GP de l’Eifel, Mercedes et Hamilton s’imposent au Nürburgring

Posted by

Le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix de l’Eifel, onzième épreuve de la saison 2020 du Championnat du Monde de Formule 1.

 

Sur le circuit du Nürburgring, en Allemagne, Hamilton s’est adjugé son septième succès de la saison et en a profité pour égaler le record de victoires de l’Allemand Michael Schumacher (91).

Victoire facile d’Hamilton, après l’abandon de l’autre Mercedes. LAT Images

Lewis Hamilton a devancé sur le tracé allemand le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull), qui n’a jamais pu l’inquiéter, et l’Australien Daniel Ricciardo (Renault), qui a offert à l’écurie française un premier podium depuis… le Grand Prix de Malaisie 2010 !

Max Verstappen, 2è. Pht. Wolfgang Rattay, Pool/Getty Images

Parti depuis la deuxième position sur la grille de départ, Lewis Hamilton a pris les commandes de l’épreuve au treizième tour, lorsque son coéquipier Valtteri Bottas (Mercedes) alors leader a bloqué ses roues en bout de ligne droite des stands et perdu tout le bénéfice de son excellent début de course.

Daniel Ricciardo, enfin un podium tant attendu pour Renault.

Hamilton conforté sa position de leader lorsque le Finlandais a été contraint à l’abandon, victime d’un problème de moteur sur la Mercedes, et oui ça peut leur arriver.

Au départ, Valtteri Bottas a réussi à conserver la première place de sa pole position, après une belle bagarre dans les deux premiers virages avec son coéquipier Lewis Hamilton.

Charles Leclerc termine malgré tout 7è. Scuderia Ferrari Press

Derrière les machines allemande, Max Verstappen a lui été menacé par Charles Leclerc, mais le Monégasque ne s’est pas emparé de la troisième place du Néerlandais.

Très incisif depuis le départ, Daniel Ricciardo (Renault) est passé à l’attaque sur Charles Leclerc après neuf tours et a grimpé en quatrième position devant le leader de la Scuderia Ferrari.

Belle 5è place pour Carlos Sainz, McLaren MCL35

A l’entrée du treizième tour, Valtteri Bottas a bloqué son pneu avant droit en bout de ligne droite. Lewis Hamilton a sauté sur l’occasion pour se hisser en tête du Grand Prix. Dans la foulée, le Finlandais a procédé à son premier changement de gommes… avant d’abandonner quelques tours plus tard à cause d’un problème moteur de la Mercedes

Lewis Hamilton s’est ensuite « contenté » de gérer son avantage, accélérant, ralentissant au grès des circonstances. Au classement du Championnat du Monde, le tenant du titre a fait un nouveau pas vers un septième sacre puisqu’il compte à présent 230 points, soit 69 longueurs de plus que Valtteri Bottas, son actuel dauphin (161) tous deux au volant des imprenables Mercedes en condition normale.

Bel exploit de Nico Hulkenberg, parti bon dernier et accroche la 8è place, Racing Point RP20

Après les retraits d’Esteban Ocon (Renault) et d’Alex Albon (Red Bull), Daniel Ricciardo s’est installé confortablement à la troisième place et est allé chercher la troisième place sur le podium.

La bagarre a été rude entre Alex Albon et Pierre Gasly. Pht. Ina Fassbender – Pool/Getty Images

Malgré la sortie de la safety car consécutive à l’abandon de Lando Norris, Lewis Hamilton s’est aisément imposé devant Max Verstappen, il était même surprenant de voir la flèche d’argent devenue noire du britannique se jouant de son adversaire avec une facilité déconcertante. En effet après le restart en seulement deux tours Hamilton a mis le batave à plus de deux secondes, soit plus d’une seconde au tour d’avance. Daniel Ricciardo, Sergio Perez et Carlos Sainz terminent derrière le Néerlandais.

 

Start. Pht. Andy Hone/LAT Images

Carlos Sainz enlève la 5e place, alors que Pierre Gasly signe une nouvelle performance de choix avec le 6e rang. Le pilote AlphaTauri devance même son ami Charles Leclerc (Ferrari), qui doit repousser les attaques du revenant Nico Hülkenberg (Racing Point).

Esteban Ocon (FRA) Renault F1 Team RS20, encore malchanceux.

Romain Grosjean est l’un des rares pilotes à n’effectuer qu’un seul arrêt et parvient à hisser sa Haas au 9e rang pour arracher ses 2 premiers points de l’année.

Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) se retrouve dans le Top 10 pour au terme d’une course marquée par 5 abandons.

Podium, ah que le champagne est bon ! Il faut en profiter avant que le politiquement correct ne l’interdise. Pht. Ina Fassbender, Pool/Getty Images

Du coup, Lewis Hamilton rejoint Michael Schumacher, sur une piste où le Baron Rouge s’imposa à 5 reprises durant son illustre carrière, le Britannique enlève sa 91e victoire en Grands Prix, le record du Kaïser est égalé…

Et quelques minutes après avoir remporté le Grand Prix Lewis Hamilton a reçu des mains de Mick Schumacher, le fils de la légende allemande, un souvenir d’une valeur inestimable : un casque du septuple Champion du Monde de Formule 1.

« C’est de la part de nous tous, au sein de la famille Schumacher », a dit Mick Schumacher.

Mick Schumacher remet le casque de son illustre père à Hamilton. pht. LAT Images

« C’est un véritable honneur pour moi !, lui a répondu, très ému, Lewis Hamilton. Je suis très touché, je suis sans voix. J’ai grandi en le voyant comme une idole : par la qualité de son pilotage, ce qu’il parvenait à reproduire semaine après semaine, course après course… Je n’aurais jamais pensé réussir à l’égaler un jour ! Il a dominé cette discipline pendant si longtemps. Je vais mettre un peu de temps à réaliser. Et ce n’est que quand je suis revenu dans la pitlane après la course que je me suis rendu compte de ce que je venais de faire. J’ai un respect immense pour Michael Schumacher. »

Les Pit Stops
Meilleurs tours dans les différentes monte de pneus

La course ici

Les meilleurs tours ici

Championnat pilotes ici

Championnat constructeurs ici