotes Audi Comtoyou Vervisch et Gilles Magnu dans le premier virage. Le duo belge a mis la pression sur la Lynk & Co dans les premiers virages, tandis que Thed Björk, parti en quatrième position, perdait du terrain après avoir été poussé hors de la piste.

#16, Magnus Gilles (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P3. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Une autre péripétie survenait plus loin dans le premier tour lors que Yvan Muller et Néstor Girolami, partis respectivement cinquième et sixième, sont entrés en contact. La Honda Civic Type R TCR de l’équipe ALL-INKL.COM Münnich Motorsport de Girolami a ensuite été heurtée par Tom Coronel et Jean-Karl Vernay alors qu’elle tentait de rejoindre la piste. Vernay, deuxième du championnat avant le meeting d’Adria, a été contraint de rentrer aux stands avec des dégâts sur sa Hyundai, avant de revenir en piste pour terminer 19ème et dernier – un résultat qui porte un coup significatif à ses espoirs de titre cette saison.

#100, Muller Yvan (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P4. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Girolami était lui furieux alors qu’il retournait aux stands. « Muller m’a heurté par derrière et m’a poussé hors de la piste », a-t-il déclaré. « C’était complètement inutile. »

#3, Tarquini Gabriele (ita), BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, P5. pht. Clément Luck/DPPI

Alors que Vervisch et Magnus suivaient Ehrlacher jusqu’à l’arrivée – Magnus remportant le Trophée WTCR – Muller s’est assuré la quatrième place, avec le héros local Gabriele Tarquini qui l’a suivi de près tout au long de la course pour obtenir une belle cinquième place depuis la 12ème place sur la grille pour sa dernière course sur le sol italien.

#86, Guerrieri Esteban (arg), ALL-INKL.COM Munnich Motorsport, Honda Civic Type R TCR (FK8), P6. pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

Esteban Guerrieri est parti de la neuvième place sur la grille de départ pour terminer sixième, ce qui lui permet d’être troisième dans les points à un week-end du WTCR de la fin. Il a devancé Norbert Michelisz et une Björk en convalescence. Luca Engstler s’est frayé un chemin devant Rob Huff dans leur lutte pour la neuvième place.

#5, Michelisz Norbert (hun), BRC Hyundai N Lukoil Squadra Corse, Hyundai Elantra N TCR, P7. pht. Clément Luck/DPPI

Les autres vainqueurs sont Mikel Azcona (CUPRA) en P11, Attila Tassi (Honda), le vainqueur de la première course Santiago Urrutia, qui est passé de la 10ème à la P13, Nathanaël Berthon (Audi) et Tiago Monteiro (Honda).

Course 2 ici

Ehrlacher Yann (fra), Cyan Racing Lynk & Co, Lync & Co 03 TCR, P1, Vervisch Frederic (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P2, Magnus Gilles (bel), Comtoyou Team Audi Sport, Audi RS 3 LMS TCR (2021), P3. Podium R2. pht. Clément Luck/DPPI

 

Yann Ehrlacher, Cyan Racing Lynk & Co, Lynk & Co 03 TCR : Vainqueur

pht. Frédéric Le Floc’h/DPPI

« C’est sûr que le week-end a bien commencé avec la pole position. Le tour était bon en Q1, le tour était très bon en Q3. Le timing était bon, c’est bien de mettre tout ça ensemble maintenant que nous nous rapprochons de la fin de la saison. Aujourd’hui, après une course 1 difficile, mais en partant dans le peloton, je m’attendais à ça et je ne voulais pas prendre de risques. Je me suis donc concentré sur la course 2. Nous avons eu des difficultés depuis plusieurs week-ends avec le départ, nous avons fait de très mauvais envol. L’équipe a travaillé très tard hier soir pour nous fournir un nouveau système auquel nous avons dû nous adapter. Après avoir connu le même problème pendant trois ans, nous avons dû changer de procédure et cela n’a pas été facile, tant pour l’équipe que pour nous. Donc un grand merci à eux parce qu’ils nous ont sauvés aujourd’hui. Le départ était bon au final, j’ai réussi à prendre la tête au départ et au premier virage, et ensuite j’ai joué la symphonie que je devais faire pendant quelques tours et ensuite nous avons simplement ramené la voiture à la maison. Je suis vraiment heureux de cela et je ne peux que remercier l’équipe pour me fournir une si bonne voiture et pour continuer à être devant chaque fois que nous prenons la piste. Je suis vraiment satisfait du travail que nous faisons tous ensemble. »

 

Championnats

Communiqué WTCR

Crédit vidéo – WTCR YouTube

English Information

RACE 1 : URRUTIA OVERTAKES GUERRIERI FOR VICTORY

Santiago Urrutia took a sensational second win of the season at WTCR Race of Italy despite losing the lead to Esteban Guerrieri at the start of Race 1 in Adria.

Starting from the reverse-grid pole position, Urrutia’s Goodyear-equipped Cyan Performance Lynk & Co was beaten off the line by Guerrieri’s ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR. But a determined pass on the Honda at the final corner at the end of lap one allowed Urrutia to grab back the advantage, which he maintained until the chequered flag.

The move began at the penultimate corner, before Urrutia muscled his way on the inside line at the next turn to pull off a brilliant move. “He hit me at the previous corner,” Guerrieri complained, but he was now left to defend from a charging Tom Coronel in his Comtoyou DHL Team Audi Sport RS 3 LMS.

Dutchman Coronel made his move at the end of lap 10 of 14, pulling off a great pass on the outside line at the final corner. Guerrieri fought back as they started lap 11, but eventually was forced to cede. Coronel’s second place was his second podium of the season and gave him the WTCR Trophy victory.

“I knew the start would be difficult,” said Urrutia. “Honda is always a little better than us. But then Esteban left the door open and it was good. I could then control the race. It’s a good result and I’m happy for Cyan.”

Urrutia was heard on the radio to voice concerns about the state of his brakes during the race, but he said it was no major problem. “My car was fine, but when you push it is normal. With all the hairpins at this circuit it is hard on the brakes.”

Behind the top three, Norbert Michelisz fought off Yvan Muller to claim fourth. Frédéric Vervisch battled his way from ninth on the grid to finish sixth ahead of team-mate Gilles Magnus, the pair appearing to work together in the interests of the former’s title hopes. They shuffled Néstor Girolami back from fifth, the Argentinian finishing eighth.

Title chaser Jean-Karl Vernay made the best of starting only 12th on the grid, working his way up to finish ninth despite contact with Nathanaël Berthon, whose Audi ended up in a barrier. The Frenchman recovered, but retired to the pits.

Home hero Gabriele Tarquini completed the top 10 from P11 on the grid after passing Goodyear #FollowTheLeader Yann Ehrlacher at the start of the last lap. Ehrlacher, who started P10, drove conservatively to bank vital points.

Ahead of Race 2, the Frenchman now leads Urrutia and Gurrieri – who are tied in second – by 21 points. Vernay is now fourth, 24 points behind Ehrlacher having started the day 26 behind. Ehrlacher will line up in pole position.

The other points scorers in Race 1 were Mikel Azcona (Zengő Motorsport CUPRA Leon Competición), Thed Björk (Lynk & Co), Rob Huff (CUPRA) and Luca Engstler (Hyundai).

RACE 2 : EHRLACHER SCORCHES TO SECOND WIN OF 2021

Yann Ehrlacher increased his advantage as Goodyear #FollowTheLeader in the WTCR – FIA World Touring Car Cup with a strong victory from pole position in Race 2 at WTCR Race of Italy.

The King of WTCR led all the way at Adria International Raceway for his second win of the year to lead Comtoyou Team Audi Sport’s Frédéric Vervisch, whose second place moves him up to second in the provisional standings, one point ahead of Esteban Guerrieri in third. Vervisch is 35 points behind Ehrlacher with WTCR Race of Russia still to come.

“It was a tough race,” said Ehrlacher. “We are having some difficulties with our starts and the team worked late to provide us with a new system to get us off the line. We have changed the system after three years and it worked. The car was amazing.”

Ehrlacher moved left from the start to secure his lead from Vervisch and fellow Comtoyou Audi driver Gilles Magnus into Turn 1. The pair pushed the Lynk & Co through the opening corners as Thed Björk, who started fourth, lost ground after being pushing wide.

There was further drama on the opening lap when Yvan Muller and Néstor Girolami, who started fifth and sixth respectively, made contact. Girolami’s ALL-INKL.COM Münnich Motorsport Honda Civic Type R TCR was then caught up in further contact with Tom Coronel and Jean-Karl Vernay as he tried to rejoin the track. Frenchman Vernay was forced to the pits with damage to his Hyundai, then returned to finish 19th and last – a result that deals a significant blow to his title hopes.

Girolami was furious as he retried to the pits. “Muller hit me from behind and pushed me off the track,” he said. “It was completely unnecessary.”

As Vervisch and Magnus followed Ehrlacher to the finish – Magnus securing the WTCR Trophy as he did so – Muller secured fourth place, with home hero Gabriele Tarquini chasing him hard all the way to score a fine fifth from 12th on the grid in his last race on Italian soil.

Esteban Guerrieri rose from ninth on the grid to finish sixth, leaving him third in the points with one WTCR weekend to go. He headed Norbert Michelisz and a recovering Björk. Luca Engstler muscled his way past Rob Huff in their battle for what turned out to be ninth.

The other points scorers were Mikel Azcona (CUPRA) in P11, Attila Tassi (Honda), Race 1 winner Santiago Urrutia, who dropped from 10th on the grid to P13, Nathanaël Berthon (Audi) and Tiago Monteiro (Honda).