Pierre Gasly remporte le Grand Prix d’Italie, première victoire française depuis 1996 !

Posted by

Le Grand Prix d’Italie a été riche en émotions et en rebondissements, il a vu la victoire du français Pierre Gasly sur le circuit de Monza.

Contre toute attente, le pilote de l’écurie Alpha Tauri, a décroché la première victoire de sa carrière en Formule 1 en profitant d’une succession d’événements favorables. Sur le podium, il est accompagné de Carlos Sainz et de Lance Stroll. Lewis Hamilton n’a pris que la 7e place en raison d’une pénalité.

Pierre Gasly, AlphaTauri AT01 Honda a su saisir sa chance. Pht. Rudy Carezzevoli/Getty Images

La victoire semblait promise comme d’habitude au Britannique qui avait signé la 94e pole de sa carrière la veille. Le champion du monde a d’ailleurs pris un excellent départ en se débarrassant rapidement de son équipier Valtteri Bottas, qui par contre lui, a pris un mauvais départ et pointait à la sixième position après le un premier tour.

Course terne pour Valtteri Bottas, Mercedes F1 W11. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Alors qu’un problème de freins potentiellement très dangereux contraignait Sebastian Vettel à l’abandon (8e tour), Kevin Magnussen venait perturber la course d’Hamilton au 20e tours. Victime d’un problème moteur avec sa Haas, le Finlandais s’est immobilisé près de la voie des stands et obligeant la sortie de la Safety Car.

Hamilton ainsi que Giovinazzi se sont précipités dans les stands pour changer de pneus. Un choix qui se révélera mauvais puisque la voie des stands était fermée. Le Britannique et l’italien ont donc écopé d’une pénalité de 10 secondes à purger dans les stands.

Une sanction très lourde en conséquence en raison de l’interruption de la course suite au crash de Charles Leclerc au 27e tour, qui complétait un weekend catastrophique à domicile pour Ferrari. Hamilton s’est retrouvé dernier après avoir purgé sa peine et dire adieu à la victoire qui lui semblait, « comme d’habitude », promise.

Encore une course sans pour Ferrari et qui plus est à domicile (ici Charles Leclerc). Scuderia Ferrari Press Office

Devant, tout souriait à Pierre Gasly qui s’est emparé de la tête en arrachant la première place à Lance Stroll lors du nouveau départ. Le Français a résisté aux attaques de Carlos Sainz dans les derniers tours et s’est offert l’un des Grand Prix les plus beaux et des plus disputés de ces dernières années, on en redemande !

« C’est incroyable. Je ne suis pas sûr de réaliser. C’était une course complètement folle », a déclaré le Français après sa victoire. « Nous avons bien profité du drapeau rouge et de la voiture qui était rapide. J’ai traversé tellement de choses lors des 18 derniers mois. Déjà après mon podium au Brésil l’an dernier, je me disais ‘wow’, mais là ma première victoire à Monza, j’ai vraiment du mal à réaliser. Je n’ai pas de mots. Cette équipe a fait énormément pour moi. Elle m’a offert ma première opportunité en Formule 1, mon premier podium et maintenant ma première victoire en F1. C’est fou! Je suis si heureux. C’est une journée incroyable. »

La semaine dernière, Gasly avait été piégé par la Voiture de Sécurité en Belgique, il a cette fois-ci joué le coup à la perfection. Il s’est engouffré dans la voie des stands juste avant l’intervention de la Safety Car… Et la fermeture de la pit-lane car la Haas du Danois était située non loin de l’entrée des stands.

Il s’agit du deuxième succès en Formule 1 pour l’écurie Alpha Tauri (le 1er sous ce nom) après la victoire de Sebastian Vettel en 2008 lorsque l’écurie s’appelait ‘Toro Rosso’.

Gasly devient le premier pilote français à gagner un GP de Formule 1 depuis 1996 et la victoire d’Olivier Panis. Une victoire historique !  C’est la première victoire tricolore en Grand Prix de F1 depuis près de vingt-cinq ans. La dernière victoire française remontait à mai 1996, avec le succès d’Olivier Panis lors du Grand Prix de Monaco.

Carlos Sainz, McLaren MCL35 a presque goutté à la victoire.

Valeureux, Sainz signe un superbe podium mais le futur pilote Ferrari est forcément déçu de rater sa 1ere victoire de si peu et au pays des tifosi qui plus est. Stroll décroche la 3e place avec sa Racing Point, son 2e podium en GP après Bakou en 2017.

Lance Stroll, Racing Point RP20 (à gauche en bagarre avec Verstappen) termine sur le podium.

Lando Norris termine 4e, devant un décevant Valtteri Bottas (Mercedes), auteur d’un départ brouillon et jamais vraiment dans le rythme.

Lando Norris, McLaren MCL35

Solide tir groupé des Renault avec Daniel Ricciardo et Esteban Ocon 6e et 8e. Hamilton signe une belle remontée jusqu’à la 7e place. Daniil Kvyat (AlphaTauri) et Sergio Pérez (Racing Point) complètent le Top 10.

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team RS20.

Lewis Hamilton, auteur du Tour le plus rapide, reste en tête du classement du championnat du monde avec 164 points devant Valtteri Bottas (117) et Max Verstappen (110), contraint à l’abandon après 30 tours ce dimanche.

Le britannique a en effet réalisé le tour le plus rapide en 1’22’’746, soit 1’136 de mieux que Carlos Sainz 2e , imaginez s’il n’y avait pas eu ces incidents…

La Red Bull d’Albon a été malmené ce weekend, abandon pour Verstappen.. Pht. Mark Thompson/Getty Images

 

Podium

GP d’Italie ici

Tours les plus rapides ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici

Grosjean et Leclerc sont venus féliciter Gasly, tiens il en manque un ?. Pht. Luca Bruno – Pool/Getty Images

Le 9e rendez-vous de la saison est prévu le weekend prochain lors du Grand Prix de Toscane, disputé sur le circuit du Mugello.

Les Pit Stops de la course
Les tours les plus rapides dans les différentes catégories de gommes