Hamilton émerge en pole pour 36 petits millièmes devant Verstappen au GP d’Espagne

Posted by

Lewis Hamilton est devenu le premier pilote de l’histoire à atteindre 100 pole positions, en battant la Red Bull de Max Verstappen de seulement 0’’036 lors des qualifications pour le Grand Prix d’Espagne, alors que son coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottas, a obtenu la P3.

Hamilton a réalisé un temps de 1’16’’741 sur son premier tour en Q3, avec Verstappen juste derrière. Mais avec tous les yeux rivés sur la lutte à l’avant dans les dernières minutes de la qualification, ni Hamilton, ni Verstappen, ni Bottas n’ont pu améliorer leurs deuxièmes tours, ce qui signifie que Hamilton a remporté sa 100e pole position, le pilote Mercedes a crié de joie avec exubérance à la radio de l’équipe. Rappelons- nous que l’année passée il disait ne pas porter trop d’importance à ces « records », mais il est vrai que l’an passé et ce depuis 2014 il était seul sur sa planète avec une Mercedes dominatrice, alors que cette fois-ci il a du bagarrer ferme contre Verstappen pour obtenir la 100è pole qui celle-ci a de la valeur.

Hamilton P1. Pht. LAT Images

Tout n’a pas été si mauvais pour Verstappen, qui après avoir montré un bon rythme en Q2, a obtenu sa toute première ligne au Circuit de Barcelona-Catalunya, devant Bottas.

Charles Leclerc (Ferrari) a confirmé le regain de compétitivité de la Scuderia ce week-end avec P4, tandis que Esteban Ocon (Alpine) a poursuivi sur le regain de forme de l’équipe vu à Portimao avec la cinquième place. Le héros local Carlos Sainz était sixième sur la deuxième Ferrari, devant Daniel Ricciardo (McLaren), qui n’a fait qu’un tour en Q3 mais a réussi à devancer son coéquipier Lando Norris, neuvième, qui avait mené la Q1.

La saison s’annonce passionnante, entre Verstappen et Hamilton. Pht. Mark Thompson/Getty Images

La deuxième Red Bull de Sergio Perez n’a pu faire mieux que P8, après un week-end difficile pour le Mexicain, tandis que Fernando Alonso était en P10.

Résumé des qualifications : Grand Prix d’Espagne 2021

Q1 – Norris est le plus rapide et Tsunoda quitte la suite de manière inattendue

Après un retard de 10 minutes pour la remise en place d’une barrière Tecpro après un accident en course de soutien, les pilotes se sont élancés sur le Circuit de Barcelona-Catalunya, où la température de la piste atteignait les 40 degrés et celle de l’air les 20 degrés.

Yuki Tsunoda a été la victime surprise de la Q1, le pilote japonais est sorti large lors de son dernier effort au virage 9 et a franchi la ligne à seulement 0’’735 du meilleur tour de Q1 – mais cela a suffi pour le sortir pour la deuxième fois en quatre week-ends de course de F1. « Je ne peux pas croire en cette voiture », a-t-il crié frustré à la radio.

Tsunoda, 16e, a été rejoint dans la zone des exclus par l’Alfa Romeo de Kimi Raikkonen, la Haas de Mick Schumacher, la Williams de Nicholas Latifi (qui a brisé son rétroviseur gauche après être passé sur les vibreurs du virage 9) et la deuxième Haas de Nikita Mazepin.

En tête, après avoir rencontré un embouteillage au complexe des virages 13-14-15 lors de son premier tour, Lando Norris de McLaren a été le plus rapide en Q1 après son deuxième effort, avec un temps de 1’17’’821 pour devancer Valtteri Bottas de Mercedes, qui était 0’184s plus lent en P2 sur les pneus médiums.

Charles Leclec P4. pht. Scuderia Ferrari

Charles Leclerc a une nouvelle fois démontré le rythme de Ferrari ce week-end en se classant P3, devançant de peu Verstappen, tandis que la seconde AlphaTauri de Pierre Gasly a montré qu’il y avait du rythme dans l’AT02 en se classant P5, à 0’’369.

Eliminés : Tsunoda, Raikkonen, Schumacher, Latifi, Mazepin.

Kimi Räikkönen, Alfa Romeo Racing C41 éliminé en Q1. Pht. Mark Sutton/LAT Images

Q2 – Verstappen pose une marque alors que les deux Aston Martin sont éliminées.

George Russell et Antonio Giovinazzi n’avaient jamais atteint la Q2 à Barcelone avant cette année. Mais bien que les deux pilotes aient atteint le deuxième segment des qualifications en 2021, ils ne sont jamais allés plus loin, Williams ayant choisi de brûler tous les pneus tendres de Russell en Q1 pour l’aider à atteindre la Q2.

Du côté d’Aston Martin, les feuilles de temps n’étaient pas très réjouissantes en Q2. Avec les deux voitures utilisant la nouvelle mise à jour de l’équipe pour cette course, aucun des pilotes n’a pu accéder à la Q3, Lance Stroll a réalisé le 11ème temps et a manqué la Q3 de seulement 0’’008, alors que Sebastian Vettel a pris la P13 – alors que l’année dernière, sous le nom de Racing Point, l’équipe avait pris la quatrième et la cinquième place sur la grille…

Lance Stroll, Aston Martin AMR21, P11

Russell a atteint la Q2 pour la première fois en Espagne.

Gasly a poursuivi la journée moyenne d’AlphaTauri, en prenant la P12 et en échouant en Q3 pour la première fois en sept courses, tandis que Giovinazzi et Russell ont pris les 14e et 15e places.

Pierre Gasly of France Scuderia AlphaTauri AT02 Honda, P12. Pht. Bryn Lennon/Getty Images

« Je suis évidemment déçu du résultat final, c’est la première fois que nous n’atteignons pas la Q3 cette année et nous l’avons manqué de seulement deux centièmes, ce qui n’est rien a déclaré Pierre Gasly. Cela dit, je suis content de l’équilibre de la voiture ce week-end, mais nous avons vraiment eu du mal avec l’adhérence, nous semblons juste glisser, puis surchauffer les pneus et sur cette piste, vous en payez vraiment le prix. Je pense que nous étions légèrement plus compétitifs au début de l’année, donc nous devons partir et comprendre comment nous pouvons regagner cette avance dans la bataille du milieu de terrain. Néanmoins, c’est demain que nous marquerons des points et nous partirons en P12 avec un choix de pneus libre, ce qui nous donnera, je l’espère, un léger avantage en course. »

En tête du peloton, et après avoir attendu son heure en Q1, Verstappen a montré la vitesse de sa RB16B en Q2, devenant le premier pilote à passer sous la barre des 1’16 ce week-end avec un temps de 1’16’’922, deux dixièmes devant Bottas et Hamilton. Sainz a pris la P4 – tandis que Sergio Perez, qui était en P12 après les premiers tours, est remonté en P5 lors de son deuxième tour pour rejoindre son coéquipier dans la séance de qualification finale.

Tous les pilotes qui ont réussi à passer en Q3 l’ont fait en pneus tendres, ce qui signifie que les 10 premiers partiront tous en pneus rouges le jour de la course.

Eliminés : Stroll, Gasly, Vettel, Giovinazzi, Russell.

Q3 – Hamilton prend la pole pour seulement 0’’036 de Verstappen, un souffle.

Mercedes était sur la défensive à l’approche de la Q3, Verstappen ayant été confortablement en tête en Q2. Mais si nous avons appris quelque chose des 99 pole positions de Lewis Hamilton à ce jour, c’est qu’il ne lâche jamais.

Max Verstappen of the Netherlands  Red Bull Racing RB16B Honda P2. Pht. Lars Baron/Getty Images

Hamilton a dûment donné le rythme lors de son premier tour avec un temps de 1’16’’741, avec Verstappen à seulement 0’’036 de ce temps en P2, avec Bottas à un autre dixième de retard en troisième position.

Hamilton P1. Pht. Jiri Krenek

Avec les secondes qui s’égrènent en Q3, les pilotes sont partis pour leurs derniers tours. Hamilton était en hausse dans son premier secteur, mais n’a pas pu améliorer dans les secteurs 2 et 3, ne parvenant pas à faire son meilleur effort.

Bottas P3. Pht. Wolfgang Wilhelm

Perez a fait un tête-à-queue lors de son premier tour en Q3.

Verstappen et Bottas semblaient être les pilotes les plus susceptibles de détrôner Hamilton… mais en fin de compte, ils ont également échoué sur leurs propres seconds tours, alors qu’Hamilton a décroché une 100e pole position.

Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing. Pht. Mark Thompson/Getty Images

« De mon côté, c’était une bonne qualification a déclaré Verstappen. Je suis satisfait de mon tour sans erreur et j’ai l’impression d’avoir tiré le maximum de la voiture. C’était très proche, mais ce n’était pas assez et parfois vous devez l’accepter. Mercedes semble avoir un peu d’avance sur nous sur un tour, mais être sur la première ligne ici, surtout par rapport à l’année dernière où nous avons vraiment lutté, nous pouvons être très heureux avec ça. Nous savons que le départ est très important ici et qu’il peut avoir un impact sur le résultat de la course, donc bien sûr nous sommes concentrés sur lui, mais nous voulons aussi rester propres car c’est une longue course. Nous allons bien sûr donner le meilleur de nous-mêmes demain et je pense que nous avons un bon rythme de course, si c’est suffisant pour les battre, je ne sais pas, mais nous allons les pousser jusqu’au bout. »

Charles Leclerc s’est toutefois amélioré, passant de P7 à P4 pour repousser Esteban Ocon en P5, tandis que Sainz s’emparait de la sixième place à domicile.

Carlos Sainz, P6. Pht. Scuderia Ferrari

Les fans espagnols ont eu deux pilotes à encourager dans le top 10, Alonso prenant la 10e place, avec Ricciardo, Perez et Norris entre les deux, en P7, P8 et P9. Perez a probablement été déçu, étant donné qu’il était à 0’’924 de son coéquipier Verstappen, après avoir fait un violent tête-à-queue au virage 13 lors de son premier tour lancé.

Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A521. P5

Lewis Hamilton décroche sa 100e pole position en F1

« Je n’arrive pas à croire que nous en sommes à 100, a déclaré le britannique, c’est grâce aux hommes et aux femmes qui travaillent à l’usine, qui ne cessent de relever la barre et qui n’abandonnent jamais. Le soutien que j’ai, ça a été un rêve pour moi de travailler avec ces gars-là. Et le voyage que nous avons fait a été immense.

« Qui aurait pensé en 2013 ou à la fin de 2012, lorsque nous avons pris la décision de nous associer, que nous nous serions qualifiés à 100 pole. Je me sens donc très humble. Je suis en extase. C’est comme ma première fois »

Daniel Ricciardo, McLaren MCL35M, P7

Quelle est la prochaine étape ?

Le Grand Prix d’Espagne 2021 démarre à 15 heures, heure locale, soit 13 heures UTC. Lewis Hamilton a remporté les quatre dernières courses à Barcelone, et cinq courses au total, mais quelqu’un peut-il mettre fin à son règne ce week-end ?

Les qualifs ici

Grille de départ ici

Pneus disponibles par pilote pour la course

Communiqué F1

English Information

Hamilton emerges on pole by 36 thousandths ahead of Verstappen at Spanish GP

Lewis Hamilton has become the first driver in the history of Formula 1 to make it to 100 pole positions, triumphing over the Red Bull of Max Verstappen by just 0.036s in qualifying for the Spanish Grand Prix, as his Mercedes team mate Valtteri Bottas claimed P3.

Hamilton set a blistering 1m 16.741s on his first lap in Q3, with Verstappen narrowly behind. But with all eyes trained on the fight at the front in the final minutes of qualifying, neither Hamilton, Verstappen nor Bottas could improve on their second runs, meaning Hamilton claimed his record-extending 100th pole position – with the Mercedes driver yelling exuberantly on team radio after a phenomenal milestone in the history of Formula 1 was reached.

It wasn’t all bad for Verstappen, however, who after showing strong pace in Q2 to lead the segment, claimed his first ever front row start at the Circuit de Barcelona-Catalunya, ahead of Bottas.

Ferrari’s Charles Leclerc confirmed the Scuderia’s turn of speed this weekend with P4, as Alpine’s Esteban Ocon continued the team’s form from Portimao with fifth. Home hero Carlos Sainz was sixth in the second Ferrari, ahead of McLaren’s Daniel Ricciardo, who had just one lap in Q3 but managed to get ahead of his ninth placed team mate Lando Norris – who’d led the way in Q1.

The second Red Bull of Sergio Perez could only manage P8 after a difficult weekend so far for the Mexican, with the second home driver Fernando Alonso in P10.

So that was the top 10 – but all the accolades today are for Lewis Hamilton, the first driver to make it triple figures in pole positions in F1 history.

Qualifying Highlights: 2021 Spanish Grand Prix

Q1 – Norris fastest as Tsunoda makes shock exit

Following a 10-minute delay to the start of the session as a Tecpro barrier was put back in place after a support race crash, the drivers headed out onto a hot Circuit de Barcelona-Catalunya, with track temperatures up in the mid-40s – and air temperatures in the mid-20s.

Yuki Tsunoda would be the shock casualty from the first segment, the Japanese driver running wide on his final flying effort going through Turn 9 and crossing the line a mere 0.735s off the fastest Q1 lap – but with that enough to see him out of the segment for the second time in his four F1 race weekends. “I can’t ******g believe this car,” he screamed frustratedly over the radio.

2021 Spanish GP Qualifying: Angry Tsunoda reacts after Q1 knockout

Tsunoda in 16th was joined in the drop zone by the Alfa Romeo of Kimi Raikkonen, the Haas of Mick Schumacher, Williams’ Nicholas Latifi (who smashed his left-hand mirror after going over the bumps at Turn 9) and the second Haas of Nikita Mazepin – Haas outqualifying another team on pure pace for the first time in 2021.

WATCH: Latifi mirror cracks going over kerb

Up at the front, though, and having encountered a traffic jam at the Turn 13-14-15 complex on his first push lap, McLaren’s Lando Norris was the shock fastest runner in Q1 after his second effort, setting a 1m 17.821s to pip Mercedes’ Valtteri Bottas, who was 0.184s slower in P2 on medium tyres.

Charles Leclerc again demonstrated the pace of Ferrari this weekend by going P3, narrowly ahead of Red Bull’s Verstappen, as the second AlphaTauri of Pierre Gasly showed that there was pace in the AT02 by going P5, 0.369s adrift.

Knocked out: Tsunoda, Raikkonen, Schumacher, Latifi, Mazepin

2021 Spanish GP Qualifying: Norris hits traffic jam on flying lap

Q2 – Verstappen lays down a marker as both Aston Martins drop out

George Russell and Antonio Giovinazzi had never made it into Q2 at Barcelona before this year. But although both would make it to the second segment of qualifying in 2021, Q2 was as far as either driver would go, Williams having opted to burn up all of Russell’s soft tyres in Q1 to help him reach Q2.

Over at Aston Martin, meanwhile, the time sheets made for unhappy reading in Q2. With both cars using the team’s new update this race, neither driver could progress into Q3, Lance Stroll going 11th fastest and missing out by just 0.008s, as Sebastian Vettel took P13 – while last year as Racing Point, the team had taken fourth and fifth on the grid…

Russell made it to Q2 for the first time in Spain

Gasly continued AlphaTauri’s unfortunate day, taking P12 and failing to make it to Q3 for the first time in seven races, as Giovinazzi and Russell took 14th and 15th.

At the head of the field, and having bided his time in Q1, Verstappen flashed the speed of his RB16B in Q2, becoming the first driver into the 1m 16s this weekend with a 1m 16.922s, two-tenths ahead of Bottas and Hamilton as Sainz took P4 – while having been sitting in P12 after the first runs, Sergio Perez was up to P5 on his second run to join his team mate in the final qualifying shoot-out.

All the runners who made it through to Q3 did so on soft tyres, meanwhile, meaning the top 10 will all start on the red-walled tyres on race day.

Knocked out: Stroll, Gasly, Vettel, Giovinazzi, Russell

Neither Aston Martin could make Q3

Q3 – Hamilton takes pole #100 by just 0.036s from Verstappen

Mercedes were on the back foot heading into Q3, with Verstappen having been comfortably ahead in Q2. But if we’ve learned anything from Lewis Hamilton’s 99 pole positions to date, it’s that he should never be ruled out when there’s a sniff of a result on a Saturday.

Hamilton duly set the pace on his first lap with a 1m 16.741s, with Verstappen just 0.036s off that time in P2, with Bottas a further tenth adrift in third.

With the seconds counting down in Q3, the drivers headed out for their final laps. Hamilton was up in his first sector, but couldn’t improve in sectors 2 and 3, failing to trump his best effort.

Perez spun on his first flying lap in Q3

Verstappen and Bottas looked like the drivers most likely to dethrone Hamilton… but ultimately they too would fall short on their own second laps, as Hamilton claimed a record-stretching 100th pole position, to confirm his position as one of the greatest qualifiers in the history of F1.

Charles Leclerc did improve, however, jumping from P7 to P4 to push Alpine’s Esteban Ocon down to P5 as Sainz claimed sixth on home turf.

The Spanish fans actually had two drivers to cheer on in the top 10, Alonso taking 10th, with Ricciardo, Perez and Norris in between in P7, P8 and P9 – an under-the-weather Perez likely to have been disappointed especially, given that he was a full 0.924s off his team mate Verstappen, having spun violently at Turn 13 on his first flying lap.

But after all that, the plaudits went to Hamilton on a historic day, as he became F1’s first ever pole position centurion.

Lewis Hamilton takes his 100th pole position in F1

The key quote

“I can’t believe we are at 100. It’s down to the men and women back at the factory continuously raising the bar and just never giving up. The support that I have, it’s been a dream for me to work with these guys. And the journey we’ve been on has been immense.

« Who would have thought in 2013 or the end of 2012 when we made the decision to partner we would have been qualifying at 100? So I feel very humble. I am ecstatic. It’s like my first” – Lewis Hamilton, Mercedes

What’s next?

The 2021 Spanish Grand Prix kicks off at 1500 local time, which is 1300 UTC. Lewis Hamilton has won the last four races at Barcelona, and five races here in total – but can anyone end his reign this weekend ?